Un dealer de stupĂ©fiants qui tenait boutique sur internet arrĂȘtĂ© par le FBI

Les autoritĂ©s amĂ©ricaines ont arrĂȘtĂ© un prĂ©sumĂ© dealer sur internet. Son «e-commerce » aurait dĂ©jĂ  enregistrĂ© plus de $1.2 milliards de transactions, via Bitcoin.

Il y a encore 3 jours, nous parlions de ce jeune dealer de GuĂ©ret qui tentait de faire commerce de cannabis Ă©levĂ© dans son jardin sur un site internet. L’un de nos lecteurs avait commentĂ© l’article en Ă©voquant une utilisation de la combinaison Tor/Bitcoin pour rĂ©aliser ce genre d’activitĂ© sur internet en toute discrĂ©tion. Notre ami avait raison puisque le rĂ©seau dont nous parlons ici utilisait bien ces deux solutions pour mener une activitĂ© qui aurait gĂ©nĂ©rĂ© plus de 9.5 millions de Bitcoins. A cĂŽtĂ©, notre vendeurdedrogue.com national Ă©tait bien anecdotique.

Ross William Ulbricht a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© et son site internet fermĂ© par les autoritĂ©s fĂ©dĂ©rales amĂ©ricaines. Une somme de $3.6 millions, en Bitcoin, a Ă©tĂ© saisie. Selon des documents rendus publiques, ce business aurait dĂ©jĂ  gĂ©nĂ©rĂ© la somme de $1.2 milliards, ce qui illustre la sophistication et l’importance du rĂ©seau.

Ulbricht est accusĂ© d’avoir vendu d’ĂȘtre le responsable d’un site qui est derriĂšre des centaines de kilos (ou de tonnes ?) de drogues et de substances illĂ©gales vendues. Jusqu’à maintenant, la quantitĂ© exacte n’est pas connue. Mais l’échelle de grandeur des sommes mises en jeu nous permet d’estimer l’importance du rĂ©seau et des activitĂ©s.

On parle de cannabis, d’ecstasy, de stimulants, de substances psychĂ©dĂ©liques, de mĂ©dicaments sous prescription mĂ©dicale etc.  A cela s’ajouteraient d’autres activitĂ©s illĂ©gales sur internet comme un service d’assistance au piratage informatique : on a aussi dĂ©couvert des offres de hacking de comptes Facebook, Twitter, etc et d’anonymat numĂ©rique pour rĂ©aliser des actions illĂ©gales en ligne. En dehors de la vente de drogues, il s’agirait de tout un rĂ©seau de cybercriminalitĂ©.

Selon les autoritĂ©s fĂ©dĂ©rales amĂ©ricaines dans des dĂ©clarations rapportĂ©es par le Washington Post, le service aurait enregistrĂ© 957.079 comptes utilisateurs au mois de juillet. Mais on ne sait pas s’il s’agit d’utilisateurs uniques.

(Source)


4 commentaires

  1. Enorme erreur dans l’article !
    « Ulbricht est accusĂ© d’avoir vendu des centaines de kilos (ou de tonnes ?) »… Sulk road Ă©tait un makert place spĂ©cialisĂ© dans la drogue, avec donc de nombreux vendeurs diffĂ©rent. Ulbricht n’a donc pas vendu lui mĂȘme la drogue, il se contentait juste d’encaisser les coms.

    MĂȘme le 20 minutes a rĂ©ussi Ă  ne pas se tromper sur ça 🙂

  2. C’est faux de dire « l’Ă©quivalent de quelques 1,2 milliard de dollars de transactions y aurait Ă©tĂ© effectuĂ© depuis 2011. ».
    La dĂ©pĂȘche AFP ne prĂ©cise pas la quantitĂ© mais l’estime Ă  « quelques centaines de millions ».
    $1,2 milliards est la capitalisation en dollars U.S. des 11 millions de Bitcoin existants dans le rĂ©seau. Vous avancez donc que l’ensemble du rĂ©seau a transitĂ© sur Silk Road, ce qui est simpliste et stupide. Merci de rectifier l’information, de citer vos sources, et de vĂ©rifier ce que vous avancez.

    • Eric

      @anon : nous prenons en compte votre remarque et nous allons rectifier. Notez cependant qu’il n’est pas nĂ©cessaire d’injurier les rĂ©dacteurs pour leur faire remarquer une erreur.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Microsoft : ces actionnaires qui veulent débarquer Bill Gates

Des investisseurs de Microsoft auraient lancé une campagne de lobbying pour que Bill Gates, le co-fondateur, cÚde sa place de...

Fermer