Eclairage connecté Philips Hue, ou comment j’ai repeint mon intérieur sans peinture (+ 1 kit Hue offert aux lecteurs)

Notre test utilisateur du kit d’éclairage connecté Philips Hue, ou comment redécouvrir son intérieur en mettant une dose d’intelligence dans son éclairage.

image01

« Que la lumière soit et la lumière Hue ». Ce n’est pas (encore) le slogan officiel du système d’éclairage connecté signé Philips mais ça colle finalement pas trop mal. Vous avez certainement déjà entendu parler de Philips Hue, y compris dans ces colonnes. J’avais eu droit à une présentation à l’IFA 2012 pour le lancement, mais je n’avais jamais eu l’occasion de tester en conditions réelles, à savoir sur la durée à mon domicile.

hue02

C’est désormais chose faite : Philips a mis à ma disposition un kit de démarrage avec les ampoules et le routeur WiFi, à savoir celui que l’on trouve dans le commerce pour environ 200,00 euros, et comme je suis un peu veinard j’ai eu droit à 6 ampoules, ce qui m’a permis de tester le dispositif avec au moins quatre d’entre elles (je n’ai pas assez de lampes compatibles chez moi, il faut que j’investisse). J’utilise donc Hue au quotidien depuis quelques jours, même si c’est de façon relativement limitée puisque nous sommes dans la période de l’année où les journées sont les plus longues, et donc où l’on éclaire le moins.

Philips Hue, c’est quoi exactement ?

Il s’agit d’un système d’éclairage connecté et intelligent. Le kit se présente sous la forme de trois ampoules à gros culot accompagnées d’un petit routeur, appelé « pont », en forme de galet. Les ampoules contiennent une LED à couleur et intensité variables et une connexion WiFi. Le pont quant à lui se branche via son câble RJ45 à votre box, et envoie le signal aux ampoules, créant ainsi un mini-réseau sous le protocole ZigBee (réseau personnel par ondes radio). Le reste du système inclut l’essentiel, à savoir le cerveau du dispositif : une application iOS qui permet de piloter l’éclairage à partir de son iPhone ou de son iPad. Chaque ampoule Hue émet 600 lumens et produit toutes les nuances de blanc, de chaleureux à froid, et un large éventail de couleurs.

hue03

Et c’est là que les choses commencent à devenir intéressantes, voire fascinantes. On sait que la composition de la lumière dans un intérieur est une composante essentielle de celui-ci. Vous pouvez passer beaucoup de temps à choisir le plus beau revêtement mural, si vous avez une lumière pourrie, ou insuffisante, ou pas adaptée, ou trop forte, vous aurez perdu votre temps et votre lieu de vie ne sera pas très bien mis en valeur. Avec Hue vous pouvez justement vous transformer en éclairagiste et vous composer une lumière ultra-personnalisée, que vous pourrez en outre moduler en fonction de différents et très nombreux paramètres.

Compliqué ? Non, ultra simple au contraire, on pourrait au départ penser que Hue est réservé à quelques initiés et autres geeks, alores que pas du tout. Il suffit de visser les ampoules dans les lampes de votre choix, puis de les allumer. Ensuite, branchez le routeur sur votre box puis sur le secteur… et c’est tout. Vous installez alors l’application et tout se fait tout seul : les ampoules sont reconnues par l’application, et vous pouvez commencer à vous amuser avec les réglages.

Des scénarios à l’infini

Les possibilités sont ainsi pratiquement infinies : outre des ambiances pré-installées (une vingtaine en tout, allant de « coucher de soleil » à « lecture » en passant par « ski » ou « concentration ») entre lesquelles vous pouvez zapper d’un clic qui modifie donc la couleur et l’intensité de l’éclairage, il est également possible de créer et nommer ses propres ambiances.Vous pouvez par exemple vous concocter une petite ambiance Dexter avec un camaïeu de blanc froids saturés (ou rouge sang, selon) ou Les Experts Miami en poussant les orange comme une brute, ou Rocco Siffredi en saturant les pourpre. Bon pour Louis la Brocante je n’ai pas trouvé le réglage.

jaune

vert

Mais l’application va beaucoup loin que cela : il est possible d’assigner à chaque ampoule une teinte et une intensité prédéfinies, et également de créer des groupes d’ampoules en les associant manuellement par un glissement sur l’écran. Enfin, la dernière version de l’app permet de programmer des alertes et notifications instantanées ou progressives, comme par exemple commander un éclairage couleur lever de soleil étalé sur 30 minutes tous les matins.

Autre fonctionnalité bien pensée – mais un peu plus pointue – qui peut cependant s’avérer utile, voire géniale : Hue est également disponible dans le service IFTTT qui permet de programmer des tâches liées à des conditions (voir nos précédents articles sur IFTTT). Vous pouvez ainsi demander à Hue des choses comme « Si une tornade est annoncée par tel service météo, faire clignoter toutes les lampes », ou encore « Si mon thermostat Nest atteint telle température, passer toutes les ampoules en rouge », ou, moins geek et plus fréquent « Passe en mode coucher de soleil quand le soleil se couche ». Pour trouver d’autres scénarios avec IFTTT, regardez ici : https://ifttt.com/recipes?channel=hue.

Ah, et encore deux dernières possibilités : créer un scénario fondé sur une image enregistrée dans votre iPhone/iPad, et créer un light-show calé sur le tempo d’une musique en train de jouer.

hue04

hue05

hue06

hue07

hue08

Côté consommation, Philips affirme que chaque ampoule représente une économie d’énergie de 80 % par rapport à une ampoule traditionnelle. Et comme rien ne se fait de nos jours sans partage avec ses amis, et que même votre éclairage intérieur peut devenir un sujet sur les réseau sociaux, en plus de sa page Facebook, Philips a créé MeetHue, une plateforme collaborative qui rassemble les utilisateurs sous un cri de guerre qui vous rappellera sans doute quelque-chose : #HueCan.

Une vraie innovation donc dans le domaine de l’éclairage chez les particuliers. Je n’irai pas jusqu’à vous affirmer que je l’utilise en permanence (surtout en été comme expliqué plus haut), mais ce dispositif change réellement votre façon de voir et de vivre votre intérieur. Bon ce n’est pas donné, puisque outre le kit d’origine contenant le routeur et trois ampoules (dans un coffret très « premium ») chaque ampoule supplémentaire vous reviendra environ à 50 euros pièce. Disons que pour un rendu correct – et selon la taille de votre domicile – trois ampoules sont peut-être un peu justes, mais que quatre devraient déjà faire l’affaire, ce qui vous fera un total à 250 euros, ce qui à mon avis reste raisonnable quand on voit l’infinité des combinaisons offertes.

Un kit Hue offert

Philips et Presse-citron s’associent pour vous offrir un kit Hue. Pour cela il vous suffit de Tweeter cet article, de le partager sur Facebook, puis de répondre à la question suivante : jusqu’à combien d’ampoules peut-on connecter à un pont Hue ?

Le premier qui donne la bonne réponse dans les commentaires en ayant préalablement rempli les deux conditions précédentes (vos liens de partage vous seront demandés) remporte le lot d’une valeur de 200 euros. Comme d’habitude, si vous ne voyez pas votre commentaire apparaitre tout de suite, pas de panique, certains passent en attente de validation mais s’affichent bien dans l’ordre chronologique de soumission lorsqu’ils sont validés.

Et j’ai même un lot de consolation pour les autres : avec le code de réduction NSHUE20 vous avez droit à 20% de réduction sur le shop de Philips sur toute la gamme Hue.


46 commentaires

  1. Connectez jusqu’à 50 luminaires et contrôlez-les depuis un smartphone !

  2. 50 ampoules in case of les 2 d’avant n’ont pas laissé d’emails valides 😉

  3. Arf… encore une course au premier/à la première qui répond…
    C’est quand même plus sympa quand c’est un tirage au sort, non ?
    Et accessoirement, ça ne génère pas qu’un tweet et un post, mais moult 😉

    Hop.

  4. La réponse est 50 mais étant dernier pour l’instant.. C’est mort mais merci beaucoup quand même

  5. Je suis d’accord avec Groink, un concours doit normalement servir à ramener du traffic et à soutenir un parteneriat commercial.
    Tous les concours presse citron sont au premier participant. La conséquence, c’est déjà de décevoir la majorité de tes lecteurs qui ne font pas du F5 à la journée, ensuite, meme pour la rare fois où je suis arrivé au moment du post d’un concours, je n’ai pas lu l’article, juste la question, et j’ai googlé immédiatement pour avoir la réponse (sans chercher la réponse dans ton article) ( Manque de bol, j’étais deuxieme), mais je n’ai rien lu de ton article.
    Et le dernier point, c’est que un infomercial, passé la fin immédiate du concours, n’est plus lu par personne. D’ailleurs moi aussi, je ne l’ai pas lu, alors qu’au vu de sa longueur, il a du donné du boulot à son rédacteur.

    Eric, tu donnes depuis 15 ans des conseils au entreprise, mais je suis toujours étonné que tu sois encore passé à coté du concept du concours. (ou alors corrige moi si tu as fait des concours à durée limité qui se sont mal passés, mais je n’en ai pas souvenir et pourtant je te suis depuis tres longtemps)

    Sinon, demande à Korben comment utiliser Kontest 😉

  6. Jusqu’à 50 ampoules connectées sur le même pont !
    Je suis fan de ses ampoules, bonne chance à toutes et à tous ! 🙂

  7. 🙂
    Trop tard dommage :
    50 ampoules par pont.

    Acheter plusieurs ponts 😉

    Merci

  8. « envoie le signal aux ampoules, créant ainsi un mini-réseau sous le protocole ZigBee (réseau personnel par WiFi).  »

    Le zigBee n’a strictement rien à voir avec le WiFi.
    Faudra demander au service marketing de Philips d’être un peu plus rigoureux quand ils écrivent vos articles.

  9. Pingback: Eclairage connecté Philips Hue, ou comme...

  10. Eric

    @Ln2 : votre remarque aurait du sens si c’était un concours, sauf que ce n’est pas un concours. On offre un exemplaire et pour filtrer on pose une petite question toute simple. Vous savez ce que c’est que monter un vrai concours ? Obligations légales, règlement, huissier etc etc etc ?
    C’est drôle de constater qu’il y a toujours des mécontents, quoique l’on fasse, à vous décourager d’offrir des trucs…

  11. 50 ampoules en tout,
    J’ai un doute de trouver un appart assez grand pour les connecter 😉

  12. Bon en tout cas, je dois être un des seuls qui n’avait pas compris qu’il y avait quelque chose à gagner et j’ai donc lu l’article en entier.
    Je découvre ce type d’éclairage et j’avoue que c’est assez énorme.
    Merci de la découverte, je pense me laisser tenter un de ces jours !

  13. Eric

    Bon, je crois qu’on a fait le tour de la question, le gagnant sera contacté directement et recevra son kit dans les prochains jours. Merci pour votre participation, et spéciale dédicace aux trolls qui ont pollué ce fil (y compris ceux que je n’ai pas publiés), je ferme les commentaires car nous avons notre gagnant.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Coupe du monde bein sports
Le Mondial 2014, c’est aussi une victoire écrasante pour beIN Sports

Une étude indépendante suggère que BeIN Sports a fait le plein d’abonnés, grâce à ses exclusivités.

Fermer