DuckDuckGo, l’anti-Google qui monte grâce à Apple (et Edward Snowden)

DuckDuckGo, le moteur de recherche qui veut respecter votre vie privée a le vent en poupe, bien aidé par les révélations d’Edward Snowden et Apple !

Depuis les révélations d’Edward Snowden il y a deux ans, la vie privée est au cœur des préoccupations des internautes. Une situation qui profite au méta-moteur DuckDuckGo qui se présente comme une véritable alternative à Google, en plus respectueuse de la vie privée.

En effet, depuis plusieurs années le géant de Mountain View inquiète de nombreux utilisateurs, la CNIL mais aussi le monde du libre en raison de sa boulimie pour nos données personnelles et de son omniprésence sur le Web.

Résultat, « le moteur de recherche qui ne vous espionne pas » a vu son trafic augmenter de 600% en deux ans en grande partie grâce aux révélations de E.Snowden mais aussi avec l’aide d’Apple qui a ajouté DuckDuckGo à sa liste des moteurs de recherche inclus dans Safari sur iOS 8 et OS X. Un coup de pouce pour le méta-moteur qui réalise désormais 3 milliards de requêtes par an comme l’explique son CEO, Gabe Weinberg, interrogé par CNBC.

duckduckgo

Il s’explique également sur le modèle économique de DuckDuckGo : « C’est vraiment un mythe de croire que vous devez suivre les gens pour générer des revenus dans la recherche. Nous gagnons de l’argent avec la publicité par mots-clés. Tapez « voiture » et vous obtenez une publicité sur les voitures, c’est aussi simple que ça.»

David contre Goliath version 2.0

Malgré des résultats encourageants, DuckDuckGo est encore loin d’inquiéter Google qui n’a besoin que d’un jour pour dépasser les 3 milliards de requêtes ! Le géant américain a toujours les faveurs du public, en Europe notamment où sa part de marché dépasse les 90 % (93,09% en France) selon StatCounter. Outre-Atlantique la tendance est moins nette, Bing ainsi que Yahoo! ont réussi a tirer leur épingle du jeu en captant plus de 9 % chacun (9,57 % pour Bing, le moteur de recherche de Microsoft et 9,02 % pour Yahoo!) laissant Google sous la barre des 80%.

Pour DuckDuckGo la route est encore longue avant de pouvoir exister face à ces géants mais Dax le canard est bien décidé à faire parler de lui.

L’interview de Gabe Weinberg par CNBC (en anglais) :

(Source)


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Seulement, sans google, duck duck go n’existe pas, puisqu’il utilise google pour effectuer la recherche (il ne fait qu’anonymiser les requêtes.

    Une vrai alternative est Qwant (https://www.qwant.com/) qui utilise son propre moteur. De plus, c’est français !

  2. Je suis fervent utilisateur de Duckduckgo depuis presque ses debuts et je suis fier de sa montee. ^^

  3. Pingback: DuckDuckGo, l’anti-Google qui monte grâce à Apple (et Edward Snowden) | ARI – Revue de web

  4. Je ne connaissais pas, j’ai appris quelque chose 🙂
    Merci beaucoup ! Le moteur semble très bien fait d’ailleurs.

  5. Pingback: DuckDuckGo, l'anti-Google qui monte grâce...

  6. Pingback: Le PDG de DuckDuckGo tacle encore une fois Google et son tracking

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
3D Sound Labs : la start-up française qui souhaite populariser les casques au son 3D

Nouvel épisode de StartupBegins, le rendez-vous vidéo pour découvrir l’écosystème start-up de l’intérieur. Rencontre aujourd’hui avec 3D Sound Labs.

Fermer