Enceinte BlueTooth Braven BRV-1 : du gros son pour les baroudeurs (15 euros de remise pour les lecteurs)

Test de l’enceinte autonome BlueTooth Braven BRV-1, une enceinte stéréo tropicalisée et incassable pour smartphone ou tablette, avec fonction chargeur et mains libres.

Braven BRV-1

En partenariat avec Pixmania, 15% de remise sur ce produit en exclu pour les lecteurs de Presse-citron. Voir à la fin de cet article.

Quand Pixmania m’a proposé de tester une enceinte BlueTooth j’avoue que je n’ai pas sauté au plafond tout de suite. D’abord parce-que pour moi, « enceinte » ne peut en aucun cas s’écrire au singulier, moi qui ai été élevé au biberon enrichi de cette bonne vieille stéréo que rien ne remplacera jamais.

Ensuite parce-que j’en avais déjà testé d’autres, et que je n’avais pas vraiment été convaincu, car il manquait toujours quelque chose : soit le son était bon mais l’engin n’était pas pratique, soit rien ne manquait, mais le son était pourri.

Avec le Braven BRV-1 et son look de vaisseau spatial rescapé d’une série B de scifi des années 80, c’est une autre affaire. Ici on a l’utile, le pratique ET l’agréable dans un même package.

Utile et pratique

L’enceinte BlueTooth Braven BRV-1 est utile si on ne peut pas se passer de musique à la plage, au camping ou en pique-nique, mais ce sont ses aspects pratiques qui étonnent : elle se connecte d’un clic en BlueTooth à votre smartphone ou tablette[1] pour streamer la musique que vous écoutez sur n’importe-quelle app, mais peut aussi être reliée à n’importe-quel appareil audio analogique à l’aide de son câble au format mini-jack. Pratique aussi la fonctionnalité de haut-parleur main-libre pour téléphone mobile, qui vous permet de prendre un appel directement sur l’enceinte et d’être entendu très distinctement grâce à son micro à réduction de bruit. Pratique enfin, le dispositif de recharge de mobile, qui permet donc, une fois les batteries de l’enceinte ayant elles-mêmes fait le plein, de recharger votre mobile en le branchant via son câble USB.

Ajoutez à cela le fait que la Braven BRV-1 est tropicalisée, à savoir étanche aux embruns et aux éclaboussures (mais pas à une immersion complète, évitez d’envoyer la bête par le fond même si vos poissons rouges sont fans de Metallica), et vous avez le parfait kit du baroudeur mélomane.

Agréable

Comment juge-t-on le côté agréable d’une enceinte autonome ? Par la qualité du son qu’elle diffuse bien sûr, car c’est quand même sa vocation première. J’ai testé avec plusieurs styles différents de musique (Tchaïkovski, Ravel, AC/DC, Patrick Sébastien, Lagaf’), et après quelques secondes d’adaptation auriculaire au cours desquelles je trouvais que l’ensemble tirait un peu trop sur les mediums, je dois dire que la qualité du son est au rendez-vous. C’est rond, doux et puissant, même si je pense que cette enceinte est plutôt destinée à une écoute de proximité (en solitaire ou à trois ou quatre maxi sur la table du salon pendant l’apéro ou le Poker nocturne), et le son est fidèlement reproduit. Petite limite cependant : en poussant mon iPhone et le potard de l’enceinte à fond, j’ai obtenu une distorsion qui montre que le son peut saturer. Il suffit de descendre d’un cran et c’est bon, le son redevient pur. Mais de toute façon ce n’est à mon avis pas le but de ce type de dispositif.

Côté autonomie, je n’ai pas pu tester en continu sur un cycle complet de décharge de la batterie, mais en plusieurs sessions, et j’évalue la tenue de la batterie à facilement plus de 10 heures en continu. A noter : on peut connecter jusqu’à 8 appareils en BlueTooth.

En conclusion

L’enceinte BlueTooth Braven BRV-1 est un compagnon idéal pour ceux qui ne peuvent se passer de musique en situation nomade. Elle est facile à utiliser, et l’impression de robustesse qui s’en dégage est étonnante, avec son revêtement « durci » en caoutchouc. En gros, si elle tombe de la table, elle ne se fera pas très mal. Le bouchon amovible qui rend étanche toute la connectique est astucieux et pratique, et les deux enceintes stéréo renforcées par un caisson de basses font bien le boulot en matière de musicalité. Côté prix, cela semble raisonnable, puisqu’on la trouve à 149 euros chez Pixmania[2].

Offre spéciale : Pixmania offre 15 euros de remise sur le Braven BRV-1 aux 15 premiers lecteurs qui l’achèteront sur le site en utilisant le code-promo PRESSECITRON10PIX.

[1] testée avec iPhone 5, iPad mini et Samsung Galaxy Note 3
[2] lien non-affilié

Caractéristiques

Enceinte stéréo Bluetooth portable étanche

Construction
Boîtier en matériau résistant aux chocs
Niveau d’étanchéité : IPX5
2 HP large bande
Amplification : 6 W (2 x 3 W)
Microphone intégré avec réducteur de bruit

Bluetooth
A2DP
AVCRP
Profil HFP (mains libres)

Fonctions de confort
Téléphonie mains libres
Prise d’appel depuis l’enceinte
Bouton décrocher/raccrocher
Contrôle audio depuis l’enceinte (Lecture/pause, suivant/précédent, volume +/-)
Mise en veille automatique après 30 minutes sans signal Bluetooth

Connectique
1 entrée audio mini-jack stéréo
1 port USB A (recharge de périphérique USB : smartphone, baladeur, etc.)
1 port micro USB (recharge)

Alimentation
Batterie rechargeable intégrée 1200 mAh
Autonomie : jusqu’à 12 h
Temps de charge : 2 à 4 h
Témoin de niveau de charge
Possibilité de recharger un appareil mobile via son connecteur USB A (0,3-1A)

Généralités
Dimensions (L x H x P) : 127 x 57 x 83 mm
Poids : 346 g

Accessoires fournis
Dragonne
Câble de charge USB/micro-USB
Câble audio mini-jack/mini-jack (longueur 60 cm)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Fumer rend moche, la preuve en images

Cheveux ternes, peau grise, dents jaunes, souffle court, voix d'outre-tombe, haleine façon usine à charbon... Vous en voulez encore ?

Fermer