De nouveaux comptes Twitter pour les lignes de la RATP

Depuis le début du mois de septembre dernier, la RATP expérimente un nouveau canal d’information pour les usagers en se basant sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Twitter.

La régie a pris le parti de lancer un compte Twitter par ligne de métro, de tramway et de RER, un peu comme le fait le métro de Londres avec les comptes @bakerlooline et @circleline (pour ne citer qu’eux). C’est donc logiquement que les comptes qui correspondent aux lignes 1, 4, 12 et 13 du métro parisien ont été lancés dans un premier temps, histoire de tâter le terrain, avant que les comptes dédiés aux lignes 1, 2, 3a et 3b du tramway soient ouverts un peu plus tard.

Mais de nouveaux comptes ont été lancés il y a plusieurs jours : les lignes 2, 3, 3bis, 5, 6 et 14 du métro et la ligne A du RER ont ainsi fait leur apparition sur le réseau social. La RATP possède maintenant près de 14 comptes Twitter qui permettent aux voyageurs de connaître entre autres l’état du trafic, les éventuels travaux, événements et autres opérations sur les lignes.

Je suis toujours assez mitigé à propos de ce dispositif car ces comptes sont certes actifs de 6h et 21h, soit pendant une grande partie du service, mais ne font qu’amener l’info trafic que l’on retrouve entre autres sur le site et les applications mobiles sur le réseau social. Quant aux interactions avec les utilisateurs (réponses, retweets, etc.), elles sont quasi inexistantes. Pour autant, il faut aussi saluer cette jolie initiative qui montre que la RATP se modernise (ou se met au goût du jour, c’est selon).

(source)


8 commentaires

  1. un peu normal qu’il y ait peu de participation des utilisateurs… c’est pas comme si la 3G était surpuissante dans le metro…

  2. C’est très pratique pour l’utilisation, mais j’ai encore regardé (disponible encore en streaming sur le site de France 5) l’émission C dans l’air qui préconisait de ne pas utiliser son téléphone lorsque le réseau est pas terrible, ça augmente considérablement les ondes.

  3. Ça fait peut être aussi beaucoup de comptes à follower si on se déplace pas mal ? Un ou deux par secteur qui dispatche les infos aurait peut être suffit ?

  4. « Quant aux interactions avec les utilisateurs (réponses, retweets, etc.), elles sont quasi inexistantes. »

    Elles existentes, mais sont majoritairement constituées d’insultes et de critiques peu constructives…

  5. Ca n’a en effet un intérêt que si cela permet de communiquer très rapidement et précisemment sur des problèmes de lignes. L’avantage pour les abonnés c’est d’être sur de ne rien manquer (pas de grève surprise par exemple). Si c’est pour dire que dans 5 jours il y aura grève et que qu’il y aura « des perturbations », c’est totalement inutile.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Communiquer en vidéo entre Firefox et Chrome sans plugin grâce à WebRTC

Les dernières versions beta des navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox permettent à deux correspondants distants de chatter en vidéo...

Fermer