E-commerce : PayLib, un concurrent « Made In France » pour PayPal ?

Des banques françaises ont lancé une nouvelle solution de payement en ligne. PayLib semble être le PayPal français, à quelques différences près…

Capture sur une vidéo promotionnelle publiée par La Banque Postale

Ce mardi 17, BNP Paribas, la Société Générale et La Banque Postale ont dévoilé un nouveau bébé baptisé PayLib. Cette nouvelle solution devrait permettre aux français d’expérimenter une nouvelle manière de payer leurs achats en ligne, via une nouvelle icône qui devrait donc s’insérer dans les principaux sites de e-commerce.

N’étant pas habituellement associés, ces trois établissements semblent être motivés par le besoin de contrer l’américain PayPal, qui a déjà convaincu près de 7 millions de Français. Et comme si cela ne suffisait pas, d’autres services pourraient également apparaitre dans l’Hexagones, financés par d’autres grandes firmes américaines comme Google.

De ce fait, les trois banques françaises ont décidé de lancer cette solution de payement en ligne qui se veut simple mais sécuritaire. Pour rivaliser avec VISA et Mastercard, PayLib compte notamment miser sur la simplicité, éliminant certaines étapes des procédures de vérification. D’après Le Monde, l’un des promoteurs du projet aurait expliqué que payer via ce nouveau service ne requerra que de connaitre son identifiant et son code d’accès pour l’utilisation du service en ligne de sa banque.

Car PayLib ne sera visiblement pas un service ouvert comme PayPal. Etant associé à des banques françaises, il sera probablement réservé aux personnes y ayant leurs comptes. D’ailleurs, cela est un autre argument mis en avant pour gagner les clics des internautes : vos informations ne sortent pas de votre banque et ne passent pas par un service tiers du genre PayPal. La confidentialité sera-t-elle un argument suffisant ? Actuellement, 23 millions de personnes (de comptes bancaires) pourront profiter de cette nouvelle offre.

Des sites de e-commerce comme Ventesprivees.com, Leroy-Merlin et PriceMinister se seraient déjà laissés tenter par cette nouvelle solution de payement en ligne. L’un des trois banquiers concernés aurait déclaré que sur quinze des principaux e-commerçants français, huit seraient déjà convaincus. De plus, la commission prélevée par PayLib serait inférieure à celle de PayPal.

Mais certains partenaires potentiels seraient réticents vis-à-vis de cette nouvelle solution, se remémorant le flop de la plate-forme Kwixo, lancée par le Crédit Agricole.

Il ne reste plus qu’à attendre et observer. On verra bien si la nouvelle icône s’installera sur les sites de e-commerce et attirera d’autres banques comme le Crédit Agricole, la BPCE ou le Crédit mutuel vers cette nouvelle solution.

(Source)


7 commentaires

  1. Eric

    Vu comme ça on a un peu l’impression que ce nouveau service a oublié le levier le plus important du succès de PayPal : les micro-paiements entre particuliers. Là ça ressemble juste à une solution de plus pour les e-commerçants. Donc davantage concurrent de VISA que de PayPal…

  2. Eric> Eux ont voulus copier Paypal (d’ailleurs il n’y a qu’a voir le degré d’innovation chez nos banques avec le nom du service)… On est d’accord que du coup leur service fait triple plouf.
    1) pas de paiement entre amis
    2) uniquementt possible pour les clients des banques correspondantes. Donc pour le ecommercant, il va mettre le petit bouton « payer avec paylib » et le client de la LCL ne pourra pas payer….
    3) Il y a actuellement 45 concurrents sur les systemes de paiement en ligne, qui ont tous les meme prix et eux promettent de s’aligner.

    Donc pour resumer, aucun avantage pour le ecommercant, aucun pour l’utilisateur,… bref ploufff les banques

  3. Setra

    @Eric bien vu. D’après ce que j’ai cru comprendre, ils veulent surtout mettre leur nouvelle icône sur les sites de commerçants.
    @JiaJo je pense qu’ils étaient un peu pressés

  4. @Eric : pour les micropaiements, il est déjà possible à la SocGen de faire un paiement par SMS, via l’Appli SG sur smartphone. Un peu plus lourd que PayPal (le destinataire doit entrer son RIB), mais déjà déployé.

  5. Bonne initiative …. mais curieux mariage de la part des banques. Elles avaient pourtant eu des opportunités par le passé, comme moneo avant l’apparition de l’euros, mais avaient elles-même saboté le projet car elle voulaient toucher le pactole. En espérant que cette fois-ci le côté lucratif ne soit pas le premier but.

  6. Paylib n’est pas encore disponible sur wordpress avez vous une source comment installer ce service sur le site officiel il n’y a pas d’info dessus. Merci

    • Setra

      Je ne saurais quoi vous répondre. Je n’ai jamais touché à un site wordpress commerçant et du coup, même avec PayPal je ne sais pas comment ça marche. avez-vous essayé de contacter l’une des banques concernées. cela ne m’étonnerais pas que les commerçants aussi doivent faire partie de leur réseau bancaire. Si vous obtenez des réponses, n’oubliez pas de nous en faire part 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Les utilisateurs de Windows peuvent synchroniser leurs marque-pages Firefox et Chrome sur iCloud

Grâce à la dernière mise à jour de l'iCloud, les marque-pages pourront être synchronisés entre Safari mobile et Firefox et...

Fermer