[Entreprise Premium] Rencontre avec Wix

Wix est l’une des 12 marques Premium qui accompagnent Presse-Citron dans son nouveau modèle.

Tout a commencé par un appel téléphonique. Wix souhaitait mieux connaître les possibilités pour obtenir de la visibilité sur Presse-Citron. Nous étions justement dans la dernière ligne droite avant d’annoncer notre nouveau modèle économique, et je répondais donc qu’il n’y avait qu’une seule solution : devenir Entreprise Premium. Quelques minutes après le début de la conversation, il était clair que nos visions étaient parfaitement alignées, Wix étant d’ores-et-déjà dans une démarche de création de contenus de qualité.

La première rencontre avec l’équipe de Wix s’est faite la semaine suivante dans le lobby d’un hôtel, lors du passage à Paris de sa directrice marketing France : Valérie Kalifa.

Valérie venait tout juste d’atterrir après un vol Tel Aviv > Paris, Wix.com étant basée dans cette ville devenue incontournable dans le monde de l’innovation.

La discussion se poursuivit depuis là où elle s’était arrêtée au téléphone, imaginant déjà en détails les initiatives à mener ensemble. Quelques jours plus tard, Valérie me confirmait ce qui semblait être une évidence au regard de notre conversation : Wix rejoignant nos 11 autres Entreprises Premium.

wix-team

Qu’est-ce que Wix ?

S’il fallait résumer la mission de la société en quelques mots, ce serait de dire que Wix.com souhaite permettre à chacun de créer, se développer et s’exprimer aisément sur internet. En effet, la société développe une plateforme de création de sites internet en ligne qui, ne demandant aucune connaissance technique, va cibler directement les entrepreneurs, les artistes, les photographes, les designers, etc. qui veulent rapidement avoir une présence en ligne de manière simple et gratuite.
Fondée en 2006, la start-up israélienne a connu une croissance exponentielle jusqu’à aujourd’hui, faisant au passage son introduction au Nasdaq en 2013. Peut-on encore parler d’une start-up ? Cela devient difficile d’utiliser ce terme quand la société s’affiche aux côtés des plus grands en s’offrant un spot de 30 secondes au Superbowl en février 2015. Valérie Kalifa m’explique pourtant que l’innovation reste au coeur des valeurs de Wix, qui souhaite garder cette énergie propre aux start-ups.
valerie-kalifa-wix

La genèse de Wix

L’idée de Wix est née accidentellement depuis une plage ensoleillée de Tel Aviv. Avishai, Nadav et Gig (le trio technophile à la tête de la société) voulaient construire un site web pour un projet de start-up qu’ils avaient. Mais la mise en place de celui-ci était difficile et onéreuse… pourquoi ne pas créer une plateforme pour permettre à chacun de créer son site web sans connaissance en programmation et en design ? L’idée derrière Wix était née.

Le lancement de la première version se fera en 2006 avec la volonté de la rendre accessible à tous gratuitement, attirant plus de 59 millions d’utilisateurs de 190 pays différents.


☆ Wix fait partie de notre nouveau programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes de Wix dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.


Rencontre avec Wix"]

16 commentaires

  1. Hmmm… Dire que Wix s’adresse aux designers, c’est antinomique. De plus, Wix colporte à tort l’idée que l’on peut faire soit-même ce qui relève normalement de la compétence d’un professionnel et son Å“il averti.

    Une entreprise qui n’est pas prête à mettre les moyens pour sa communication est une entreprise qui a un problème. Et passer par des solutions comme Wix, c’est un peu comme vouloir réparer l’alternateur de sa voiture avec des élastiques le temps d’avoir l’argent pour ça : Impensable.

    J’en parle en détails ici : http://www.aetherconcept.fr/15.....-creation/

    J’aime beaucoup lire Presse-Citron, mais je déteste Wix. Et du coup, vous lire c’est un peu soutenir Wix indirectement. Dommage. Un lecteur de plus, un lecteur de moins, ça ne changera pas grand chose pour vous…

  2. Pingback: Marketing News | [Entreprise Premium] Rencontre avec Wix

  3. Je suis surpris par leur accroche « Votre site internet gratuit, à vie ». La notion « Ã  vie » est potentiellement explosive, qui sait comment les modèles économiques évolueront dans les années à venir ? Elle est juridiquement délicate, même si c’est un peu « couper le cheveu en quatre ». Mais bon, une promesse n’engage que ceux qui y croient.

  4. Wix… Cette entreprise apporte des solutions partiel au petites entreprises et souvent difficile pour les developer de passer derriere ca. Ca rend vraiment pas notre travail facile…

  5. Eric

    @Sébastien Drouin : détrompez-vous, ce n’est jamais un plaisir de perdre un lecteur, bien au contraire. Mais perdre un lecteur pour ce motif, juste parce-qu’il n’aime pas un service dont nous parlons c’est un peu excessif non ?

  6. @Eric : J’apprécie votre attention mais en tant qu’internaute, nous sommes des consommateurs de contenus de la même façon que nous consommons ce que nous achetons.
    A titre d’exemple, je n’achète aucun produit contenant de l’huile de palme (ni aucun additif d’ailleurs). Autrement, ce serait encourager des pratiques que je ne soutiens pas. Et bien il en est de même avec le contenu : Je ne peux accepter d’être le sujet de messages publicitaires – même si les contenus demeurent intéressants – car vous soutenez indirectement une pratique qui nuit gravement à ma profession. Il s’agit juste d’être cohérent dans ma démarche.
    Donc la seule chose que je peux espérer – bien que je ne me fasse pas d’illusion – c’est que suffisamment de lecteurs cessent de vous lire pour la même raison et qu’ainsi vous décidiez de ne plus soutenir la dite pratique. Pour reprendre mon exemple précédent, le jour où Nutella me proposera une alternative bio et sans additifs ni huile de palme, j’en achèterai avec grand plaisir 😉

  7. @Eric : Le web évolue en permanence. Il faut se faire à l’idée que de nouveaux métiers sont détruits au profit de nouveaux business modèle. Aujourd’hui, wix marche plutôt bien alors certes il est limité dans ses fonctions mais il correspond très bien aux petits artisans qui ne veulent pas débourser 5000 euros dans un site.

  8. Petite faute .. Mon commentaire s’adressait à Sebastien et non Eric 😉

  9. Bonjour,
    @Sébastien @Vince @Bluefusco Je comprends tout à fait vos points de vue mais je ne pense pas que Wix soit si négatif que ça. Bien évidemment, si vous êtes un grande société, si vous vendez des dizaines de milliers de produits sur Internet, à travers le monde, dans différentes langues, il faudrait être inconscient pour réaliser son site sur Wix. Cependant, Wix est une formidable opportunité pour les commerçants, artisans, TPE (voire PME) qui n’ont pas les moyens de payer 3000€ un site internet (cf @Yoan) mais qui doivent absolument être visible sur Internet.

    Il y a de la place pour tout le monde et Wix est vraiment une bonne plateforme, efficace et pratique…lorsqu’il s’adresse à des petites structures ou activités.

  10. Carl-Stéphan on

    Bonjour à toutes et à tous,

    Wix est une entreprise passionnante. Je comprends que certains puissent être bousculés par cette prochaine révolution.

    Mais c’était inéluctable et pour tout dire ça fait bien longtemps qu’on pariait sur Google, persuadé que nous étions que le géant américain allait uberiser le modèle économique des petites agences digitales.

    C’est chose faite ! La création de site web va peu ou prou subir le même raz de marée que le monde de l’imprimerie dans les 90’s.
    Pourtant ça ne devrait pas être une surprise car WordPress a largement montré la voie (et qui remet en cause WP aujourd’hui ?).

    A n’en pas douter, Wix va développer son écosystème et permettre à des talents de s’exprimer. Sans être créatif, je suis parvenu à un stupéfiant résultat au cours d’un test récent).

    Ce n’est pas pour rien que Wix a gagné l’un des derniers CMS awards sauf erreur de ma part.

    Bravo Wix !

    CSP.

    Ps: Message un peu décousu depuis un Smartphone. Mais comme j’adore Wix

  11. Pingback: [Entreprise Premium] Rencontre avec Wix - TopTrackr

  12. Je ne sais pas si Wix est promis à un grand avenir, ou pas. Ce que je sais, c’est qu’à chaque fois qu’on essaie de donner au grand public des outils précédemment réservés aux pros en leur disant « maintenant, vous pouvez le faire vous-même », cela donne des résultats très peu convaincants. L’accès ne fait pas la compétence. Utiliser Wix ne donne aucune valeur en terme d’écriture, de stratégie de contenu, de cohérence d’image, etc.

    Le commentaire précédent a été rédigé par quelqu’un qui habite sur une autre planète. La PAO démocratisée a-t-elle transformé monsieur-tout-le-monde en éditeur ? Pas que je sache. Le montage vidéo, accessible à tous, n’a rien révolutionné à la profession : on reconnaît toujours un montage/compositing amateur et ça fait toujours sourire…

    Alors, amusez-vous bien avec Wix, mais si vous comptez rencontrer des objectifs business ou améliorer votre image de marque « grâce » à l’outil, vous perdez votre temps et même le peu d’argent que ça coûte.

    Quel artisan, quel indépendant a le temps de faire son site (et de le faire correctement, donc moyennant formations pro) ? L’argent est souvent plus facile à trouver que le temps…

  13. Carl-Stéphan on

    Bonjour Kador,

    En 15 ans j’ai eu l’opportunité de diriger 3 agences digitales (on appelait ça webagency jadis).

    Nous réalisions (je parlerai plus tard de conception) des sites Internet avec notepad quand SPIP puis Joomla ont définitivement justifié l’usage des cms open-source. Non pas pour leurs qualités intrinsèques (je n’ai jamais cautionné l’emploi de ces deux solutions) mais parce que leur popularité était le reflet de ce qu’attendaient nos clients. Ils souhaitaient modifier leurs sites sans être contraints de repasser par nos services (surtout le service commercial).

    Bon gré mal gré, nous nous sommes adaptés. Nous avons ensuite appris à tirer parti des cms open-source et avons fait évoluer nos modèles économiques en conséquence. Soyons honnêtes, nous ne l’avons pas naturellement fait pour la beauté du geste. On n’aura jamais autant parlé de SEO depuis l’essor de cette génération de cms.

    Et puis, le phénomène du blog s’est répandu comme une trainée de poudre. Ils nous ont bien fait rire ces webmasters du dimanche avec leurs sites mal-foutus. Mais ce fut un raz-de-marée punk (et nous étions Genesis !). Les clients nous ont une nouvelle fois rappelé à l’ordre : « vos balises spécifiques, on n’en veut pas ! » ; « Webdesign, intégration html / css ? Pourquoi faire puisque je peux moi-même uploader ma charte graphique, mes plug-ins et mes contenus ? « .

    Au final c’est WordPress qui gagne (c’est un peu comme les allemands au foot).

    Est-ce que WordPress a fait disparaître la profession ? Non, bien au contraire, on n’a jamais vu un tel consensus dans la profession. Pourtant ce cms est loin d’être une panacée (oui j’ai qualifié WordPress de cms ; je suis un parjure) : code spaghetti, sécurité aléatoire, mises-à-jour innombrables, incompatibilités chroniques avec les plug-ins etc.

    Tu rappelles à juste titre qu’un site web c’est aussi un processus de conception (j’avais dit que j’y viendrai) : wireframing, UX / UI (U2 à la Saint-Patrick), écriture interactive, design émotionnel etc. WIX n’est donc pas l’énième grand méchant loup que l’on veut nous faire croire mais un nouvel outil au service de notre profession. A n’en pas douter, et c’était le sens de mon précédent message, des agences talentueuses (des indépendants aussi) se spécialiseront en matière de personnalisation de sites WIX.

    En conclusion, qu’avons-nous appris de ces années constamment chamboulés par ces innovations techniques ? Et bien que notre profession si fière de sa modernité a sans doute été la première a être concernée par le phénomène d’uberisation décrit par ce cher Maurice Lévy.

    See ya
    CSP

    PS: la vidéo ? S’il y a bien une profession qui a pris une claque avec Youtube c’est bien celle-là 😉

  14. Bonjour,

    Travaillant depuis 15 ans dans le web, je trouve l’offre Wix, en tant que CMS en ligne (à l’instar de wordpress.com et bien d’autres), très performante ! C’est probablement pour moi la solution N°1 pour des sites vitrines ou institutionnels.
    Pour autant, effectivement, l’appel à un professionnel du web pour la réalisation du site web avec Wix peut être très souvent indispensable (en particulier dans un contexte professionnel / business). En effet, dans un projet de site web il y a plusieurs choses à faire :

    1- Définir la stratégie de présence sur le web (domaine, supports, social, publicité payante, etc.)
    2- Définir le Plan du Site (pages, liens, ancres, etc.)
    3- Définir un Design et une Ergonomie efficaces (respectant les bonnes pratiques du web)
    4- Définir les paramètres de référencement (SEO : à minima il y’a 2 étapes) : définition des titres, descriptions courtes, etc… dédiés
    5- Définir la maquette du site web (Visuel)
    6- Réaliser le site web (avec le CMS Wix en exploitant au maximum des possibilités de l’outil)
    7- Intégrer le contenu
    8- Intégrer les paramètres de référencement au sein du site (A minima, ce n’est que l’étape 1/2 de l’optimisation SEO)
    9- Connecter le site web aux moteurs + aux solutions technique & analytique (Google, bing, etc.) : A minima c’est l’étape 2/2 de l’optimisation SEO indispensable !)
    10- …

    Les promesses gratuites permettent certes de faire un site web, mais ce n’est donc pas nécessaire ! Beaucoup se retrouve avec un site web invisible sur internet, non optimisé pour les mobiles, non ergonomique, etc. C’est un peu comme avoir une voiture dans son garage sans avoir : le permis, d’assurance, d’essence, … !

  15. Alexandre Mingat on

    Mouais, qu’un seul mot à dire wordpress. Que ça soit le CMS installable sur son serveur web ou la plateforme gratuite de publication. Le premier est WordPress.org et le deuxième est WordPress.com je crois.

    Blogger, date de création : 1999.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Musique : voici à quoi ressemble un clip vidéo à 360°
Musique : voici à quoi ressemble un clip vidéo à 360°

S’agit-il de l’avenir de l’industrie musicale ?

Fermer