Deux vendeurs de chez SFR licenciés après leur vidéo sur Periscope

Après le dérapage de deux salariés de chez SFR sur l’application Periscope, ces derniers ont été licenciés. Il faut dire que jeter par terre le smartphone d’un client en direct et à visage découvert, cela pouvait difficilement se terminer autrement.

Employés de chez SFR qui jettent le téléphone d'un client par terre sur Periscope

Periscope risque d’être très connu en France, au rythme où vont les buzz ! Après l’affaire du joueur du PSG Serge Aurier qui a fait exploser les statistiques de l’application, cette fois c’est l’opérateur SFR qui est au cœur de la tourmente. Deux de ses employés ont eu la très bonne idée de détruire en direct le smartphone d’un client jugé trop « casse-couilles ».

Les deux employés de chez SFR ont été licenciés

Comme on peut le lire dans cet article, deux vendeurs de chez SFR se sont filmés avec l’application Periscope, afin de démontrer leur mécontentement lorsqu’ils se trouvent face à un client un peu trop pressé à leur goût, pour récupérer son smartphone laissé en réparation. Emporté dans son élan, l’un des deux vendeurs de chez SFR déclare sur Periscope : « J’ai un client qui me casse les couilles. Son téléphone était en réparation, il nous casse les couilles depuis ce matin. Tu sais ce qu’on va lui faire avec son téléphone ?  À 50 personnes connectées je prends le téléphone du client, je claque le téléphone par terre. Invitez tous vos abonnés ».

Ce chiffre a rapidement été atteint et ces derniers, se pensant sans doute à l’abri devant leur public éphémère, ont mis leur menace à exécution et ont détruit le smartphone du client. L’un des deux a déclaré ensuite : « Tu lui dis que le transporteur l’a ramené comme ça, on l’a retrouvé dans cet état-là ». La vidéo a ensuite été postée sur les réseaux sociaux et a très rapidement fait le buzz. Un bad buzz pour l’opérateur, mais aussi pour les deux collaborateurs, puisqu’en plus d’une plainte déposée en justice, ces derniers sont désormais des ex-vendeurs de chez SFR… L’entreprise les a licenciés.

Cette affaire va ternir l’image de l’opérateur pendant un moment et va faire les beaux jours de l’application Periscope qui se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène. Cela montre une fois de plus qu’il faut réfléchir à deux fois avant de prendre une décision sur le web, car le moindre dérapage ne pardonne plus…

Source


5 commentaires

  1. le fake , ils sont pas arabe ni musulman , il suffit d’écouter le barbu parler avec son accent louche il bafouille un truc incompréhensible tout en jurant par Allah en gardant cette accent ,,, en plus il a une moustache! les hommes musulmans doivent raser la moustache elle est interdite car réservées a un peuple dont je n’en dirais pas plus !!! mais bravo la manipulation

  2. « Cette affaire va ternir l’image de l’opérateur pendant un moment »
    Franchement qui croit à çà ?

    Ce n’est pas parceque deux crétins font qque chose (qui leur vaut un licenciement sur le champs) que cela va ternir l’image de leur boite.
    Nous (consommateurs) ne sommes pas complètement stupides pour ne pas savoir discerner ce qui est un acte isolé de deux imbéciles vs des actions qui peuvent être menées par une boite dans son ensemble.

    Les mecs, probablement en CDD ou en intérim, on fait une connerie, ils l’ont payé par un licenciement sec. Point

Send this to friend

Lire les articles précédents :
le Gif de Minion de Google ne fait pas rire tout le monde
Le poisson d’avril de Google a fâché, plus qu’il n’a fait rire…

Nous sommes le 1er avril et c’est devenu une sorte d’habitude pour les géants du web de faire leur petite...

Fermer