Cube 3, l’impression 3D accessible au grand public

3D Systems a annoncé Cube 3, une imprimante 3D tournée vers un usage grand public qui coûte 1.000 $. Un nouveau pas vers une utilisation privée de ces machines ?

Tout juste avant le début du CES 2014, le constructeur 3D Systems a décidé de révéler sa nouvelle imprimante 3D : la Cube 3, un modèle orienté vers le grand public. La première caractéristique de l’appareil qui lui permet de prétendre à un usage tourné vers des utilisateurs non professionnels, c’est le prix, soit 1.000 $, une somme relativement peu élevée par rapport à d’autres modèles. Bien évidemment, Cube 3 fera office d’appareil d’entrée de gamme mais cela ne lui empêche pas de proposer des caractéristiques plutôt intéressantes.

Caractéristiques

3 Systems annonce une vitesse d’impression deux fois supérieure à la moyenne de ses concurrents. Il sera possible d’imprimer des objets de dimension 15 x 15 x15 cm et cela avec une précision de 75 microns – les couches utilisées pourront avoir une épaisseur minimale de 75 microns – ce qui est une assez bonne caractéristique. Les utilisateurs pourront imprimer des objets qui utilisent jusqu’à deux couleurs et deux matériaux différents (matières plastiques : PLA et ABS). Le logiciel Cube (Mac et PC) sera livré pour que les propriétaires de Cube 3 puissent laisser parler leur créativité. Il est à noter qu’une application mobile Cubify sera également offerte, à voir si celle-ci est vraiment utile.

 Cube3 Cube 3, limpression 3D accessible au grand public

CubrePro, le modèle semi-professionnel

Au niveau du design, Cube 3 s’en sort avec les honneurs et l’imprimante est plutôt jolie – question de goût, me direz-vous. A côté du lancement de Cube 3, on retrouve CubePro, une version semi-professionnelle de l’imprimante grand public. Globalement, toutes ses caractéristiques sont légèrement rehaussées ce qui permettra un autre usage que la simple utilisation privée. Les dimensions de l’objet imprimable sont plus élevées, le choix de matériaux/couleurs passe à 3… mais le prix également passe du côté ‘semi-pro’ et atteint les 5.000 $.

Autant dire que si vous souhaitez vous offrir une expérience personnelle avec l’impression 3D, Cube 3 pourrait bien être un très bon plan. Il est à noter que 3D Systems ‘oblige’ l’utilisateur à acheter des cartouches chez lui, une pratique qui n’est pas du goût de tout le monde. Il ne reste désormais plus qu’à voir Cube 3 et CubePro à l’œuvre pour se forger une véritable opinion mais les caractéristiques sont plutôt séduisantes sur le papier.

(source)

4 commentaires

  1. Et bien on va attendre ton test alors…

    Je me demande les contraintes que peuvent supporter les « images » imprimées, genre faire des petits éléments de carrosserie pour le tuning ou la restauration, introuvables IRL, genre des caches vis ou des supports de composants…

  2. Ha j’éspère que bientot on n’en n’aura dans les 1 000e ( avec des tests ) ca m’interesse beaucoup