Election aux USA : les 5 canulars qui ont fait le buzz sur Facebook (et qui auraient aidé Trump)

La mécanique virale de Facebook a-t-elle aidé la campagne de Donald Trump ?

actualite

Il y a une semaine, la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle aux Etats-Unis a provoqué une véritable onde de choc dans le monde. Quelques jours après l’annonce de cette victoire, les gens ont commencé à se demander comment cela a pu se produire.

Des journalistes et des chercheurs ont ouvertement accusé Facebook qui, en n’empêchant pas suffisamment la propagation des fausses infos et des canulars sur le réseau social, ainsi qu’en enfermant les utilisateurs dans des bulles de filtrage, aurait influencé les résultats de l’élection et aidé Donald Trump à devenir président.

Mais quelles étaient les fausses informations qui ont été les plus virales durant la campagne électorale ?

Grâce à une analyse de BuzzFeed, on a aujourd’hui un Top 5 des articles véhiculant des canulars ou des fausses informations concernant l’élection qui ont eu le plus d’engagement sur Facebook durant les trois mois qui ont précédé celle-ci (Je ne pense pas que le Pape ait soutenu la campagne de Trump).

fake-news-sur-facebook

Sinon, selon BuzzFeed, dans le Top 20 de ce type d’article, en termes d’engagement sur Facebook, « tous sauf trois étaient ouvertement pro-Donald Trump ou anti-Hillary Clinton ».

Le Top 20 des canulars a eu plus d’engagement sur Facebook que le Top 20 des articles fiables au sujet de l’élection

BuzzFeed a identifié les 20 articles sur l’élection véhiculant des canulars ou des fausses infos les plus viraux sur Facebook, ainsi que le Top 20 des articles sur l’élection provenant de sources fiables comme le Washington Post, le Huffington Post ou CNN. Et selon son analyse, le Top 20 des canulars a eu plus d’engagement (des partages, des réactions et des commentaires) que le Top 20 des articles fiables.

fake-news-sur-facebook

Facebook, de son côté, explique que les performances des articles les plus viraux ne reflète pas l’engagement moyen sur son réseau social.

La guerre est déclarée

En tout cas, après la polémique qui a suivi ces élections, Facebook ainsi que Google, ont déjà annoncé des mesures contre les sites qui diffusent des fausses informations, notamment en leur privant de sources de revenus publicitaires. Des développeurs ont également lancé des extensions Chrome qui aident les internautes à identifier ce genre de site web.

(Source)


2 commentaires

  1. Meme si Facebook en est un contributeur, il n’est à mon avis pas responsable de l’abrutissement des foules. Je pense que c’est aux gens d’apprendre à vivre avec leur époque. Et s’ils n’ont toujours pas compris que le Gorafi c’était de l’humour. c’est peut-être leur capacité de discernement qui est atteinte, et c’est leur carte d’électeur qu’il faudrait leur retirer.

  2. Vous devriez vous réjouir de l’élection de Trump. Qui lui au contraire clinton ne joue pas la comédie. Comme c’est étrange que les financiers et politiciens de ce monde sont contre son élection alors que les gens l’ont porté au pouvoir. C’est fini le temps d’un politicien qui endors les gens avec des discours écrit pour faire beau et surtout avec aucune intention de réalisation.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
google-earth-vr
Avec Google Earth VR, explorez la planète en réalité virtuelle

Après YouTube, c’est Google Earth qui a droit à une version « VR » pour les casques de réalité virtuelle.

Fermer