Des sites d’information traduits par les internautes

CNN et Buzzfeed ont décidé de faire appel au site Duolingo pour traduire leur site. Exit les traducteurs professionnels, ce sont des internautes qui apprennent une nouvelle langue qui se chargent du travail.

Pour s’exporter à l’international, deux grands sites décident de faire appel à des traducteurs amateurs : les internautes. Ces deux sites, c’est CNN et Buzzfeed qui ont choisi d’abandonner le recrutement de journalistes et/ou de traducteurs professionnels. Pour cela, les deux entités ont décidé de s’associer au site Duolingo, une plateforme gratuite d’enseignement de langues étrangères. Buzzfeed et CNN vont ainsi transcrire leur contenu anglais en espagnol, portugais et français.

Le Crowdsourcing

Alors, comment cela fonctionne ? C’est du crowdsourcing : chaque article sera mis à disposition de plusieurs dizaine d’utilisateurs – dix millions d’inscrits selon Duolingo – qui vont en traduire un morceau et qui vont revenir sur le travail des autres. Si l’on devait faire une analogie, on pourrait comparer ce système à une sortie de Wikipedia de la traduction. Le site d’enseignement assure une qualité de traduction équivalente à celle de traducteurs professionnels mais elle avance un coût, une qualité et une échelle d’action bien plus avantageux.

A Presse-Citron, on ne s’en est jamais caché, nous rédigeons une partie de nos articles en s’inspirant de multiples sources, le plus souvent des sources qui proviennent des pays d’où vient l’information. Cependant, nous sommes une équipe spécialisée dans le domaine du Web et high-tech. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que nous sommes capables de mettre en parallèle des informations/évènements lorsqu’il le faut ou en encore que nous sommes à même de critiquer certaines actualités du fait de notre expérience.

Duolingo

Et l’expérience professionnelle ?

Alors, si ce sont des internautes qui apprennent simplement une langue, auront-ils les connaissances nécessaires pour rédiger des articles qui vont plus loin que la simple traduction mot à mot ? D’après les premiers résultats, il semblerait que l’on retrouve des traductions un peu rudimentaires avec des tournures de phrases plutôt étranges. Duolingo nous assure cependant la qualité de son système. De plus, pour atteindre cette ‘qualité’, le site mettrait entre 5 et 6 heures pour la traduction d’un seul article, une aberration pour le Web. Alors, que croire ?

La réponse nous sera donnée dès le 4 novembre, jour de lancement de Buzzfeed version française. Que penser de ce système qui ne créé pas d’emploi dans les domaines du journalisme et de la traduction ? Car les internautes qui utilisent Duolingo ne sont, bien évidemment, pas payés. C’est donc tout bénéfice pour ceux qui gèrent le site.

(source)


4 commentaires

  1. On m’a demandé si je voulais contribuer sur un autre site, même concept, mais que je ne citerai pas (je ne vais pas leur faire de pub). Mais je refuse d’entrer dans ce jeu-là, je préfèrerais être rémunérée pour un travail de traduction, comme je l’ai déjà été. Ça représente un travail fou, et ne pas payer les gens qui le font, je trouve ça injuste !

  2. Plus besoin de designers, de développeurs, de traducteurs, de journalistes : juste d’une communauté qui fera le boulot gratuitement, et d’une entreprise qui saura employer des as de l’optimisation fiscale.

    La croissance restera dans les mains de ces gens pendant que toi au chômage tu créeras le contenu gratuitement. C’est de l’esclavage déguisé le crow-sourcing, et les concours du type : réaliser une vidéo et si vous gagnez vous recevez 0,00001% de ce qu’on aurait payé pour une agence, ou réaliser un logo et vous aurez la récompense de le voir afficher sur 10K affiches.

    D’ailleurs, on file un Ipad à chaque gosse en cours de langues. Celui-ci apprend sur l’application, et permet de traduire les millions d’articles parus chaque matin. Les enfants ne seront bien sur pas rémunérés, c’est déjà une chance pour eux d’apprendre l’anglais. Un MOOC sans prof à payer, et un travail sans rémunération.

  3. @TSGB
    j’aimerai bien connaitre le site dont tu parles.

    Certes le crowdsourcing presente parfois l’inconvenient de bouleverser les business modeles existant (ici ceux des traducteurs…) mais la relation qui unie Duolingo, CNN et les élèves c’est du gagnant gagnant pour tout le monde. Après tout, l’inscription est libre pour les élèves. Duolingo monétise ainsi son site et pour CNN il reste à connaitre la qualité du résultat. J’imagine que le géant americain de l’information ne laissera pas passer de coquilles ou alors une mention spéciale sera affichée pour prévenir ses lecteurs de la méthodologie de redaction… et ainsi se dédouaner des eventuelles fautes de synthaxe.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
La promession, une alternative scientifique et écologique à la crémation [Vidéo]
La promession, une alternative scientifique et écologique à la crémation [Vidéo]

Connaissez-vous la promession ? C'est un concept écologique et scientifique qui permet de transformer les corps en poudre biologique.

Fermer