Des rêves passés au scanner

Une équipe scientifique a lancé des recherches sur des techniques qui pourraient permettre de lire les rêves en utilisant des scanners IRM du cerveau.

Des chercheurs japonais du CNS à Kyoto ont effectué des scans IRM sur des personnes au début de leur phase de sommeil. Après cette phase, les volontaires ont été réveillés puis questionnés sur tout ce qu’ils avaient vu (dans leur esprit) pendant ce court moment. Toutes les images perçues, de la plus insignifiante à la plus impressionnante, ont ainsi été répertoriées et enregistrées. L’opération a été effectuée 200 fois par cobaye.

chat qui dort Des rêves passés au scanner

Avec ces informations, les scientifiques ont regroupé les différentes images par catégories. Par exemple, une pomme et une pêche sont regroupés sous la catégorie « fruits ». Chaque catégorie serait liée avec une activité du cerveau et, en observant quelle partie est stimulée on pourrait prédire ce à quoi rêve le cobaye.

Les résultats, publiés sur le site Science (version sur abonnement), montrent que les scientifiques ont réussi à prédire ce que le sujet testé voyait, ou tout du moins sa catégorie, avec une précision de 60%. La technique n’est pas encore parfaite mais semble prometteuse.

Les chercheurs, encouragés par leurs premiers résultats, veulent désormais pousser l’expérience plus loin en s’intéressant à la phase de sommeil suivante, plus profonde. Les rêves qui y sont faits étant plus complexes, la tâche sera plus ardue.

(source)

7 commentaires

  1. ça serait vraiment super comme expérience mais vu les rêves que l’on fait parfois je préfère que la lecture de nos rêves soient privées lol …

  2. Rien de très nouveau ; la méthode de diagnostic d’après les rêves de Freud s’inspire elle-même de travaux datant de plusieurs milliers d’années. L’amateur de gadgets a tendance à être époustouflé par des performances assez ridicules comparées à ce dont quoi la nature est capable, et qu’il n’y a pratiquement aucune invention dans le domaine de la technologie, mais seulement une observation attentive des procédés complexes de la nature, et la reproduction de ces procédés complexes.
    Les amateurs de gadgets technologiques sont de grands rêveurs… éveillés.

  3. leap

    Assez d’accord avec @Zombi et pourtant amatrice de gadgets & autres technologies!

  4. l’article ne me choque pas, c’est le nombre d’essais par cobaye qui me choque, 200 IRM je trouve que c’est beaucoup ! je me demande si ces rayons n’auront pas un impact néfaste sur le cerveau ou même la santé globale du cobaye.