ConfĂ©rence BlackBerry Jam Europe : BlackBerry s’appuie sur les dĂ©veloppeurs pour reconquĂ©rir son marchĂ©

La confĂ©rence BlackBerry Jam Europe qui se dĂ©roulait ce mardi et mercredi Ă  Amsterdam vient de s’achever. C’est maintenant l’heure de faire le bilan.

Cet Ă©vĂ©nement annuel, dĂ©diĂ© aux dĂ©veloppeurs et plus gĂ©nĂ©ralement Ă  ceux qui s’intĂ©ressent au dĂ©veloppement, a eu lieu moins d’une semaine aprĂšs la prĂ©sentation officielle du nouveau systĂšme d’exploitation mobile et de la nouvelle gamme de smartphones BlackBerry : les Z10 et Q10.

Comme chaque annĂ©e, les dĂ©veloppeurs et la presse ont rĂ©pondu prĂ©sents. La confĂ©rence a dĂ©butĂ© par la classique keynote d’ouverture pour remercier et fĂ©liciter les dĂ©veloppeurs, mettre en avant des applications et Ă©diteurs et (re)montrer les diffĂ©rentes fonctionnalitĂ©s offertes par BlackBerry 10, bref parler de tout ce qui tourne autour de ce nouvel Ă©cosystĂšme.

La confĂ©rence BlackBerry Jam Europe au Convention Centre d’Amsterdam

Mais le vif du sujet Ă©tait beaucoup concret et technique avec de nombreuses sessions programmĂ©es pendant les deux jours mais aussi des dĂ©mos pour (re)dĂ©couvrir les Z10 et Q10 mais aussi le Dev Alpha, ce dernier Ă©tant un terminal de test pour les dĂ©veloppeurs. Parmi les plus de 70 sessions rĂ©parties sur toute la durĂ©e de la confĂ©rence, certaines parlaient des applications en HTML 5, de l’éternel dilemme natif ou HTML, du BlackBerry World, de l’internationalisation (i18n), de monĂ©tisation, du sans-contact, du portage d’applications iOS sur BlackBerry 10 et bien d’autres. Sachez que ces sessions seront sans doute mises en ligne prochainement, si ce n’est pas dĂ©jĂ  le cas, sur le site BlackBerry Jam On-Demand.

Un Ă©cosystĂšme d’applications prometteur

Pour bien lancer son nouveau systĂšme d’exploitation mobile, il faut un magasin d’applications garni et intĂ©ressant, et ça, BlackBerry l’a bien compris. La firme canadienne a d’entrĂ©e de jeu mis l’accent sur cet Ă©cosystĂšme, et ce, bien avant que la BlackBerry Jam Europe ne commence en incitant les dĂ©veloppeurs Ă  crĂ©er ou migrer leur application pour BlackBerry 10 (par exemple, une rĂ©compense de 10 000 dollars est offerte Ă  une application qui gĂ©nĂšre plus de 1 000 dollars de revenu).

Il faut Ă©videmment convaincre des dĂ©veloppeurs mais aussi des services trĂšs connus tels que Spotify ou Flipboard. Mais comment convaincre les applications qui font partie du top 30 dans leurs pays respectifs ? Une dĂ©mo du terminal en main fait souvent son petit effet. En outre, les dĂ©veloppeurs bĂ©nĂ©ficient d’une assistance et les Ă©diteurs importants sont accompagnĂ©s et aidĂ©s si nĂ©cessaire pour dĂ©barquer un jour sur BlackBerry 10.

Quant aux Ă©diteurs de sites ou de blogs qui n’ont ni le temps, ni l’envie, ni les compĂ©tences, ils peuvent utiliser le service BlackBerry App Generator pour rĂ©aliser une application minimaliste mais fonctionnelle qui peut ĂȘtre dĂ©finitive si elle est suffisante ou temporaire en attendant de dĂ©velopper quelque chose de plus Ă©laborĂ© et personnalisĂ©.

Comme on l’a vu prĂ©cĂ©demment, les applications rĂ©fĂ©rencĂ©es sur l’App World sont diverses et variĂ©es : les classiques applications mĂ©dias (L’Équipe, Le Parisien, AllocinĂ©), les jeux (Angry Birds, Chasing Yello, FlyCraft), les rĂ©seaux sociaux (Twitter, Linkedin, Foursquare), etc. Cette liste n’est bien sĂ»r pas exhaustive mais donne une idĂ©e ce que l’on trouve sur le Store.

La nouvelle gamme de smartphones

Si le nouvel OS mobile de BlackBerry est au centre de toutes les attentions, les nouveaux smartphones du fabricant canadien sont tout aussi importants.

Le Z10 possĂšde des caractĂ©ristiques intĂ©ressantes sur le papier et confirme tout le bien que l’on pense de lui, comme le montre la premiĂšre prise en main de Valentin et les nombreux tests des sites spĂ©cialisĂ©s. C’est vraiment une alternative crĂ©dible Ă  ce qui se fait sur les autres systĂšmes d’exploitation mobiles et autres smartphones de derniĂšre gĂ©nĂ©ration. À propos du Z10 justement, BlackBerry a lancĂ© une Ă©dition limitĂ©e du terminal en rouge pour les dĂ©veloppeurs et dĂ©veloppeuses, le coloris Ă©tant assez glossy mais pourquoi pas


Quant au Q10, il s’adresse Ă  un public bien prĂ©cis avec son clavier physique complet et son Ă©cran tactile de 3.1 pouces, qui n’est au final pas trop petit et l’absence de la molette n’est pas du tout gĂȘnante, au contraire. Ce tĂ©lĂ©phone est un astucieux mĂ©lange entre le moderne, avec de bonnes caractĂ©ristiques, et les valeurs sĂ»res de la firme qui ont fait sa rĂ©putation, le fameux clavier et la sĂ©curitĂ©. Il dĂ©gage par ailleurs une grande sensation de soliditĂ© mais la coque Ă  l’arriĂšre en style fibre de carbone y est peut-ĂȘtre pour quelque chose. Enfin, la fonction Type-N-Go, spĂ©cifique Ă  ce terminal, est extrĂȘmement pratique pour lancer une recherche complĂšte en tapant sur le clavier.

On peut ĂȘtre sĂ©duit par ce que propose BlackBerry en terme d’expĂ©rience et de fonctionnalitĂ©s car le systĂšme est vraiment propre, fluide et par consĂ©quent efficace. Si certains bugs subsistent et l’ergonomie de certaines choses est parfois bancale mais l’OS mobile est jeune mais prometteur, et quoi qu’il en soit, le tout a encore le temps d’ĂȘtre peaufinĂ©. Ceux qui Ă©taient Ă  la confĂ©rence, Ă  savoir les dĂ©veloppeurs et les journalistes europĂ©ens, sont assez intĂ©ressĂ©s et enthousiastes Ă  propos de ce que l’on pourrait appeler le renouveau de BlackBerry. La preuve avec cet atelier sur le Q10 en salle de presse qui a attirĂ© pas mal de personnes alors que l’on ne apprenait pas grand-chose de nouveau — pas mĂȘme sa date de sortie officielle qui n’est pas connue Ă  ce jour.

Je vous propose quelques photos de la confĂ©rence pour finir ce compte rendu (toutes les photos de l’évĂ©nement sont disponibles sur mon album Flickr).


4 commentaires

  1. Pingback: ConfĂ©rence BlackBerry Jam Europe : BlackBerry s’appuie sur le dĂ©veloppeurs pour reconquĂ©rir son marchĂ© | PJExploration

  2. Blackberry a mis clairement le turbo sur les applis, et c’est tant mieux. Je reste cependant encore dubitatif sur leur chance de « faire un carton » avec leur nouvelle gamme car les caractĂ©ristiques purement techniques des smartphones sont du mĂȘme niveau que ce qui se fait chez la concurrence. Cela sera probablement relativement efficace pour fidĂ©liser d’actuels utilisateurs, mais pas sĂ»r que cela suffise Ă  attirer de nouveaux clients.

    Il n’empĂȘche que je leur souhaite beaucoup de succĂšs !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Moteurs de recherche : entre montagnes russes et chinoiseries

Dans les cinq premiers moteurs de recherche au monde, figurent un chinois et un russe. Le russe Yandex vient mĂȘme...

Fermer