Des scientifiques recréent une mini-planète Mars sur Terre pour en comprendre les dangers

Des scientifiques espagnols ont décidé de recréer le microcosme de Mars pour mieux comprendre les effets de la dangereuse poussière martienne sur les machines.

La poussière terrienne est bien gênante, elle peut vous faire tousser ! La poussière martienne, elle, peut vous tuer. Elle est l’un des plus grands dangers actuellement connus de la Planète Rouge et ce, que ce soit pour les machines qui la parcourent ou pour l’être humain. Pour ce qui est des robots, cette poussière constituée principalement d’oxyde de fer (II,III) a tendance à se coller à tout ce qui est électronique, mais aussi aux moteurs. Cela peut donc entraver le bon fonctionnement des équipements. Mais cette poudre diabolique est encore plus dangereuse pour l’Homme et elle s’avère hautement toxique et cancérigène pour notre espèce.

Mars version miniature

Afin de mieux comprendre cette dangereuse poussière, des scientifiques espagnols du Centro de Astrobiologia et de l’Instituto de Ciencias de Materials de Madrid ont décidé de recréer une mini-Mars sur Terre. Pour cela, ils utilisent une chambre à vide capable de recopier les caractéristiques de la planète : pression, atmosphère, température et niveau de radiation. En plus de cela, l’équipement permet de diffuser de la poussière martienne de synthèse. Les chercheurs projettent donc cette poussière sur des équipements mécaniques/électroniques afin de voir comment les machines réagissent dans des conditions similaires à celles de Mars.

MiniMars

Comprendre un monde inexplorable

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs utilisent une chambre à vide pour simuler les conditions d’un monde que nous ne pouvons visiter. Des tests avaient déjà été effectués pour savoir comment les machines allaient réagir à la surface de Vénus ou encore si une bactérie précise pourrait survivre sur Mars. Grâce aux résultats obtenus dans ce microcosme martien simulé, les scientifiques pourront probablement proposer des solutions adaptées pour les futures explorations de la Planète Rouge. Le but final est d’aider la NASA en testant son équipement qui sera envoyé d’ici 2016 pour partir à la conquête de Mars (mission  InSight).

(sources [1], [2])


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
BlackBerry va vendre des autocollants sur BBM

Qui l’aurait cru. Parmi les plans de BlackBerry pour générer des revenus grâce à son application BlackBerry Messenger, il y...

Fermer