Dropbox va ouvrir son premier bureau à l’étranger : à Dublin !

Après avoir passé la barre symbolique des 100 millions de membres il y a moins d’un mois, le célèbre service de stockage de fichiers Dropbox a annoncé qu’il va prochainement ouvrir son premier bureau à l’étranger et plus précisément à Dublin, en Irlande.

Après avoir passé la barre symbolique des 100 millions de membres il y a moins d’un mois, le célèbre service de stockage de fichiers Dropbox a annoncé qu’il va prochainement ouvrir son premier bureau à l’étranger et plus précisément à Dublin, en Irlande.

Dans un article publié sur le blog officiel et traduit dans de nombreuses langues (dont le français), la société rappelle qu’elle est présente dans près de 200 pays et possède même une dizaine d’utilisateurs en Antarctique… Il faut savoir que la société fondée il y a maintenant cinq ans est gérée de main de maître depuis son siège à San Francisco.

Le choix de Dublin pour installer ce premier bureau en dehors des États-Unis est finalement assez logique, les géants Google et Facebook ont également choisi la capitale irlandaise afin d’abriter leur siège européen. Ce nouveau bureau devrait permettre à Dropbox de renforcer sa présence en Europe tout en améliorant la qualité de l’assistance utilisateur, et ce, pour les particuliers et les professionnels.

dropbox logo2 Dropbox va ouvrir son premier bureau à létranger : à Dublin !

Si vous recherchez du travail à Dublin, sachez que le service de stockage de fichiers va bientôt recruter une série de profils comme des chargés de comptes ou des ingénieurs. Les offres d’emploi seront postées sur le site de Dropbox mais ne sont pas encore visibles au moment où j’écris ces lignes.

(source)

7 commentaires

  1. Je me demande pourquoi ils choisissent tous Dublin ! (Cette phrase est bien sûr ironique.)

  2. Renforcer leur présence en europe … mais biensur … ca marchait il y a 10 ans cette technique … on sais pourquoi vous vous etes mis a dublin …

  3. C’est juste honteux de laisser encore ces grandes entreprises s’installer en Irlande pour vampiriser les activités européennes. C’est tout simplement de la concurrence déloyale : prenez Wuala, OVH par exemple qui sont des sociétés françaises et qui veulent offrir des services équivalents à Dropbox; et bien c’est simple elles vont devoir payer la TVA, les charges à la Française (et je pense que tout le monde est à présent bien au fait du déséquilibre entre la France et les autres pays européens) et bien entendu l’impôt sur les sociétés là ou Dropbox ne paiera quasiment rien.
    Comment peut-on laisser un pays européen dérouler le tapis rouge à des entreprises qui viennent nous dépecer ? Il faudrait mettre un peu plus la pression sur l’Irlande pour qu’enfin elle harmonise sa fiscalité avec le reste de l’Europe. Avant d’essayer de faire plier les Chinois sur lesquels nous n’avons objectivement que peu de moyens de pression, faisons déjà plier ce beau pays qui vit sous perfusion européenne.

  4. Quand je pense qu’il n’y a pas si longtemps, l’actualité faisait sa Une sur les problèmes économiques de l’Irlande …

    C’est si bien que ça là-bas du coup ?

    Il serait peut-être temps pour notre pays de mettre en œuvre une politique fiscale incitative pour les TPE et les Grandes entreprises de la France, non ?!

  5. ils ont raison d’aller à dublin car c’est là où il y a le moins de charges et d’impôts, si on veut être compétitif en france on a qu’à baisser les impôts et les charges et s’attaquer aux vrais problèmes :
    réduire la dépense publique ! Faut pas s’étonner si le chômage augmente en france après.

Lire les articles précédents :
Le pape est sur Twitter
La messe est dite : le pape Benoît XVI est sur Twitter

Le pape Benoît XVI a ouvert aujourd'hui son compte Twitter officiel.

Fermer