Edward Snowden et ses collaborateurs utilisent le système d’exploitation Tails

Soucieux de préserver votre anonymat numérique ? Voici Tails, le système d’exploitation utilisé par Edward Snowden et les journalistes qui collaborent avec lui.

USB Libre Edward Snowden et ses collaborateurs utilisent le système dexploitation Tails

Alors que les révélations sur les dérives de la NSA s’empilent, les internautes se soucient de plus en plus de la confidentialité des données. Il faut savoir qu’aucun outil ne vous garantira une protection entière. Néanmoins, il y a déjà un certain nombre de services ou de logiciels qui sont admis comme favorables à la protection de vos informations. Par exemple, pour les moteurs de recherche, il y a DuckDuckGo, adepte du zero-tracking, qui ne conserve aucune information sur ses utilisateurs.

Le 2 avril, l’organisation Freedom of The Press a évoqué pour la première fois ce système d’exploitation. On savait déjà que pour communiquer avec les journalistes, Edward Snowden utilisait un chiffrement PGP. Mais il y eu également un autre outil tout aussi important, qui demeurait jusque-là inconnu : le système d’exploitation Tails ou The Amnesic Incognito Live System.

Comme de nombreux OS alternatifs, Tails se place dans un DVD ou une clé USB. Le système d’exploitation peut ainsi démarrer sur n’importe quelle machine à partir de son support. Si des outils de chiffrement et de protection de l’anonymat existent déjà pour les systèmes plus connus, Tails adopte certaines bonnes pratiques par défaut.

Ainsi, le trafic internet est systématiquement dirigé vers Tor, un réseau qui vous permet de rester anonyme sur le web, sans que vous ayez à opérer la moindre configuration. The Amnesic Incognito Live System va également permettre à l’utilisateur d’utiliser des outils de chiffrement pour les communications par e-mail et par messagerie instantanée. Et enfin, il possède des outils de traitement de texte et de fichiers multimédia, ce qui est important pour les journalistes.

Par ailleurs, les données stockées sont également chiffrés et le système d’exploitation ne laisse aucune trace sur la machine sur laquelle il a été lancé.

Dans un article de Freedom of The Press, Laura Poitras, Glenn Greenwald et Barton Gellman, les trois « NSA Journalist », vantent les mérites du système d’exploitation. Exemple : Barton Gellman a expliqué que Tails met les outils essentiels de protection à disposition sur une seule place. Glenn Greenwald a affirmé que Tails a été vital pour son habilité à couvrir de manière sécurisée l’affaire NSA.

Ensuite, il ne faut pas oublier qu’aucun outil ne vous offrira une protection à 100 %, même pas ce système d’exploitation taillé pour l’anonymat numérique.

Mais qui a développé ce système d’exploitation ?

Personne. Du moins, ses créateurs gardent l’anonymat. Néanmoins, nos confrères du site Wired ont pu s’adresser aux créateurs de Tails par email. L’une des raisons de cet anonymat est la protection du code contre d’éventuelles ingérences de la NSA. Mais le code est open source et peut donc être analysé.

Les développeurs de Tails auraient commencé il y a 5 ans. Ils étaient déjà des utilisateurs du réseau Tor. L’idée a été de développer une boite à outils qui regroupe les outils essentiels nécessaires pour l’anonymat, la confidentialité et la protection, ainsi que de les mettre à disposition du grand public dans cette boite à outils

Le projet avait été initialement baptisé Amnesia et était basé sur un système d’exploitation appelé Incognito. Puis, ils ont renommé tout cela The Amnesic Incognito Live System. Outre la version pour ordinateur qui n’est pas finie, une version mobile serait également développée par un autre groupe.

Mais Tails a ses limites. Il ne pourra certainement pas remplacer Windows ou OS X pour tous les usages. Il peut toutefois être plus pratique pour certaines opérations. Si vous êtes curieux, vous trouverez un lien de téléchargement ici. Mais lisez d’abord l’avertissement.

(Source : 1/2)

2 commentaires

  1. Je vais tester non pour la sécurité mais pour une utilisation chez des personnes ou ont veux pas laisser de trace sur leur pc.

  2. Un système d’exploitation sécurisée? Qui va croire ça? On nous prend vraiment pour des naïfs…

    La seule sécurité, la SEULE manière de disloquer le réseau de renseignement américain, c’est de mettre tous les ordinateurs et tous les téléphones portables à la POUBELLE.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
Xbox One : la mise à jour du mois d’avril est en cours de déploiement

Et elle apporte un certain nombre de nouveautés touchant aux périphériques mais également au système embarqué.

Fermer