Des salles de cinéma boycottent un film à cause de Netflix

Des chaînes de salles de cinéma n’enverront pas Tigre et Dragon 2, parce que celui-ci sortira en même temps sur les écrans IMAX et sur Netflix.

Netflix press kit

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la sortie de Tigre et Dragon 2, la suite du film d’arts martiaux des années 2000, qui est programmée pour le mois d’aout 2015. Ce que vous ignoriez peut-être, c’est que (comme l’affirme Reuters), le film est coproduit par Netflix et le studio Weinstein Co. Et naturellement, la sortie de celui-ci se fera en même temps dans les salles de cinéma (sur les écrans IMAX) et sur le service de VOD.

Et bien que nous soyons en 2014 et que la « chronologie des médias » à la française ne s’applique pas partout dans le monde, il s’agit encore d’une chose rare pour un film d’une telle notoriété.

Et lorsque vous tentez de bousculer l’ordre « normal » des choses, vous faites forcément des mécontents. Dans ce cas précis, il s’agit des chaînes de salles de cinéma. Aux Etats-Unis, celles-ci n’ont pas attendu longtemps pour réagir.

La chaîne Regal n’a pas hésité à sortir une déclaration presque condescendante, via un porte-parole : « chez Regal, nous n’allons pas participer à une expérience où vous pouvez voir le même produit sur un écran variant de 3 étages de haut à 3 pouces de large, sur un smartphone ». Aux Etats-Unis, la société Regal contrôle 83 salles IMAX. Et par ailleurs, d’autres entreprises concurrentes (dont certaines contrôlent des salles en Europe) auraient également décidé de suivre cette voie : le boycott.

Les géants du cinéma ne pensent-ils pas qu’il est préférable d’offrir des alternatives légales aux consommateurs ? Personnellement, je pense que c’est le genre de blocus qui assure encore la survie du piratage et des sites de torrent.

La sortie simultanée en streaming et en salle d’une œuvre (du moins de ce calibre) est encore une chose rare. De ce fait, Tigre et Dragon 2 pourrait marquer un tournant dans l’histoire de cette industrie.

Notons également que Netflix a récemment annoncé un partenariat avec Adam Sandler pour que celui-ci produise (via son studio) et joue dans 4 films qui feront leurs premières sur le SVOD.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
destiny
Destiny : faut-il VRAI-MENT jouer au nouveau jeu Bungie ?

Destiny promettait d’être l’événement vidéo-ludique de cette rentrée. Entre espoir et déception.

Fermer