Drones, robots et langage corporel : le futur de l’automobile selon Mercedes-Benz

Le constructeur allemand Mercedes-Benz animait cette semaine une conf√©rence-atelier √† Berlin dans le cadre des ses « Future Talks » sur l’avenir de la robotique dans l’automobile.

ft09

En mati√®re de v√©hicules autonomes, il n’y a pas que Google. On sait que d’autres marques m√®nent leurs propres d√©veloppements, comme Nissan, dont nous avons r√©cemment √©voqu√© les projets dans ce domaine. Le constructeur allemand Mercedes-Benz ne pouvait √©videmment pas √™tre de reste, et nous conviait cette semaine √† une conf√©rence-atelier √† Berlin dans le cadre des ses « Future Talks » sur l’avenir de la robotique dans l’automobile.

La voiture autonome, au-del√† de la technique…

Tout au long de la journ√©e des experts de la robotique et des linguistes se sont succ√©d√©s pour pr√©senter leur vision sur la fa√ßon dont les gens pourront communiquer avec les v√©hicules autonomes √† l’avenir. Parmi eux, Alexander Mankowsky, futurologue chez Daimler AG, le professeur Kohler, Directeur de la Recherche et D√©veloppement Durable Groupe et chef de la direction de l’environnement de Daimler AG, ou encore¬†Martina Mara, qui m√®ne des recherches sur la psychologie des relations homme-robot √† l’Ars Electronica Futurelab de Vienne en Autriche. Selon eux, √† un horizon pas tr√®s lointain qu’ils estiment √† 2020, le trafic automobile dans la ville du futur sera largement domin√© par les voitures autonomes. Au-del√† des aspects techniques et juridiques, le constructeur suit de tr√®s pr√®s les questions sociales dans ce contexte, consid√©rant la communication entre les gens et l’intelligence des machines comme un aspect fondamental.

ft08

Le format de cette mini-conf√©rence √† laquelle √©taient invit√©e une petite poign√©e de journalistes automobiles, lifestyle et high-tech est d√©j√† int√©ressant en soi : pas de grand’messe sur l’avenir du futur, mais une discussion ouverte – certes sur des sujets parfois un peu conceptuels et encore relativement abstraits – entre ls intervenants et les participants, ponctu√©e de quelques d√©monstrations, sont une pendant laquelle j’ai pu piloter un drone par de simples gestes, et m√™me « jouer au tennis » avec gr√Ęce √† un capteur de type kinect.

ft01

Un format qui d√©montre que faire rouler des voitures de fa√ßon autonome est une chose, mais communiquer avec elles en est un autre. C’√©tait le th√®me central de ce workshop : comment allons-nous interagir avec ces voitures « intelligentes » ? Avec la voix ? Les mains ? Autre chose ?

Le fait que les voitures sont en mesure d’effectuer des t√Ęches de fa√ßon de plus en plus autonomes, ce qui signifie qu’elles deviennent progressivement des robots mobiles, est d√©sormais incontestable. Ces √©volutions ne vont pas seulement changer la relation de l’automobiliste avec sa voiture : elles auront √©videmment un impact sur les conditions de circulation. C’est une question centrale pour Mercedes-Benz, qui d√©passe largement les « simples » probl√©matiques techniques lors de l’√©laboration voitures autonomes.

Comment allons-nous communiquer avec des voitures autonomes √† l’avenir ? Une voiture autonome peut-elle saluer un pi√©ton sur la route ? Est la voiture me parle ou parle √† la personne √† c√īt√© de moi ? Et qu’est-ce que ¬ę parler ¬Ľ signifie, dans ce contexte? Aurons-nous √† apprendre la grammaire « robot », ou le robot doit la voiture capable de nous comprendre ? Et comment cette langue peut √™tre d√©velopp√©e ? Doit-elle √™tre intuitive ou √©labor√©e ?

Selon le professeur Kohler, « Le trafic de l’avenir sera de plus en plus interactif – et je ne parle pas seulement de la mise en r√©seau des v√©hicules. Nous consid√©rons qu’il est de notre t√Ęche √©l√©mentaire de mettre les voitures autonomes sur la route qui ne soient pas seulement des r√©alisations technologiques, mais aussi une partie int√©grante de la circulation. Voici les aspects sociaux sont au moins aussi importants que les capteurs dans la voiture ».

Les discussions approfondies entre tous les participants √† la Mercedes-Benz Future Talk « Robotique » ont r√©v√©l√© qu’il ya encore beaucoup de questions sans r√©ponse dans le domaine de l’interaction homme-machine. Il est devenu clair que les robots sont bien plus que des humano√Įdes avec une apparence humaine comme dans les films de science-fiction, m√™me si un droid comme le robot Asimo de Honda pourrait tendre √† faire penser le contraire. Soit dit en passant, un robot qui mesure 1,30 m, soit une taille d’enfant, pour une raison tr√®s simple, et pas du tout technique : ne pas paraitre mena√ßant pour l’√™tre humain !

Un nouveau vocabulaire

Un point de vue √©galement confirm√© par Alexander Mankowsky : « Nous voyons la voiture qui se conduit – le robot autonome – int√©gr√©e dans le tableau d’ensemble de la mobilit√© du futur, avec l’homme qui joue le r√īle principal dans notre vision de l’avenir. La t√Ęche est de d√©velopper un syst√®me coop√©ratif dans lequel une ou plusieurs langues de communication sont essentielles pour permettre une interaction entre l’homme et l’intelligence artificielle dans l’environnement urbain dense ». Selon Mankowsky, il y aura peut-√™tre m√™me un dictionnaire de langue du robot dans l’avenir.

Le Dr. Ellen Fricke a pr√©sent√© un point de vue linguistique dans la discussion. Le chercheur sp√©cialis√© dans la gestuelle de l’Universit√© technique de Chemnitz et co-fondateur du Centre de Gestuelle de Berlin pense que ¬ę si l’on consid√®re les gestes comme option pour communiquer avec succ√®s avec des voitures autonomes, il est bien s√Ľr important d’examiner quels gestes humains dans une utilisation quotidienne sont particuli√®rement appropri√©s en tant que point de d√©part pour cette autre question tout aussi essentielle est la suivante:. Non seulement une encyclop√©die de gestes de robot est n√©cessaire, mais comme la premi√®re √©tape, une base de donn√©es num√©rique compl√®te de gestes humains d’une utilisation quotidienne Ce peut √™tre un point initial pour une construction de gestes adress√©e aux robots autonomes. ¬Ľ

Cliquez sur les images ci-dessous pour lancer la visionneuse.

Ouch, il va falloir ressortir vos manuels scolaires les amis : en plus du code de l’a route il va bient√īt falloir apprendre √† parler √† notre bagnole. Quand je vois que je n’ai jamais r√©ussi √† faire fonctionner correctement les commandes vocales de la mienne, je me dis qu’on a encore un peu de boulot.

Des drones pour apprendre les bons gestes

Au quotidien, la communication avec les v√©hicules autonomes est encore un nouveau territoire. Mercedes-Benz s’est donc asssoci√© √† Ars Electronica Futurelab pour cr√©er un terrain d’exp√©rimentation capable de tester diff√©rentes formes d’interaction entre les humains et les robots cin√©tiques en utilisant des prototypes. Dans ce cadre, trois « drones » quadricopt√®res interactifs r√©pondent √† nos ordres : nous avons pu les arr√™ter, les orienter dans une certaine direction et m√™me les faire atterrir sur leur base en utilisant la commande gestuelle. Une premi√®re id√©e de ce que pourrait √™tre la fa√ßon de transmettre des « ordres » √† sa voiture, comme lui dire d’aller se garer toute seule en lui montrant du doigt une place de stationnement…

La voiture autonome n’est donc pas qu’une prouesse technologique : au-del√† des questions √©videntes de s√©curit√© et de confiance que celle-ci va poser, se greffent d’autres probl√©matiques sociales et de communication. Il se pourrait bien que l’automobile soit au tournant d’une √©volution qui sera plus importante que toutes celles que nous avons connues au cours des derni√®res d√©cennies. Une √©volution au cŇďur de laquelle le nouveau moteur sera… le langage.

5 commentaires

  1. Pingback: Drones, robots et langage corporel : le futur d...

  2. Je pense que j’aurais du mal √† faire confiance en une voiture compl√®tement autonome. Si le syst√®me plante ou quoi que ce soit la voiture peut ne plus r√©pondre ou pire faire compl√®tement l’inverse de ce qu’on lui demande. Je pense que j’aurais bien besoin des ann√©es qui nous s√©parent de 2020 pour me faire « mentalement » √† cette technologie !

  3. Non ce n’est pas le film qui est en avance sur son temps. C’est juste que notre pens√©e est cr√©atrice ! Et oui nous des cr√©ations extra-ordinaire ! Alors √©vitez de penser et souhaiter n’importe quoi !
    Salut amis terriens !

  4. On arrette pas progrès! A voir si ça fonctionne bien car si il devait y avoir des beugs et des accidents, je pense que les gens préférerais conduire à nouveau en mode manuel

Lire les articles précédents :
RogueLegacy3
Jeu Indé de la Semaine : Rogue Legacy

Ponctuellement, Jeu Web de la Semaine laisse sa place aux jeux vidéo indépendants. Aujourd’hui : Rogue Legacy, un exemple de...

Fermer