Dans les coulisses du championnat d’Europe de natation avec Nikon

Nikon a mis les petits plats dans les grands pour inviter des journalistes et bloggeurs à découvrir et tester ses dernières nouveautés dans de vraies conditions : au championnat d’Europe de natation en petit bassin qui se déroule à Chartres du 22 au 25 novembre 2012.

Nikon a mis les petits plats dans les grands pour inviter des journalistes et blogueurs à découvrir et tester ses dernières nouveautés dans de vraies conditions : au championnat d’Europe de natation en petit bassin qui se déroule à Chartres du 22 au 25 novembre 2012.

J’ai eu l’occasion de découvrir le temps d’une journée les coulisses d’un événement sportif et de prendre en main un appareil photo de la gamme Nikon. Tout commence à l’Odyssée, le plus grand complexe aquatique français situé à Chartres, avec une visite de l’assistance et de salle de presse, la première offre une certaine proximité avec les photographes de l’événement, qui peuvent par exemple faire nettoyer leurs appareils photos ou de s’en faire éventuellement prêter un, alors que la seconde permet aux journalistes comme aux photographes de travailler au calme : pendant que certains effectuent les dernières modifications sur leurs photos, d’autres préparent leurs articles ou suivent la conférence de presse. La visite se poursuit dans la très protocolaire zone mixte où les nageurs et nageuses viennent à la rencontre des différents médias.

J’ai pu faire à peu près tout ce que je voulais avec ce couple appareil et objectif : en allant des larges vues sur les installations aux portraits des bloggeurs, sans oublier les vues sur les départs plongés. Pas de problème de lumières sur un tel événement, il m’a suffi de choisir les bons réglages pour faire des choses intéressantes.

Pour ma part, j’ai testé le Nikon D5200 avec un objectif 18-200mm, un nouveau reflex d’entrée de gamme qui possède de sérieux atouts : à commencer par son capteur CMOS APS-C de 24 mégapixels, son boitier compact et son écran articulé. Cet objectif polyvalent permet d’éviter de se trimballer avec deux objectifs, un grand angle et un téléobjectif, comme j’ai l’habitude de le faire quasiment à chaque fois. C’est idéal pour faire un reportage mais ça ne vaut sans doute pas deux objectifs bien distincts…

Je possède le Canon 60D et j’ai quand même l’impression que le Nikon D5200 est tout à fait équivalent, si ce n’est que le boitier de ce dernier est beaucoup plus récent mais la prise en main n’est forcément pas évidente pour moi au premier abord étant donné que je suis habitué à l’ergonomie Canon. En tout cas, je suis assez satisfait du rendu de mes photos prises avec cet appareil photo, je vous invite à y jeter un oeil ci-dessous ou sur mon album Flickr.

Prochaine étape : tester un reflex professionnel avec un capteur full frame ?


10 commentaires

  1. Belle initiative , le même genre d’opération avec du Canon serait le bienvenue !! Mais Canon ne fait que très très peu d’opérations de ce genre.

  2. T’as pas eu de problème avec la condensation ? Les différence de température et le taux d’humidité élevée n’ont t’elles pas poser des problème de buée de temps en temps et pendant les changement de lieux ?

    • @Lucb51 : aucun problème de condensation, pourtant on était assez proche de la piscine et il faisait (logiquement) très chaud dans le complexe.

  3. Tant que l’objo’ est à température ambiante tout va bien.
    La buée n’est que la conséquence d’un contraste de température 😉

  4. Oui, je suis du même avis que JC, avec du Canon ça serait cool 😀
    Néanmoins, belles photos !

  5. Par contre il est dommage que l’objectif ne soit pas de meilleure facture, cela ne me donne pas une bonne image du potentiel de Nikon… Je shoot avec un Canon 500D un « bas de gamme » Canon qui a bien 3 ans et je trouve que les images ici ont du grain et que la profondeur de champ est un peu faible… (un exemple de photogrphie sportive avec le Canon 500D : http://www.photographie.valbou.....illarde-90 ) J’imagine que le 18-200mm ouvre à f/3.5-5.6 du coup il faut rattraper avec de l’ISO lors d’un gros Zoom d’où cette montée du grain…

  6. @Photographe Clermont-Ferrand : c’est sûr que l’ouverture est un peu le point faible de cet objectif polyvalent mais il ne peut (malheureusement) pas avoir les qualités d’un grand angle et un téléobjectif réunis. ^^

Send this to friend

Lire les articles précédents :
You Asked It
You Asked It : répondez à des inconnus sur Twitter

You Asked It est un service depuis lequel vous pouvez répondre aux questions ouvertes de parfaits inconnus sur Twitter.

Fermer