Durex veut créer le premier émoticône de préservatif pour vos sextos !

Les émoticônes font partie intégrantes de notre quotidien et expriment à peu près tout, pourtant Durex estime qu’il en manque un : le préservatif !

Durex-emoji-préservatif

Le géant Durex milite donc pour la création de l’émoticône « préservatif » à travers une campagne mot-dièse #CondomEmoji, afin d’inciter le Consortium Unicode qui gère dans le monde entier les standards de cette banque d’images sympathiques. Les sextos seront plus clairs à l’avenir avec un préservatif, plutôt qu’avec une aubergine !

Terminé l’émoji « aubergine » ou le « hot dog », place au « préservatif » dans les SMS

SMS, mails, messageries, tweets, réseaux sociaux,… les émoticônes sont partout pour le plaisir des utilisateurs qui peuvent illustrer leurs conversations de manière divertissante, triste, coquine, joyeuse, etc. Durex estime cependant qu’il manque une image cruciale, c’est le préservatif ! Surtout que pour beaucoup, les sextos ou conversations coquines sont devenus importantes au quotidien pour faire des rencontres ou pimenter leur vie.

Toutefois l’ambition de Durex n’est pas réellement là ! En réalité, la volonté de Durex par le biais d’une campagne de partage du mot-dièse #CondomEmoji est d’attirer l’attention de l’organisme gérant les standards dans le domaine des émoticônes, à savoir le Consortium Unicode. Durex espère ainsi faire entrer le préservatif dans cet univers technologique et dans le quotidien des internautes, afin de lutter contre les maladies sexuellement transmissibles dans le monde.

Une enquête de la Smerep datant de 2014, montre que par exemple en France, quatre jeunes sur dix seulement utilisent systématiquement un préservatif, ou que trois garçons sur dix et quatre filles sur dix n’en utiliseraient jamais. Il s’agirait donc selon le fabricant de préservatif : « d’une manière imagée de communiquer qui s’avère efficace et décomplexante pour aborder la question cruciale du moyen de protection », ajoutant : « Un emoji officiel permettra aux jeunes de dépasser leur honte quand ils discutent de rapports protégés ».

Source

Source 2

Acheter ce produit


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Bientôt, un smartphone Xiaomi sous Windows 10 ?

Et si le plan de Microsoft était de convertir les utilisateurs d’Android grâce à des ROM ?

Fermer