Comment coucher grâce aux réseaux sociaux : le film

« Can’t we be friend » est l’adaption d’un article de blog : « Comment coucher grâce aux réseaux sociaux », publié sur WebTribulation.

Tout commence par l’écriture d’un article de blog il y a maintenant tout juste un an. Je publiais sans grande prétention « Comment coucher grâce aux réseaux sociaux » sur mon blog personnel.

can t we be friends Comment coucher grâce aux réseaux sociaux : le film

Parler de sexe tout en le mêlant à la thématique « réseaux sociaux », c’était évidemment un mélange qui allait particulièrement bien marcher sur Facebook & Twitter. Et à force de partage, l’article s’est retrouvé sur le fil d’actualité Facebook de Jakob Belaga, scénariste et réalisateur.

Il a d’abord crû, comme de nombreuses personnes, que j’étais un dérangé qui expliquait ma méthode de drague douteuse. Il a ensuite compris qu’il s’agissait d’une fiction et l’idée de l’adapter en court-métrage lui est très vite apparue.

Quelques semaines plus tard, je rencontrais Jakob Belaga & Baptiste Magontier (qui a déjà réalisé des mini-séries pour France 2 & Canal +). Ils avaient fait appel à Lily Bloom & Charles Van Tieghem, acteurs que vous avez pu voir dans les séries comme Scènes de ménages, Nous ne sommes pas des saints, Le Chasseur, Bref, ou dans le film Les Nuits de Sister Welsh.

Le résultat s’appelle « Can’t we be friends », un court-métrage de 11 minutes qui raconte une belle histoire d’amour… ou presque. Mais je vous laisse plutôt en juger par vous-même.

23 commentaires

  1. Intéressant, il y a aussi Catfish, un film documentaire américain qui a tourné sur le même thème.
    Il manque juste les sous titres anglais et ca pourrait touché plus de monde.

  2. Idée vue également chez Bref si je ne me trompe pas? Episode du 5/12 « J’ai couché avec Emilie ».

    J’aime la chute :)

  3. J’ai vu le court après avoir lu ton article, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé, l’un comme l’autre :)

  4. Pingback: Comment coucher grâce aux réseaux sociaux : le film ! | Veille360 Social Media, etc. | Scoop.it

  5. Bizarre… Je trouve ça très attendu et pas très réaliste a vrai dire. Ou plutot un peu dépassé en fait.
    Autant, il y a deux-trois ans, cela aurait pu arriver… Autant, aujourd’hui, je ne connais aucune jolie fille qui laisse son numero de telephone public a tous, tres tres peu qui acceptent une requete d’inconnus sans reflechir, et je ne parle meme pas du systeme de listes, des chats ouverts ou fermés, et meme maintenant des subscriptions a la twitter, etc…
    Plus une fille est jolie, plus elle est harcelée de messages et de requetes sur Facebook donc leur profil sont de plus en plus fermés et elles manient presque mieux que certains pros toutes les informations qu’elles publient. D’ailleurs, c’est une copine qui m’a appris a paramétrer des listes il y a au moins 2 ans pour pouvoir trier qui pouvait me parler sur le chat car elle avait du chercher une solution pour etre plus tranquille !
    Bref… Ce court métrage aurait été bon s’il était sorti il y a un ou deux ans mais aujourd’hui, il me parait hors de propos.

  6. Alors là Olivier tu es en dehors de la réalité car peut être que les internautes sont + méfiants mais il en reste un paquet qui sont naïfs (et je parle même pas des réseaux de rencontre ou de « sorties », idem le plus souvent); dans ce domaine c’est la quantité qui compte, et sur 100 contacts (potables) t’en auras toujours 20 qui sont naïfs, ensuite c’est la loi des stats, il t’en restera au moins 2 ou 3 à la fin avec qui tu auras une « histoire »…trop facile assurément sauf pour les gros lourds qui se font éjecter de suite bien sûr.

    J’aime bien la chute aussi, il aurait pu tirer la chasse, ils nous ont épargné ça !!

    Ceci dit une question me taraude : entre les frais d’autoroute, d’essence, et de restau, le mec il s’en sort pas mieux avec une pute ???

    Ok je sors ça va !!

  7. @Robin : je ne dis pas que tous les internautes sont super aguerris et oui en effet, il y en a encore des naifs, mais je parle surtout des jolies filles, celles qui reçoivent plusieurs messages par jour d’inconnus qui essaient de les draguer. Ces filles la sont contraintes de maitriser tous les parametres de confidentialité, contrairement aux autres pour qui le probleme se pose beaucoup moins.
    Et si tu n’en es pas sur, je te mets au defi de trouver une seule page FB d’une jolie fille qui mette son numero en profil public ! :) (et qui en plus t’accepterait dans ses amis sans te connaitre)

  8. Tellement vrai ! C’est les premiers méfaits des réseaux sociaux :
    1 : savoir gérer son profil sur FB (paramètre de confidentialité) !
    2 : ne pas accepter tout le monde sur FB ou autres…
    3 : savoir se tenir à table ;)

    Quelques règles de savoir vivre Mesdemoiselles et Messieurs aussi (j’en connais aussi des mecs à qui cette histoire est arrivée) !

    Bravo pour le scénario et le film !

  9. Pingback: Comment coucher grâce aux réseaux sociaux : le film - Web Marketing, SEO, SMO

  10. Bravo ! très juste ! A quand le film? il faudrait également intégrer au scénario l’approche subtile sur Twitter et également les applis de géolocalisation car aujourd’hui, cela va beaucoup plus loin que ce que vous dépeignez avec pourtant beaucoup de justesse déjà.
    Merci pour votre travail et la manière dont vous amenez les choses. C’est très bien fait !
    On attend le film, vraiment !

  11. C’est faux. Mixbeat avait publié un article sur le sexe et les réseaux sociaux en 2007, à l’époque, nous étions en pleine affaire Manaudou. L’article avait ironisé sur Facebook qui était peu connu en France et MSN. Cet article est en ligne sur le site http://mixbeat.com