Créer une application iOS n’est pas toujours une mince affaire. Il existe cependant sur le marché plusieurs solutions spécialisées permettant de gagner beaucoup de temps, des solutions à la fois visuelles et accessibles. TapPublisher fait justement partie de ces dernières.

L’objectif de TapPublisher est assez simple puisque cet outil a été pensé pour nous permettre de créer notre application iOS native en quelques minutes et sans connaissances techniques particulières. Exactement comme ce que propose Appsify.me, à deux ou trois différences près.

A commencer par le prix. Généralement, ce point est abordé à la fin de l’article mais autant changer un peu les règles pour une fois. Très concrètement, l’offre de TapPublisher s’articule autour de trois plans : Starter, Business et Enterprise. Le premier se destine plutôt aux amateurs, ou aux blogueurs. Il est entièrement gratuit mais il souffre de quelques limitations. L’application générée par son entremise ne pourra ainsi être mise à jour qu’une fois par an. En outre, il sera impossible de la décliner sur iPhone et sur iPad, il faudra donc choisir l’un ou l’autre.

tappublisher 1 Créer facilement une application iPhone/iPad avec TapPublisher

Pour lever ces contraintes, il faudra se diriger vers le plan Business, ou Entreprise. Le premier est facturé 59$ par mois et il nous permettra de « pousser » six mises à jour par an. Nous aurons également la possibilité de décliner notre application sur tous les iDevices et nous aurons même droit à un système de notifications push en prime. L’offre Entreprise va encore un peu plus loin puisqu’elle n’est pas limitée en nombre de mises à jour. Son prix dépendra cependant des besoins de la société.

Contrairement à Appsify.me, TapPublisher ne se présente pas sous la forme d’un CMS à installer sur un serveur, mais comme une application à télécharger, une application compatible uniquement sur OS X, ce qui ne surprendra personne. Notez en outre que l’outil se décline, en réalité, en deux utilitaires : le TapPublisher, pour créer notre application depuis notre Mac, et le TapPlayer pour la tester sur notre iPhone ou notre iPad.

Un éditeur simple à utiliser

Après avoir téléchargé le TapPublisher sur notre Mac, il suffira de le lancer pour démarrer la création d’un nouveau projet. Nous devrons lui donner un nom et nous pourrons même lui accrocher quelques mots-clés au train pour le retrouver plus facilement par la suite.

L’interface de l’éditeur se structure autour de trois colonnes.

Sur la gauche, nous trouverons la liste des modules constituant notre application. Si besoin est, nous pourrons modifier leur ordre à l’aide d’un simple glisser / déposer. Vers le bas, nous aurons également accès à une librairie centralisant d’autres outils. En quelques instants, nous pourrons ajouter une carte, un système de favoris, un module vidéo, un module photo, du contenu en provenance de Twitter, des podcasts ou même des pages web. L’interface aurait pu être un peu plus soignée, mais elle n’en reste pas moins très efficace.

Pour modifier un module, et donc pour le personnaliser, il faudra simplement cliquer sur son nom. Il pourra alors être visualisé au centre de l’éditeur. Si besoin est, nous pourrons le pousser vers le TapPlayer en cliquant sur les boutons adaptés. La personnalisation du module, elle, se fera par l’intermédiaire d’une barre latérale située à droite. C’est ici que nous pourrons accéder aux éléments graphiques, ou à l’inspecteur.

Si l’outil fonctionne plutôt bien, il ne vous permettra pas de créer le prochain Instagram. Et c’est un peu normal, finalement, puisqu’il s’adresse avant tout aux éditeurs de contenus.