Et si l’avenir de l’énergie ‘propre’ passait par des cellules solaires transparentes ? Moins efficaces que les panneaux solaires, elles ont l’avantage d’être plus discrètes et de pouvoir se mettre sur les fenêtres et écrans.

Aujourd’hui, lorsqu’un bâtiment fait le choix d’utiliser des panneaux solaires, il est difficile de passer à côté. Ces imposantes surfaces bleutés passent relativement peu inaperçues. Mais, dans un futur proche, il se pourrait que la donne soit changée et que l’on voit fleurir des cellule solaires transparentes. Un système non seulement plus discret mais qui permettrait aussi d’installer les équipements de production d’énergie sur les fenêtres.

Des chercheurs de l’Université de Californie de Los Angeles travaillent sur des cellules capables de capter les rayonnements infrarouges, invisibles à l’œil nu. Si leurs recherches font l’actualité, c’est parce qu’ils ont annoncé des résultats très encourageants. Leur système permet de convertir 7,3 % de l’énergie solaire en électricité. Un chiffre qui peut sembler ridicule à côté des 15-20 % affichés par des panneaux solaires ‘classiques’ mais très bons pour la technologie qui, un an auparavant, ne réussissait qu’à obtenir un taux de conversion de 4 %. A titre de comparaison, le MIT a déclaré cette année réussir à transformer 2 % de l’énergie solaire en électricité grâce à des cellules transparentes.

SolaireTransparent Des cellules solaires transparentes pour transformer les fenêtres de votre maison en générateurs dénergie

Pour – quasiment – doubler l’efficacité de leur système les chercheurs ont… doublé les bandes de cellules. En passant d’une à deux superposées, ils ont réussi à capter 80 % de la lumière infrarouge (contre 40% avant). « Nous pensons que ce dispositif offrira de nouveaux usages pour les cellules solaires comme la création de ‘fenêtres solaires’ pour les maisons et les bâtiments.« . Plus discret – mais moins efficace – que les panneaux solaires, ces bandes transparentes pourront se mettre un peu partout et capter l’énergie solaire sur de nombreuses surfaces. Lorsque les bandes absorbent la lumières, elles deviennent un peu plus sombres mais n’empêchent pas la lumière de passer.

Outre le fait de recouvrir les fenêtres des bâtiments de cette technologie, on peut penser à d’autres usages comme des écrans (de téléphone notamment) qui permettraient aux appareils de booster la durée de vie de leur batterie. Pas encore commercialisée, la technologie reste cependant très mystérieuse sur son prix.

(source)