Décollage pour E-likko

Clément, co-fondateur du site, m’informe du lancement de la plate-forme E-likko, service web destiné à la mise en relation entre des projets de refonte de sites web et des graphistes/designers bénévoles. L’originalité de la démarche est fondée sur sa proactivité : en gros, E-likko cible des sites non-professionnels et sans but lucratif (gros sites amateurs,

Clément, co-fondateur du site, m’informe du lancement de la plate-forme E-likko, service web destiné à la mise en relation entre des projets de refonte de sites web et des graphistes/designers bénévoles.
L’originalité de la démarche est fondée sur sa proactivité : en gros, E-likko cible des sites non-professionnels et sans but lucratif (gros sites amateurs, sites du web libre, sites d’aide à la recherche de personnes disparues ou tout autre projet ayant un réel impact sur la société), n’ayant pas de gros moyens (voire pas de moyens du tout), et propose à leurs éditeurs une refonte gratuite réalisée par les designers – les réservistes dans la terminologie E-likko – de la communauté E-likko.
Question quand même : même si j’imagine que c’est une bonne occasion pour un débutant de se faire rapidement un bon portfolio de réalisations, et donc un nom, y a-t-il sur le marché tant de graphistes désoeuvrés, qui puissent accepter de travailler comme ça bénévolement ?

20 commentaires

  1. Le graphiste n’est qu’un des éléments de la création web, il n’a pas toutes les compétences nécessaires (loin de là).

  2. (Jérémie ci-dessus, désolé d’avoir le même pseudo que toi :)

    Alors tout d’abord je pense que sur des petits projets un graphiste peut tout à fait assurer l’ensemble de la création web. Le fait est qu’aujourd’hui beaucoup de gens sont passionnés et polyvalent (je suis par exemple graphiste mais aussi développeur, avec un niveau avancé dans les deux activités).

    On peut alors s’aventurer sur l’ensemble de la création d’un site, puisque les étapes restes simples (arborescence, ergonomie, developpement, contenu, maquette …), et donc gérables par une personne.

    Ensuite concernant E-likko, il y a quelque chose que je voudrais signaler. N’importe quel métier mérite salaire, le graphiste ne doit pas échapper à la règle. Imaginez vous un restaurateur travailler gratuitement, voire même un policier ou un chauffeur de bus ?

    Ce que je veux dire par la, c’est que (étant moi même graphiste), nous sommes un des seuls métiers où les gens croient qu’on peut bosser gratuitement (le fameux "jviens de la part de machin qui m’a dit que tu pourrais me faire un site web"), et franchement je ne trouves pas ça normal.

    Cela dit le bénévolat est un choix, mais il y a plein d’autres façons de de se constituer un book, et chacun est libre de faire ce qu’il veut.

  3. Je m’étonne qu’un blog comme celui-ci (et tenu par un gars du métier en plus) fasse la pub pour un tel projet!

    Je rejoins jeremie, tout travail mérite salaire.
    Ce n’est pas parce que une association est sans but lucratif, qu’elle aura un batiment gratuit, ou le resto offert partout dans la ville. Pourquoi le web serait t’il différent?

  4. Plop,

    je vais me faire l’avocat du diable à la vue des remarques dont certaines me laissent un sourire : )

    @Jeremie (1er): le but de e-likko n’est pas de faire de l’assistanat et donc proposer une aide démesurée à des projets loufoques mais bien d’aider d’abord d’un point de vue communication visuelle de prime abord (voir plus si affinité). Le webmaster reste seul maître et personne ne le remplacera ^^

    @Jeremie (2e):Il faut quand même préciser que le fait d’être rémunéré impose des contraintes dont certains ne veulent pas pour exercer simplement une passion. Si en plus de faire qqch qui leur plait, ils peuvent rendrent service à des personnes ayant besoin, pourquoi pas?

    @Anthony: ca c’est interessant comme message, tu remet ça quand tu veux : >

    @Melancolik: Les communautés comme 4claverie sont foules sur le web tu sais et e-likko s’en distinguent sur le principe de fonctionnement, reste à voir comment la mayonnaise va prendre.

    Voilà voilà, même si je ne suis pas blanc dans ce projet je tiens à préciser que j’ai aucune action chez eux, mais quand on voit le travail déployé et la motivation dont font preuves certains, ça mérite au moins le respect : )

  5. pendant que j’y suis ^^

    @ologram: je ne sais pas ce que tu connais de la vie associative mais je te rassure toutes n’ont pas les moyens de s’offrir un local à temps complet et les subventions des mairies et autres leurs permettent souvent de garder la tête hors de l’eau.

    Ton exemple est donc tout a fait vrai mais dans l’optique d’une association déclarée et importante.

    Et de toute façon e-likko ne se cantonne pas aux associations : )

  6. Je partage l’avis de tyx; le bénévolat est un choix personnel et cela représente une réelle alternative forcement interessante sur tout point de vue.

    @ologram: bien entendu tout travail mérite salaire, mais la reconnaissance, la preuve d’un travail abouti et sérieux en font aussi parti. Ne réagis tu pas ainsi seulement parce que tu as peur de voir tes commandes baissé? -_-

    Je trouve ce raisonnement un peu dommage, car si tu te demmarques dans ton boulot tu auras toujours de la clientéle.

    Ce débat, rejoins un peu celui des solutions libres/payantes. Qui aujourd’hui se plaint d’avoir l’alternative (entre autre) Gimp face à Photoshop? Mise à part peut être adobe ^^

  7. tyx> si ils veulent s’exercer,ils peuvent refaire 20x leur site perso non?
    Une étudiante en pédicure, peut refaire les ongles de son entourages, elle demandera un petit quelque chose? non?
    Pourquoi est ce que, par le simple fait que çà ne leur coute rien en matière première ( toshop cracké couplé a un bon notepad++), viennent t’il offrir un service que d’autres facturent pour gagner leur vie?

    Entendre quelqu’un du métier comme toi qui encourage de telles pratiques… m’enfin le métier est déjà assez mal vu comme çà…
    Avec ce genre de méthodes, et comme la dit jérémie(2), de plus en plus de gens viendront " et parait que ça coute rien de faire un site et que tu t’y connais? tu sais vite m’en faire un? "

    aléé sérieusement…

  8. Melancolik> pas du tout, je n’aurai certainement jamais la même clientèle qu’eux. C’est bien pour l’image du métier que je m’inquiète..

  9. Si j’en suis là où j’en suis aujourd’hui c’est en partie grâce au bénévolat et je continue encore parfois (même si le temps me manque maintenant^^) : )

    La plupart des actions que j’ai pu faire dans ce cadre ont été pour des sites qui n’avaient aucun moyen de se payer les services de pros.

    Je suis persuadé que E-likko s’inscrit dans cette optique et qu’ils sauront faire la différence entre la croix-rouge et le site d’un nouveau petit logiciel libre destiné simplement à rendre service à ces utilisateurs.

    Il n’y a pas de notions de concurrence à mes yeux et c’est une manière de donner comme un autre à ceux qui en ont besoin.

  10. Le problème vient du fait que nous ne voyons pas les choses sous le même angle. Toi tu le vois comme un métier, nous comme une passion. Tu vois l’aspect pécunier, nous voyons l’aspect d’entraide.
    Nous nous sommes clairement positionné dans l’aide aux sites non lucratifs et plus particulièrement les associations qui n’ont pas les moyens de se payer des services pro, à partir de ce moment là je ne vois pas dans quelle mesure nous mangeons la part des professionnels.

    Pour illustrer un peu nos actions, nous sommes par exemple en ce moment en train d’entrer en relation avec le sited’une association, que nous avons connue via des émissions télévisées. Une association qui nous a interpelée, car elle venait en aide aux enfants du Togo. Cette association possède un site ou plutôt un blog : soleildart.skyblog.com/in… mais le constat peut se faire simplement : impossible de s’y retrouver. C’est pourquoi nous leur avons proposé de les aider bénévolement à créer leur propre site, pour que leur association ait plus de sérieux et que, forcément, les dons soient plus importants. Est ce qu’un site comme ça t’aurait intéréssé? Ces gens n’ont vraisemblablement que très peu de compétences et de moyens, faut il les laisser de côté sous prétexte qu’ils n’ont ni les moyens ni le minimum de connaissances?

    Par ailleurs à aucun moment tyx n’a parlé d’un besoin de s’exercer. Et d’ailleurs même si il en avait parlé je trouve personellement que travailler dans des projets qui n’intérésseraient pas les gens du métiers et qui pourra aider une association est bien plus intéréssant que de refaire 20 fois son site perso.

    Contrairement à toi je pense que c’est un point positif pour le métier, une évolution même, la plupart des personnes qui travaillent sur e-likko (ou autre projets bénévole) sont d’un niveau pré-bac, ils ont déjà des compétences assez importantes, ils ont déjà des acquis avant de débuter des études dans les métiers du web (je ne prétend pas qu’ils égalent les pros), ça ne peut être que positif pour l’évolution du métier. Après c’est à ceux qui sont déjà là de s’adapter et d’évoluer. ;)

    Je tiens également à souligner que nous ne sommes pas pour l’utilisation de logiciels crackés, nous utilisons pour la plupart gimp, qui certes n’égales pas encore photoshop, mais s’avere être une alternative libre très intéréssante.

    Mais personellement je trouve qu’il y a une faille dans ton raisonement ologram. J’ai remarqué que tu te servait de dotclear comme moteur de blog. Dotclear ne fait il pas du gratuit alors que d’autres pourraient faire payer un script similaire? Dotclear n’as pas pour but de permettre aux personnes sans compétences de créer leur site web? Il me semble que tu ne respectes pas ta propre philosophie et en cela Melancolik a raison on peut rapprocher ce débat du débat libre/payant…

    Voilà, c’est mon avis d’amateur sur le sujet.

    =)

  11. @Clément> Toi et tes camarades peuvent faire l’éloge de projets tel que le votre autant que vous voulez. Une chôse est sur, vous fournissez un service que d’autres factures! Rien que pour ce fait, çà n’aide pas le métier.

    Maintenant j’apprécie beaucoup le fait de se tourner naturellement vers des organismes qui n’ont que peu de moyens. C’est d’ailleurs le point positif que je retiendrai!

    Au sujet du libre/payant, une chose:
    Il y a les créateurs et les utilisateurs. Je ne vais pas aller dénigrer vos futurs clients, ils ont raison de choisir ce qui est le moins cher (dans votre cas gratuit). Comme je ne vais pas blâmer les utilisateurs de dotclear, qui auraient tord de se priver d’un si bon moteur de blog. Par contre je serais gérant d’une boite dont le principal produit est un moteur de blog, la oui, je m’en soucirais.
    C’est le même raisonnement ici. J’aime le métier, et je trouve dommage pour celui ci que certains ne respecte pas un pseudo barême tarifiaire.

    Maintenant j’ai tendance a me répeter… je m’arreterai la!
    Tout ceci n’est pas contre vous, votre intention est bonne, et vous avez raison de remplir votre portfolio avant de chercher un job!
    Je finirai par cela :)

  12. Je rajouterai juste un point, à mon sens, ceux qui tuent le métier sont plus ceux qui cassent les prix (black ou pas black) que ceux qui font du gratuit.

    Beaucoup d’entreprises sérieuses préfèrent payer un service pour s’assurer un minimum de qualité selon eux, mais entre 200€ et 2000€ je pense que leur choix est fait.

    Mais on s’égare là :P

  13. >… graphistes désoeuvrés, qui puissent accepter de travailler comme ça bénévolement ?

    Oui.

  14. Je vais me contenter d’un message plutôt court, sauf si en cours de route je m’écarte un peu ce qui ne serait pas vraiment etonnant.

    Pour reprendre les différentes phrases, comme quoi tout métier mérite salaire : je suis totallement d’accord mais après tout, nous n’avons jamais forcé les designers qui bossent avec nous. En aucun cas on les oblige ce qui serait d’ailleurs abhérant.

    Alors c’est de leur plein gré qu’ils viennent. Certes, tout cela fait un peu argument facile, mais après tout c’est tellement vrai. D’autant plus que dans notre fonctionnement, il n’y a pas de quotat comme il pouvait y avoir sur d’autres communautés. Pas d’obligation non plus de designer ou même se sentir obligé : chaque designer inscrit dans reserviste designe quand il en a envie et n’est en aucun cas obligé.

    Après, si on veut parler de travail de plutôt mauvaise qualité ou je ne sais quoi (si cet argument n’a pas été déjà donné, il sera tôt ou tard repris), je voulais juste dire que nous nous vantons pas d’avoir les meilleurs designers du pays, ce qui serait totallement faux malgré tout le respect que je peux avoir pour les gars.
    Il n’y a pas vraiment de talent pur il faut être honnête (mais sûrement des gens qui, au fil des pratiques sur des sujets concrets, pourront évoluer). Cependant, on a le mérite d’aller aider des webmasters qui en ont besoin comme par exemple l’association citée en haut (soleil d’art).

    On ne leur promet pas un superbe travail. Mais plutôt quelque chose de qualité, propre pour donner une nouvelle image. Une aide en attendant mieux si vous voulez…

    Après, je ne vais interdire personne de penser autrement que nous. Vous pouvez très bien être contre ce site. Mais j’ai toujours trouvé ce projet très intéressant de part le fait qu’il propose une aide à des gens qui n’ont ni les moyens, ni le temps d’apprendre à maitriser les différents logiciels.

  15. Je suis pas contre le fait d’avoir des initiative de gratuité, bien au contraire.

    Je rappelle juste deux choses : d’une part lorsque je fais un site pour mettons 2000€ je ne supporte pas qu’un client me dise, oui mais le neveu de mon collègue me le fait pour 200€ parce qu’il est sûr qu’il y a une différence de prestation (en termes de qualité).

    De deux, je travaille moi même bénévolement en tant que graphiste pour des associations (carritative, mais aussi musicales), et je suis persuadé qu’il faut pouvoir exercé sa passion gratuitement.

    J’ai surtout peur, étant moi même passé par la, que de jeunes graphistes se sentent obligé de bosser gratuitement pour "se faire un book", et que cela profites à des personnes peu scrupuleuse qui ne veulent pas payer une commande.

    Cela dit je partage tout de même une partie du point de vue de Clément, à condition que les "commandes" restent pour des _associations_ à but non lucratives (par lucratif, j’englobe publicité google et autre). Dans le cas contraire, il me semble normal que le graphiste en question percoive une partie des revenus.

  16. Je rajoute en passant que si je réagis comme ça c’est parce que dans mes années détudes, j’ai effectué beaucoup de travaux "gratuits", et j’ai le sentiment d’être un peu passé pour une bonne poire :)

  17. Je tiens à préciser, puisque apparemment ça n’a pas l’air d’être clair pour tous, qu’e-likko n’accepte que sous réserve les demandes extérieures (uniquement si celles ci s’inscrivent dans nos objectifs)

    Un débat qui à lieu ici est déplacé, puisque il ne corresponds pas à une réalité pour e-likko.

    Notre but primaire n’est pas de "se faire un book". Et ce n’est par exemple pas le cas pour ma part.

    pourquoi alors ?

    Je trouve ça simplement normal de proposer notre travail gratuitement à des personnes qui proposent le leur gratuitement, et parce qu’il serait décalé de leur demander de l’argent pour promouvoir leurs actions.