Cosmopolit Home lève 2 millions d’euros après un an d’existence

La société française Cosmopolit Home lève 2 millions d’euros à l’occasion de son premier anniversaire et ambitionne de devenir un leader mondial.

Cosmopolit Home Logo Press Kit

Il y a un an, nous évoquions le lancement d’un nouveau service français (et lyonnais) baptisé Cosmopolit Home.

Son « truc », c’est l’hébergement entre particuliers. Il ne s’agit pas de gagner de l’argent grâce à sa chambre d’amis mais plutôt d’héberger des étrangers en échange de points qui permettent d’habiter à son tour chez quelqu’un d’autre.

Ils ont appelé ça le « Nightswapping » et pour faire court, ça permet d’échanger des nuits d’hébergement entre particuliers.

Et visiblement, le concept séduit les foules. En effet, en un an d’existence, Cosmopolit Home revendique déjà 6 000 hébergeurs dans 54 pays différents.

Par ailleurs, les internautes ne sont pas les seuls à être séduits par le service proposé par Cosmopolit Home. Cela semble également être le cas des investisseurs puisque la start-up française vient d’annoncer une levée de près de 2 millions d’euros auprès de quelques sociétés d’investissements, pour ne citer que Rhône Alpes Création et Expansinvest.

Pour l’entreprise, il s’agit de sa première levée de fonds. Celle-ci serait prévue permettre à Cosmopolit Home de se développer sur le Vieux Continent mais également outre-Atlantique.

« Grâce à cette première levée de fonds, Cosmopolit Home ambitionne de démocratiser son concept et de devenir d’ici 5 ans la référence mondiale du voyage entre particuliers »

On notera aussi qu’actuellement, Cosmopolit Home propose différents produits d’assurance aux utilisateurs, ce qui permet de limiter les risques : par exemple, le dédommagement des dégâts matériels que vous pourriez causer chez votre hôte.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook Like Pixabay
5 astuces pour utiliser Facebook plus intelligemment (suite et fin)

Votre réseau social préféré regorge de fonctionnalités et d’options qui peuvent s’avérer utiles mais dont vous pouvez ignorer l’existence. Comme...

Fermer