Droit à l’oubli : Google commence à retirer des liens des résultats de recherche

Les informations commencent à disparaître des résultats de recherche Google, au nom du droit à l’oubli.

Bouton Supprimer Libre 700

Il y a quelques semaines, la Cour de Justice de l’Union Européenne rendait un arrêt qui permettait aux citoyens de l’Europe de demander aux moteurs de recherche (donc, principalement Google) de retirer des liens les concernant des résultats de recherche. Suite à cet arrêt, Google avait publié un formulaire en ligne qui facilitait la procédure. Il existe également un site, Forget.me, qui permet de faciliter encore plus ces demandes de retraits.

Depuis, Google a reçu des dizaines de milliers de demandes et le géant du web commence maintenant à retirer des liens de ses résultats de recherche. Il est également bon à savoir que Google peut laisser un indicateur sur les résultats de recherche, lorsque des liens ont été retirés, conformément à la décision de la Cours de Justice de l’Union Européenne :

« Lorsque vous recherchez un nom, une notification peut indiquer que les résultats sont susceptibles d’avoir été modifiés conformément à la législation européenne en matière de protection des données. Nous affichons cette notification en Europe quand un utilisateur recherche des noms, et non simplement des pages concernées par une suppression. »

Et comme avec la recherche de contenus piratés, cela permettra certainement aux utilisateurs de savoir s’ils doivent ressaisir une requête sur un autre moteur de recherche, où les résultats seront intacts et plus complets. Le meilleur candidat me semble être DuckDuckGo.

Google et droit à l’oubli : un rôle d’arbitrage

Si vous avez lu nos dossiers concernant le droit à l’oubli, vous savez peut-être que Google ne se conformera certainement pas à toutes les demandes des citoyens. Après qu’un internaute ait rempli le formulaire en ligne de Google, celui-ci reçoit un e-mail de confirmation. Google va ensuite traiter cette demande et après une étude au cas par cas (ça prend du temps), il décide si il retire ou non un lien.

Dans sa foire aux questions, le moteur de recherche explique que lorsqu’ils évalueront une demande, ils vont vérifier si « les résultats comprennent des informations obsolètes sur votre vie privée ». Mais en plus de cela, ils vont également vérifier si l’affichage des contenus concernés dans les résultats de recherche présente un « intérêt public ». Et c’est là que ça devient compliqué pour Google qui admet qu’il ne sera pas le mieux placé pour prendre une décision dans ces cas-là. En cas de désaccord avec les décisions du moteur de recherche,  il sera toujours possible d’approcher les autorités de régulation.

Et enfin, au niveau du public, on observe un débat entre ceux qui défendent la liberté d’expression et ceux qui défendent la vie privée. On notera juste que si des liens sont retirés des résultats de recherche, les contenus ne disparaissent pas obligatoirement sur les sites qui les ont publiés. Ainsi, il suffira d’utiliser un autre moteur de recherche.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
World of Tanks Blitz
Wargaming lance le jeu mobile World of Tanks Blitz pour iOS dans le monde entier

Wargaming sort enfin World of Tanks Blitz, disponible partout dans le monde sur l’App Store.

Fermer