Découverte du modèle de Nanu : des appels gratuits en échange de publicités

Nanu pourrait être le prochain cauchemar de Skype, Viber et des autres applications d’appels gratuits dans les marchés émergents.

nanu

Si les applications comme Skype ou Viber permettent déjà de passer des appels gratuits (entre utilisateurs) en se servant d’un forfait internet, celles-ci sont parfois inutilisables sur les réseaux les moins performants ou lorsqu’il y a des congestions.

L’application Nanu (seulement sur Android), très récemment lancée, a choisi un modèle « tout-terrain » (façon Opera Mini) puisqu’elle est décrite par le développeur comme étant optimisée pour les réseaux 2G.

Par ailleurs, Nanu propose également des appels gratuits vers les correspondants non-Nanu, c’est-à-dire vers des numéros de téléphones portables ou fixes. Le secret ? Des publicités. L’application fait écouter des pubs en même temps que les sons de tonalité, lors de l’attente du correspondant.

Pour le moment, ces appels gratuits ne sont disponibles que vers quelques pays (la France n’est pas encore incluse mais vous pouvez appeler quelqu’un aux USA) et ils sont limités à 15 minutes par utilisateur.

Mais Nanu entend étendre ce réseau en fonction de la croissance de son nombre d’utilisateurs et donc de ses annonceurs. Nanu promet également d’offrir plus d’appels gratuits en fonction de sa croissance.

En substance, Nanu se distingue par sa compatibilité avec les « mauvais » réseaux mais aussi par la gratuité des appels vers les numéros téléphoniques (une offre limitée à 15 minutes mais qui devrait évoluer).

Comme Opera…

En revanche, Nanu n’est pas le premier acteur à vouloir proposer des services de télécommunication gratuits en échange de publicités. Il y a quelques mois, nous évoquions par exemple le nouveau produit d’Opera appelé Web Pass qui permet de se connecter à internet gratuitement en échange de publicités.

Opera propose par exemple aussi un mode appelé « tout-terrain » sur certains de ses navigateurs mobiles afin de permettre aux utilisateurs de naviguer plus rapidement sur les réseaux les plus « lents ».


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Sad Tweets
Sad Tweets : trouvez facilement vos tweets esseulés

Envie de savoir quels sont vos tweets qui ont suscité le moins d’interactions ? Il y a un service pour...

Fermer