Enfin une bonne raison d’aimer le nombre 404

Studio 404 est un podcast qui traite de l’influence de la culture numérique sur nos comportements. Tous les mois, l’équipe décortique les dernières tendances du web avec un ton distrayant et décalé. Un petit plaisir que l’on attend avec impatience comme des enfants qui trépignent un soir de Noël. Lâm Hua, présentateur au t-shirt bleu clair nous en dit en peu plus sur cette émission.

Qu’est-ce que cela change d’être diffusé sur Soundcloud plutôt que sur une radio traditionnelle ?

Lâm Hua : La liberté, évidemment. Soundcloud est une pure plate-forme de diffusion, sans ligne éditoriale. Chaque compte est sa propre station radio, la magie Internet 2.0, tout ça. Autre changement notoire ? Pas d’argent. Ca rend les relations beaucoup plus simples, la dèche.

Qui a trouvé la petite blague pour le nom du podcast ? 

Je ne m’en rappelle plus vraiment, le nom est sorti d’une de nos interminables chaînes de mail, qui mixent réunion de rédaction, attaques personnelles et ragots sur la blogo. Ce nom est aussi un clin d’oeil aux conditions un peu illégales de nos premiers enregistrements, en mode ninjas la nuit dans une grande station radio française.

Quel est le meilleur moment et le meilleur endroit pour écouter votre podcast ?

Le meilleur moment ? Je dirai le Jeudi ou Vendredi en fin de journée. Le contenu de Studio 404, mix de partage, d’expertise et de pure mauvaise foi, permet de se faire un plein de munitions pour les soirées et les dîners de fin de semaines, entre infos, lancements de débats, arguments et accroches de drague.

Pourquoi avez-vous créé les soirées 404 et avec quel objectif ?

Parce que le net pousse toujours vers là : la rencontre physique. Que ce soient les conventions, les dates ou les rassemblements. Le seul objectif était de pouvoir discuter avec nos auditeurs comme on discute entre nous : à bâtons rompus, avec passion du numérique et passion de l’alcool-.

En quoi votre regard sur la culture numérique est-il différent de celui qu’offrent les autres podcasts ? Pour reprendre un terme marketing, quelle est votre « USP », c’est à dire votre « unique selling proposition » ? 

[rha mince, j’ai oublié mes slides de PV Q3 Nielsen]
J’ai voulu créer 404 pour inverser ce que je voyais et écoutais dans les « grands » médias : des gens souvent étrangers à la culture numérique, qui la décortiquent de manière très froide, très « fonctionnaire » (Papa, digne haut fonctionnaire, pardonne-moi l’expression).
J’avais envie d’écouter et de faire parler des gens qui vivent numérique 24/24, 7/7, 365/365 et qui en parlent avec passion et perfectibilité. Le partage d’expérience vaut tous les graphiques et panels. Et puis, en enfant des radios libres, je me devais de leur rendre hommage avec cette émission mi-pro dans sa production, mi-amatrice dans son traitement.

Dans votre émission, on découvre des concepts comme le phone stacking (faire une pile avec ses téléphones pour ne pas y toucher pendant un repas). Êtes-vous plutôt de ce camp là où de celui des phubbers qui sont en permanence accrochés à leur téléphone ? 

#teamPhoneStacking. Parce que cela reste désagréable et que cela me permet de mesurer ma dépendance à la chose : quand je vois que nous avons tous les gestes « nerveux » de dégaîner ou de toucher nos smartphones, avant de nous rendre compte qu’ils sont tous pris en otage au milieu de la table, c’est vraiment hilarant et effrayant (un peu comme l’émission). On dirait des gens qui tentent d’arrêter de fumer.

A-t-on atteint avec Studio 404 le #pointSwag ?

Je n’espère pas. J’espère que nous serons les témoins à lunette double foyer caché derrière un casier, lorsque le #pointSwag déboulera dans le hall principal de l’Internet. Nous sommes au Swag ce que Daria est au rêve américain. #pointMetaphoreSwag

Dans les prochaines étapes, il est question d’enregistrer en public : pourquoi ce choix ? 

Parce qu’à l’instar des soirées 404, nous aimons vraiment rencontrer des gens. Personnellement, c’est une passion : j’organise des rencontres avec tous mes projets, que ce soit en Photo avec Lense.fr, en gaming avec mon blog perso ou pour regarder en masse « Confessions Intimes » avec feu le site bienbienbien.net.

L’IRL, c’est la (vraie) vie.


Fiche d’identité de l’émission :

  • Equipe : Présenté par Lâm, produit par Ghislain, animé par Melissa, Daz, Sylvain et FibreTigre
  • Date de création : 2012 
  • Périodicité : Mensuelle 
  • Hashtag : #studio404

Pour écouter le podcast :

SoundCloud


2 commentaires

Send this to friend

Lire les articles précédents :
L’iPhone 5S et l’iPhone 5C font un tabac au Japon

L’iPhone 5S et l’iPhone 5C auraient-ils un secret de séduction des foules nippones ? En tout cas, 76 % des...

Fermer