En Illinois, les écoles pourront maintenant demander les mots de passe Facebook des élèves

Des écoles qui peuvent légalement fouiller les comptes Facebook des élèves, dans certaines circonstances.

Ecole couloir casiers pixabay

« Si votre enfant a un compte sur un site de réseautage social, par exemple, Facebook, Instagram, ask.fr, etc., sachez que les lois de l’Etat exige des autorités scolaires de vous informer que votre enfant peut être demandé à fournir son mot de passe pour ces comptes aux responsables de l’école dans certaines circonstances ». Voici l’extrait d’une lettre reçue par les parents d’élèves d’un district scolaire dans l’Illinois.

Et non, il ne s’agit pas d’une blague. Une nouvelle loi qui est entrée en vigueur cette année dans l’Etat de l’Illinois permet aux écoles de réclamer les mots de passe des élèves si elles ont des raisons de penser que les comptes dont les accès sont demandés contiennent des preuves qu’un élève a violé les règles disciplinaires.

Ces nouvelles mesures ont notamment été mises en place afin de lutter contre le harcèlement à l’école. Mais bien entendu, des associations de défense des libertés civiles aux Etats-Unis s’opposent fortement à cette loi, qui serait inconstitutionnelle et irrespectueuse de la vie privée de l’élève.

D’un autre côté, elle permet aussi aux écoles de contraindre les élèves à violer les règles d’utilisation de Facebook qui interdit de donner son mot de passe.

L’année dernière, une académie scolaire dans un autre Etat américain (et donc avec d’autres lois), le Minesota, avait accepté de payer une somme 70 000 dollars en dédommagement à une élève qui avait été contrainte de donner ses mots de passe, sans l’accord des parents.

(Source)


3 commentaires

  1. Pingback: En Illinois, des écoles peuvent r&eacute...

  2. Pingback: En Illinois, des écoles peuvent r&eacute...

Send this to friend

Lire les articles précédents :
BlackBerry pixabay
Quand BlackBerry prône la neutralité des applications mobiles

Pour le PDG de BlackBerry, Netflix devrait être obligé de développer une application pour BlackBerry 10.

Fermer