Si l’on en croit certaines sources, Samsung s’apprêterait à renoncer à vendre les tablettes Windows RT en Allemagne et dans d’autres pays européens. En cause, le manque d’intérêt des consommateurs.

On sait depuis quelques temps que Windows 8 a du mal à décoller. Or Microsoft compte énormément sur sa ligne de tablettes pour soutenir son nouveau système d’exploitation, puisqu’une grande partie de la communication de lancement vise à nous démontrer que l’OS est taillé sur mesure pour les ardoises numériques, sur lesquelles il prend toute sa dimension (tactile, menus taillés pour la navigation au doigt…).

Malheureusement, il semblerait que là aussi, le succès tant espéré ne soit pas encore tout à fait au rendez-vous. Selon une information dévoilée par le site allemand MobileGeeks et rapportée par Engadget, le géant coréen Samsung, qui avait présenté lors de l’IFA 2012 à Berlin toute une gamme de tablettes Windows 8 ATIV, aurait décidé de les retirer du marché allemand. En cause, le manque d’intérêt des consommateurs pour ces tablettes, selon des responsables de Samsung qui se seraient exprimés sur le sujet lors du CeBIT, qui se tient cette semaine à Hanovre.

Samsung Ativ Tab En Allemagne, les tablettes Window RT Samsung font un flop

Pire : toujours selon Sascha Pallenberg de MobileGeeks, Samsung envisagerait d’étendre cette mesure de retrait des tablettes Windows RT à d’autres pays européens. Ces informations sont cependant à prendre au conditionnel car aucun porte-parole de Samsung n’a pour le moment confirmé cet abandon de façon officielle.

Le pari osé de Microsoft sur son OS « hybride » Windows 8 n’est certainement pas perdu pour autant, l’originalité de l’interface ayant probablement quelque peu dérouté les utilisateurs, et pas seulement ceux qui n’aiment pas le changement. La courbe d’apprentissage sera à n’en pas douter assez longue et laborieuse, en décalage avec une époque où l’on supporte assez mal de ne pas avoir un dispositif qui soit immédiatement compréhensible et fonctionnel. Ajoutons à ces handicap le fait que Windows 8 succède (un peu peu prématurément ?) à un excellent et très stable Windows 7. Le débat dans les commentaires de notre précédent article sur le sujet est à ce titre particulièrement intéressant :

J’ai pu avoir Win 8 dans les mains quelques instants (non je n’ai pas encore passé le pas personnellement).
Le ressenti direct: Déboussolé. On a un bureau qui est en réalité une « application » particulière du Modern UI. Pratique quand on comprend, mais pour un utilisateur lambda, c’est pas la joie.

Comme avec tous les changements, il y a des résistances ! Pour ma part j’utilise W8 sur plusieurs machines en parallèle de W7 et le menu « démarrer » plein écran ne me gène pas, bien au contraire.
Cette interface prend tout son sens lorsqu’on passe de son ordinateur, à son mobile, ou sa tablette avec la même interface.

Malheureusement, j’ai eu Windows 8 devant moi et bah, au début la prise en main n’est pas si évidente puisque des habitudes qu’on a depuis les premiers windows n’existent plus !
Néanmoins, après quelques minutes, on prend le pli progressivement.

Alors, résistance au changement ou vrai risque de flop ? Attendons de voir si Samsung confirme… et si d’autres constructeurs lui emboîtent le pas.

(source)