Devialet présente le Phantom : une qualité impressionnante enfin accessible

La marque française Devialet vient de dévoiler le Phantom, un système audio haut-de-gamme accessible au prix de 1690€.

Devialet. La start-up la plus primée au monde pour ses inventions d’excellence dans le monde du son. Une excellence jusqu’à présent réservée aux personnes prêtes à débourser de 4990 à 22900€ pour un système audio (sans compter l’ajout d’enceintes évidemment).

Mardi matin, Devialet dévoilait le Phantom : un premier produit « grand public »Â que la marque présente également comme son produit le plus abouti technologiquement parlant.

phantom devialet

Une expérience musicale

Nous voici dans les bureaux de Devialet, assis face à une série de ces Phantom qui nous entourent. D’abord frappé par le design de l’appareil, ayant quasiment la forme d’un oeuf blanc, la magie opère dès la mise en route. Les deux côtés se mettent à vibrer au rythme de la musique et le petit appareil emplit la pièce de son. La qualité est impressionnante. Pour la première piste choisie, un concert live, les spectateurs applaudissent et se mettent à crier pour vous donner le sentiment d’avoir la foule sur vos genoux, de faire partie de celle-ci… le son étant tellement présent et clair.

Une minute plus tard, le CEO de Devialet va ajouter un second Phantom qui se synchronise immédiatement avec le premier pour donner une nouvelle dimension à la musique. Inutile de préciser que 2 Phantom sembleront suffisants pour sonoriser la plus grande fête que vous puissiez souhaiter faire.

Devialet va pourtant pousser le « vice » jusqu’à propager le son sur 10 Phantom en même temps. Les premiers sons de Dark Side of the Moon se font entendre et vous êtes immédiatement plongé dans la musique. Je connais très bien la piste de Pink Floyd pour l’avoir écouté des centaines de fois… mais je ne l’avais clairement jamais entendu comme aujourd’hui. Des frissons me parcourt les bras, puis tout le long de la colonne vertébrale. Me voilà définitivement rallié à la cause de Devialet.

phantom

« Le Phantom est un produit qui ne devrait pas exister »

De l’aveu de Pierre-Emmanuel Calmel (co-fondateur et CTO de Devialet), le Phantom a tellement été un défi technique et un « miracle d’ingénierie », qu’il ne devrait pas exister. Marketé comme le sound center qui remplace tout (à la fois chaîne, docks, home cinéma et enceintes), le Phantom se présente comme un condensé de la meilleure technologie d’amplification couplée aux meilleures enceintes du monde.

Pour ce nouveau produit, Devialet a dû repartir d’une page blanche, remettre en question tout ce qui pouvait lui sembler acquis. Le résultat : le Phantom serait capable de restituer le son dans la pièce exactement comme il a été enregistré, avec une fidélité jamais atteinte. Evidemment, ce sont les conclusions de Devialet après avoir testé des centaines de systèmes concurrents, mais le résultat est effectivement le plus impressionnant dont j’ai pu faire l’expérience jusqu’à présent.

Un plaisir disponible à partir de 1690€ (et jusqu’à une version Silver à 1990€ qui va faire passer les specs de 750W à 3000W) : du très accessible si l’on doit comparer avec les autres produits de la marque.

Livraison prévue dès le 15 Janvier. Mais si vous souhaitez découvrir le Phantom en fonctionnement, le mieux sera sans doute de planifier une visite dans la boutique Rue Réaumur à Paris, histoire de frissonner à nouveau sur Dark Side of the Moon.


5 commentaires

  1. Encore un site qui parle de se produit supposé phénoménal et pour lequel je ne vois toujours aucune courbe de réponse en fréquences… et pour un produit haut de gamme je suis étonné qu’ils annoncent une puissance sonore en Watts « musicaux » et pas en « vrai » Watts RMS (mais bien sûr le chiffre est nettement moins vendeur).

    Ceci dit l’important est que l’utilisateur soit satisfait de ce qu’il entend peut importe les caractéristiques physiques réelles, et pour 1700€ il a intérêt à l’être 😉

  2. En terme de style, cet ensemble est vraiment très particulier. Je me demande de quoi ils se sont inspirés…
    Pas de notion de dimensions, qu’on puisse se rendre compte ?

  3. Ayant connu pierre emmanuel quand il développait ses proto dans son bureau de 15 m2 voisin du mien a Montigny le bretonneux a une époque où devialet n’était qu’un songe sur un feuille de papier et ayant pu tester ses premiers prototypes la qualité des produits devialet est synonyme d’excellence. Il a vraiment l’âme d’un entrepreneur inventeur passionné par l’innovation et ses produits reçoivent un accueil unanime. A l’image des Tesla. Les premier produits étaient très premium, mais il a fait le choix courageux de rendre cette qualité audio accessible au plus grand nombre. Et pour les sceptiques, asseyez et après vous pourrez commenter, si vous n’avez pas perdu votre voix entre temps 😉

  4. Je réponds à Johann que je connais indirectement via son très bon blog vélo & design :
    En résumé, le design est issu de la volonté de rendre visuellement le produit le plus compact possible. En vue de face le produit est une sphère dont le reste du volume est projeté vers l’arrière. De mémoire le diamètre de la sphère est de 27cm. Au-delà de cette cote, l’expression de la compacité fonctionnait tout de suite moins bien.
    L’autre point clé du design est sa technologie avec ses haut-parleurs latéraux qui fonctionnent symétriquement en push-push. Bref c’est d’abord un produit dont la forme puise son originalité dans la valorisation de ses fonctions et technos, le reste étant une histoire de détails comme par exemple la grille pour le tweeter qui signe une revendication french touch (à la manière d’un jardin à la française).
    Autre point important en acoustique, au-delà de la compacité recherchée, la forme ronde permet une parfaite dispersion du son ! 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Drone Moto X
Cette vidéo a été tournée avec un Moto X (2014) accroché à un drone

San Francisco vu du ciel, et d’un Moto X, ça vous tente ?

Fermer