De plus en plus d’agressions ou de crimes en lien avec Tinder ou Grindr

La police et les autorités vont-elles devoir mettre en garde les utilisateurs d’applications comme Tinder ou encore Grindr ? Un triste bilan vient de fuiter dans la presse britannique sur la criminalité autour de ces applications à la mode.

Tinder : propose le don d'organes

D’après un article publié dans le journal The Telegraph, la police britannique aurait répertorié plus de 400 crimes seulement en 2015, directement liés à ces applications. Le chiffre aurait même explosé, puisqu’en 2013, seules 55 plaintes avaient été notées en rapport à une mauvaise rencontre sur Tinder.

Des agressions multipliées par 7 en deux ans…

Les crimes perpétrés en utilisant les applications comme Tinder ou Grindr passent par tout le spectre de la criminalité d’après les données de la police, à savoir : viols, pédophilie, tentatives de meurtre, chantages, extorsions, etc.

Un responsable de la police britannique a déclaré : « La popularité croissante de ces applications et des sites de rencontres a contribué à l’augmentation du nombre de crimes enregistrés. Nous encourageons fortement les utilisateurs à signaler ces délits et à exiger une aide psychologique s’ils sont victimes d’un crime ».

Il a également mis en garde les utilisateurs, en indiquant : « Je demande à ceux qui utilisent ces applications de rencontres en ligne d’être très soucieux en ce qui concerne leur sécurité et de ne pas partager des données personnelles avec quiconque jusqu’à ce qu’ils soient sûrs de l’intégrité de leur interlocuteur. De même, les individus doivent cesser toute communication avec toute personne qui tente de les contraindre à quelque chose dont ils seraient réticents ».

Un phénomène mis en évidence de plus en plus fréquemment par les autorités, concerne les personnes homosexuelles qui n’ont pas encore fait leur coming out mais qui flirtent sur différentes plateformes. Certaines personnes sans scrupule ont compris qu’ils pouvaient faire chanter des internautes en obtenant cette information, il en est de même pour les personnes bisexuelles, qui dissimulent leur double vie. Peter Tatchell, un militant de la LGBT a d’ailleurs indiqué : « Les gays qui ne sont pas encore sortis du placard ou les hommes bisexuels qui utilisent Grindr sont des cibles vulnérables puisqu’il y a peu de chances qu’ils signalent ces chantages à la police. J’ai bien peur que ces chiffres ne représentent que la partie visible de l’iceberg ».

Source


2 commentaires

  1. C’est cool t’a même plus besoin de bouger, t’envoie un sms et ta cible rapplique tranquille ! y a plus qu’a assouvir sont fantasme je trouve ça génial 🙂

  2. Pingback: De plus en plus d’agressions ou de crimes en lien avec Tinder ou Grindr – Médiajouw

Send this to friend

Lire les articles précédents :
TV_AppleTV_Remote-Hand_MainMenu-TopMovies-3_FR-FR_w
Apple s’intéresse à Time Warner

Apple surveillerait de près la situation de Time Warner. Un géant américain des médias qui a un coût puisqu'on parle...

Fermer