Detroit : le jeu vidéo qui questionne notre humanité

Le studio français Quantic Dream a profité de la conférence de presse Playstation de la Paris Games Week pour dévoiler Detroit, son prochain jeu.

detroit become human

David Cage n’est pas un concepteur de jeux vidéo.

De Nomad Soul à Beyond en passant par Fahrenheit et Heavy Rain, les jeux de son studio Quantic Dream offrent toujours une expérience qui va au-delà de la sphère vidéoludique.
A mes yeux, David Cage est davantage comparable à un réalisateur de films, à un David Fincher ou un Christopher Nolan.
Pour certaines personnes, cet état de fait représente le plus grand défaut de la production de Quantic Dream. Il ne s’agit pas de jeux vidéo au sens classique du terme. Entre le film et le jeu, certains hardcore gamers vont décrier les mécanismes de Quick Time Event qui, dans leur vision, viennent appauvrir le gameplay.
Les productions Quantic Dream attirent donc autant d’adorateurs que de détracteurs… mais n’est-ce pas le cas de toutes les oeuvres d’art ?

detroit kara

Detroit

Pour moi, il y a aujourd’hui uniquement 2 studios qui peuvent produire des jeux exclusifs à la PS4 qui vont pouvoir justifier l’achat de la console sans la moindre hésitation : Naughty Dogs (Uncharted, Last of Us) et Quantic Dream.
C’est donc avec une sincère pointe d’excitation que j’ai pu voir monter David Cage sur la scène de l’événement Playstation de la Paris Games Week mardi dernier.
Il commencera par évoquer une démo technique dévoilée plusieurs années plus tôt… avant l’annonce de Beyond. Le Project Kara, comme il était alors appelé, mettait en scène une femme androïde qui s’animait à la vie avec des émotions toutes humaines.
Il ne s’agissait que d’une démo technique, comme nous le disions, pour démontrer jusqu’où ils pouvaient aller en matière de transmission des émotions.
Mais le projet n’était pas passé inaperçu. La vidéo a été vue 27 millions de fois sur YouTube et David Cage se voyait régulièrement poser la question suivante : qu’arrive-t-il à Kara lorsqu’elle quitte son usine de fabrication ?

detroit
Le créateur de jeux vidéo n’en avait aucune idée. L’histoire de la jeune androïde s’arrêtait à ce qui était visible dans Project Kara.
Pourtant, à force d’y penser, il était également curieux de savoir ce qu’il pourrait y avoir derrière cette amorce d’histoire.
Pourtant, cela ne l’intéressait pas de faire un jeu vidéo sur les robots… il souhaitait plutôt utiliser ce prisme pour questionner notre humanité. Qu’est-ce qui fait de nous des êtres humains ?

Le résultat s’appelle « Detroit », du nom de la ville où les événements prennent place. La première bande-annonce (utilisant le moteur du jeu) nous dévoile donc un monde où les robots vivent parmi nous… où ils sont parqués au fond du métro (rappelant violemment une ségrégation pas si lointaine).

Au final, Detroit s’annonce comme une autre expérience à vivre… un jeu vidéo intelligent, qui se découvre comme un bon livre de science-fiction… où le divertissement laisse également la place à la réflexion.
La date de sortie (ou même l’année) n’a pas été annoncée. Nous ne devrions donc pas voir Detroit avant 2017.
Mais David Cage nous a maintenant habitué à son mode de fonctionnement. On aime ou on n’aime pas.
Personnellement on aime. Et on va attendre. Patiemment.

Detroit : le jeu qui se retrouve immédiatement sur notre liste des jeux les plus attendus

Posted by Presse-citron on Thursday, October 29, 2015

Acheter ce produit


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
OnePlus X : le smartphone pas cher qui ressemble à un haut de gamme

Après avoir lancé le OnePlus 2, le constructeur chinois présente un autre smartphone, plus petit, moins cher et moins avancé,...

Fermer