La « French IoT Academy » de La Poste : les candidatures sont ouvertes

Les startups IoT peuvent candidater jusqu’au 17 juin à ce concours qui donne accès à un programme d’accélération ambitieux.

La Poste a lancé la 2ème édition de son concours French IoT à destination des startups qui a pour ambition de « faire émerger les futurs champions français de l’Internet des Objets et fédérer une filière IoT dynamique, pérenne et audacieuse ». Ce programme avait beaucoup fait parlé de lui au CES© lorsque La Poste avait convié sur son stand les pépites françaises de l’IoT qu’elle avait accompagnées en 2015 (photo ci-dessous et vidéo ici)

Illustration French IoT

Un véritable programme d’accélération pour les startups

Peuvent se porter candidates, les startups ayant un concept ou un prototype d’objet ou de service connecté innovant. L’objectif : imaginer et développer de nouveaux services grâce au Hub Numérique, la plateforme d’innovation ouverte de La Poste qui permet de combiner objets connectés, services numériques et services de proximité.

Les 16 finalistes de cette nouvelle édition auront la chance de bénéficier d’un programme d’accélération complet pour booster leur développement business. Il se compose d’une semaine immersive (type bootcamp), d’un coaching personnalisé, d’un mentoring par des startuppers expérimentés, d’un stand au CES© de Las Vegas en 2017, et d’un projet pilote avec un grand groupe partenaire du programme. La Poste s’est en effet entourée de 4 partenaires co-sponsors qui accompagneront les 4 lauréats du concours dans leur thématique :

– Smart Home & Smart City, avec BNP Paribas Real Estate,
– Commerce connecté & Distribution, avec  Boulanger,
– Santé, avec Malakoff Médéric,
– Smart Facilities aux entreprises, avec Derichebourg Multiservices.

Thématiques French IoT La Poste 2016

Suite au succès de la 1ère édition dans laquelle seulement 5 régions étaient impliquées, le concours s’étend cette année à toute la France métropolitaine avec le soutien de plus de 50 acteurs territoriaux tels qu’Euratechnologies à Lille, Digital Aquitaine ou certaines métropoles French Tech… Pour cette nouvelle édition, le concours s’ouvre également aux startups internationales qui souhaitent s’implanter sur le marché français des objets connectés.

Parce que les premiers concernés sont les meilleurs pour en parler, 4 startups qui ont bénéficié du programme French IoT en 2015 ont accepté de livrer leurs impressions 1 an plus tard :

Matthieu Coutière Air Serenity La PosteMatthieu Coutière, à l’origine du purificateur Air Serenity explique qu’il a minutieusement préparé son dossier de candidature pour mettre toutes les chances de son côté. « Je VOULAIS être sélectionné, et je suis tenace ». Ce qui l’attirait ? « Le « label » de La Poste et l’ambition de présenter notre purificateur d’air au CES. Notre appareil a été largement mis en scène au cours de la présentation du Hub Numérique à de nombreuses entreprises françaises et étrangères » dit-il. « Encore maintenant, un exemplaire parcourt la France dans ce même objectif » précise-t-il. « La Poste nous a vraiment bien entourés, coachés, mis en avant sur leur stand et dans leurs communications, supportés logistiquement… On sent une organisation solide qui inclut les start-ups au même titre que les équipes propres de La Poste […] avec un aspect « humain », très marqué : de la sélection des start-ups en prenant en compte leurs valeurs morales, jusque dans les discussions avec les postiers à Las Vegas ».

le CEO de la startup IoT HydraoPour Gabriel Della-Monica qui développe la douche intelligente Hydrao le programme fait profiter « pendant un an du support d’une équipe ultra motivée, qui parcourt tous les événements IoT de France et de la planète et qui vous en feront bénéficier ! » .

 

startup IoT Craft La posteCaroline Chopinaud de Craft.ai explique quant à elle que « l’intelligence artificielle proposée par Craft.ai est un complément naturel du Hub Numérique, la plateforme IoT de La Poste ». Elle complète en soulignant qu’il leur a permis de « valider leur technologie sur des cas d’usage proposés par La Poste et ses partenaires, sur des sujets tels que la maison connectée et le maintien à domicile ».

 

Albert Proust Gablys IoT La Poste (Copier)Pour Albert Proust de Gablys, le programme French IoT a été « l’occasion de faire valoriser notre travail ainsi que notre expertise dans le domaine des objets connectés. Notre participation au CES de Las Vegas a été l’occasion d’avoir un rayonnement international et d’être aujourd’hui reconnu par les grands groupes français. Cela a été et est un vrai booster pour notre business ».


Les dates à retenir

Petit conseil à destination des startups intéressées : il est recommandé de ne pas s’y prendre au dernier moment pour déposer sa candidature qui prend un peu de temps puisqu’elle requière un executive summary, un pitch vidéo et le remplissage d’un questionnaire.

☆ La Poste fait partie de notre nouveau programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes de La Poste dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.

 

Répondre

Lire les articles précédents :
Un smartphone Samsung
Google voudrait faire pression sur les constructeurs qui ne mettent pas leurs smartphones Android à jour rapidement

Bloomberg évoque un classement des constructeurs en fonction de leurs réactivités.

Fermer