L’écologie et la préservation de l’environnement sont faits de grands principes idéologiques (ce n’est pas péjoratif) mais aussi des fameux petits gestes quotidiens qui, multipliés par des centaines de millions d’individus, peuvent contribuer à améliorer le sort annoncé funeste de la planète.Partant de ce constat, et du fait – plus terre-à-terre – que nous sommes

L’écologie et la préservation de l’environnement sont faits de grands principes idéologiques (ce n’est pas péjoratif) mais aussi des fameux petits gestes quotidiens qui, multipliés par des centaines de millions d’individus, peuvent contribuer à améliorer le sort annoncé funeste de la planète.
Partant de ce constat, et du fait – plus terre-à-terre – que nous sommes tous d’abord concernés par notre portefeuille, les auteurs d’Ecomeo ont décidé de faire rimer écologie avec économies en mettant en oeuvre une idée toute simple : faire partager ses petits trucs à tout le monde et ainsi faire ensemble un gros geste pour la nature et préserver au maximum les ressources de notre planète.

ecomeo Ecomeo, petites astuces au quotidien pour réduire son empreinte écologique

Le site, encore tout chaud sorti des presses et pas tout à fait terminé, est un espace communautaire d’échanges de bons procédés fondés sur les conseils générés par les utilisateurs : vous accédez directement aux derniers conseils proposés par les membres, et aux meilleurs conseils en fonction des notes attribuées.
Chaque membre a sa fiche statistique et chaque conseil est présenté sous forme de tableau synoptique indiquant ses avantages, ses inconvénients, et les économies potentielles réalisées par l’astuce proposée.
Chaque astuce peut être également commentée et son taux d’utilisation évalué par chaque membre. Exemple : j’utilise à fond le truc du recyclage de l’eau de lavage de la salade pour arroser mes fleurs (c’est un exemple hein, parce-que en vrai je ne le fais pas).
Le design du site est frais, simple et agréable. Au chapitre des interrogations, je ne suis pas convaincu de la pertinence de l’affichage du navigateur et du système d’exploitation utilisé par chaque membre dans ce contexte.
Enfin le site propose plusieurs fils RSS pour suivre les conseils avisés des écologistes en herbe, par thème et par membre.
Les recettes de Madame Michu, nouvel eldorado de l’écologie et du web 2.0 réunis ?