Edward Snowden salue Apple pour le chiffrement des iPhone

Une remarque qui fera certainement plaisir à Tim Cook.

iphone-6-plus-iphone-6

L’année dernière, lorsque Apple (et Google) ont annoncé qu’ils allaient commencer à chiffrer les données sur les mobiles sous iOS et Android, les autorités américaines ont exprimé leur désaccord, estimant que ceux-ci pouvaient entraver à l’application de la loi.

Mais pour les lanceurs d’alertes comme Edward Snowden et les défenseurs de la vie privée sur internet, il s’agissait de l’une des meilleures initiatives des géants du numérique.

Et aujourd’hui, Apple est même indirectement félicité par le lanceur d’alertes réfugié en Russie. Cela fait maintenant deux ans que celui-ci s’est enfui à Hong-Kong (avant de rejoindre l’aéroport de Moscou) avec une quantité incroyable de documents sur les activités secrètes de la NSA et de ses alliés.

Pour cette occasion, Snowden a écrit une tribune qui a été publiée par de nombreux grands médias, pour ne citer que Der Spiegel, le New York Times et Libération.

« Deux ans plus tard, la différence est profonde »

La tribune de Snowden évoque ses débuts en tant que lanceur d’alertes ainsi que ce qui a changé, les progrès faits suite à la divulgation des documents de la NSA qui a permis d’informer le public sur l’espionnage massif dont il était victime. Notamment, aux Etats-Unis, la surveillance massive des appels téléphoniques privés, en vertu du fameux Patriot Act, va prendre fin.

Apple est également évoqué dans cette tribune, cité comme étant un pionnier : « Des mesures de protection technique de base telles que le chiffrage – un temps considéré comme ésotérique et superflu – sont désormais activées par défaut dans les produits d’entreprises pionnières comme Apple, ce qui garantit que même si votre téléphone est volé, votre vie privée reste privée. »

Tim Cook, le PDG d’Apple, a probablement apprécié ce petit mot de soutien, lui qui il y a encore quelques jours pointait du doigt les géants de la Silicon Valley : « Notre vie privée est attaquée sur divers fronts. Je vous parle de la Silicon Valley, où certaines des entreprises les plus importantes et les plus prospères ont construit leurs renommés en berçant leurs clients dans la complaisance à propos de leurs données personnelles. Ils engloutissent tout ce qu’ils peuvent pour en apprendre davantage sur vous et ils essayent de vous monétiser. Ce n’est pas le genre de société qu’Apple veut être. »

Après, c’est une question de choix (et de moyens…).

Acheter ce produit


Nos dernières vidéos

  • Pingback: Sécurité : Edward Snowden salue A...()

  • Pingback: Quand Edward Snowden félicite Apple | Di...()

  • Apple chiffre ses iPhone, Google veut généraliser le HTTPS pour les sites web, on voit bien qu’il y a eu une prise de conscience de l’opinion publique depuis le grand déballage de Snowden sur les pratiques de la NSA aux Etats-Unis et partout dans le monde. Les entreprises surfent sur ces tendances, en font un argument marketing, et c’est très bien. C’est un pas en avant contre les attaques du type “man in the middle”.
    Mais entre nous, il serait bien naïf de se dire que nous sommes désormais “protégés” des services de renseignements (NSA & co) grâce à de simples protocoles SSL ou TLS… Ils assurent leurs arrières avec des failles de sécurité, des backdoors ou tout simplement des clés pour déchiffrer les communications.

    « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne. » – Louis Latzarus

  • Moi je suis pour le tous pourri et franchement je ne fait pas confiance aux grandes firmes surtout américaine car pour eux ce n’est que du business

  • Pingback: Quand Edward Snowden félicite Apple | Re...()

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Amazon va produire ses propres jeux vidéo
Amazon recrute des talents pour développer des jeux vidéo

Le numéro un du commerce électronique Amazon semble voir un nouveau vecteur de croissance dans l’univers du jeu vidéo. L’entreprise...

Fermer