e-Shopping : les consommateurs américains préfèrent Pinterest à Facebook

Près de six mois après une précédente étude, il semblerait que l’impact de Pinterest en matière de e-Shopping et sa prédominance par rapport à Facebook se confirme.

Près de six mois après une précédente étude, il semblerait que l’impact de Pinterest en matière de e-Shopping et sa prédominance par rapport à Facebook se confirme. Selon un nouveau rapport, l’engagement suscité par Pinterest serait supérieur à celui suscité par Facebook.

Cette fois c’est BizReat Insights, une société spécialisée dans l’étude des consommateurs et des sites de e-commerce qui vient de produire une analyse menée auprès de 7,431 acheteurs en ligne américains entre le 9 et le 17 août 2012.

Il ne s’agit pas d’une étude fondée sur des chiffres de vente ni sur des taux de conversion mais sur des questions posées aux internautes quant aux raisons qui les poussent à utiliser Facebook ou Pinterest comme outils de référence pour leurs sessions d’achat en ligne. Nous sommes donc au cœur du social shopping, et il semblerait que dans ce contexte, le picture marketing dont Pinterest est le premier représentant, l’emporte sur le réseau social classique incarné par Facebook.

tableau pinterest facebook e Shopping : les consommateurs américains préfèrent Pinterest à Facebook

A des affirmations sur les motivations d’utiliser l’un ou l’autre des sites comme inspiration pour faire ses courses en ligne, comme « Je trouve cela distrayant, cela m’aide à passer le temps », ou encore « Je trouve l’inspiration sur quoi acheter », Pinterest arrive largement devant Facebook. En fait, sur l’ensemble des questions liées au comportement avant l’achat et aux relations avec les marques, Pinterest fait la course en tête.

facebook vs pinterest e Shopping : les consommateurs américains préfèrent Pinterest à Facebook

En revanche, concernant la notoriété, Facebook surpasse encore largement Pinterest : 63% des consommateurs sur internet aux USA ont un compte Facebook, contre seulement 15% pour Pinterest. L’étude montre également que Facebook est davantage utilisé lorsqu’il s’agit de passer dans le concret, à savoir suivre une marque, notamment pour obtenir des coupons de réduction ou participer à des concours. En fait, la tendance qui ressort de cette étude montre que Pinterest, de par son aspect visuel, est très puissant avant l’achat (inspiration, sélection…) alors que Facebook intervient dans la phase plus active, celle pendant laquelle on est déjà un habitué d’une marque et qu’on cherche avant tout à faire de bonnes affaires.

Rappelons cependant que Pinterest reste un nain par rapport à Facebook en termes de nombre d’utilisateurs, puisque, alors que Facebook vient de dépasser le milliard d’inscrits, Pinterest compte moins de 15 millions de membres. Ce qui permet de relativiser l’impact de ce dernier en valeur absolue, même si son influence en termes d’acte d’achat semble plus importante. Soit un nouvel épisode de l’éternel combat entre quantité et qualité…

(source)

 

3 commentaires

  1. Même 100% de plus que zéro ça ne fait pas grand chose parce qu’au final aucun de ces supports n’est RENTABLE pour une modeste entreprise !

  2. « Soit un nouvel épisode de l’éternel combat entre quantité et qualité… »

    Que doit-on comprendre ?

    Que l’un des deux n’est pas qualitatif ou bien qu’il est quantitatif ?
    Ou encore, que l’un des deux n’est pas quantitatif mais qu’il est qualitatif ?

    Ça me pose une colle au réveil…

    Even