Dropbox lance son programme rémunéré de chasse aux bugs

Dans un souci d’amélioration de la sécurité de ses outils, DropBox lance un programme rémunéré de chasse aux failles de sécurité.

Dropbox lance un programme de chasse aux failles de sécurité

DropBox est conscient de la montée en puissance des hackers dans le monde et de la facilité à en devenir un, grâce à la démocratisation du net. C’est pour cette raison qu’il a décidé de rémunérer les White hat qui lui révèleraient des failles, avant que des pirates beaucoup moins scrupuleux n’exploitent ces dernières.

DropBox ouvre un programme de chasse aux bugs

Tous les géants du web ont recourt à la bonne volonté de ce que l’on nomme dans le milieu des hackers les White Hat. Il s’agit d’experts en sécurité, professionnels ou autodidactes, qui dédient leur temps et leurs connaissances à la recherche de failles de sécurité présentes sur les logiciels, services ou sites web. Google, Microsoft, Yahoo et bien d’autres encore, ont évité des catastrophes à de nombreuses reprises grâce à la ténacité et au talent de ces personnes de l’ombre.

Dropbox a pris la décision de lancer son propre programme de chasse aux bugs et a annoncé que chaque bug découvert rapporterait au minimum 216 dollars à son découvreur et, originalité de ce nouveau service, l’entreprise n’a fixé aucune limite maximum ! Il est donc possible qu’il rencontre un gros succès dans le milieu. La firme annonce avoir déjà versé par le passé des sommes, dont le montant avoisinait les 4900 dollars. Pour départager deux experts qui découvriraient simultanément la même vulnérabilité, Dropbox explique que la récompense reviendrait à celui des deux qui la publie en premier.

Quels sont les programmes concernés ?

La société DropBox a dévoilé que les services concernés par ce nouveau programme étaient évidemment Dropbox, la solution de stockage en ligne, mais également le gestionnaire de photos Carousel. Les deux applications dans leurs versions web, iOS et Android, mais aussi le client de synchronisation et le kit de développement.

A ce jour, la firme n’a pas annoncé que sa messagerie électronique Mailbox fasse partie de ce nouveau programme de chasse aux failles de sécurité. Il n’est pas impossible, qu’elle le soit à l’avenir.

Source.


Nos dernières vidéos

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Il se déchire un tendon mais ne s’en rend pas compte. Merci Candy Crush Saga

L’abus de jeux vidéo n’a pas que des conséquences sur vos yeux et votre santé mentale.

Fermer