Eric Schmidt : « La société va s’adapter aux Google Glass »

Alors que de nombreuses critiques émergent sur les problèmes de confidentialité induites par les Google Glass, Eric Schmidt (chairman de Google) explique que la société va s’adapter aux Google Glass.

« Interdit aux Google Glass ». Aucun exemplaire n’était présent sur le marché qu’un restaurant de Seattle avait déjà interdit l’utilisation de cet objet technologique dans ses murs.

Et les exemples se multiplient, des casinos de Las Vegas veulent empêcher la prise de vidéo en interdisant ces mêmes lunettes connectées.
Est-ce que Google va céder face à ces critiques et adapter son produit ? Certainement pas non ! Pour Eric Schmidt, c’est la société qui va s’adapter aux Google Glass ».

BaiduEye Eric Schmidt : La société va sadapter aux Google Glass

Un nouveau rappel, si nous en avions encore besoin, les Google Glass ne sont qu’une étape vers un futur ultra-connecté.
Alors si les Glass sont victimes de l’habituel peur du changement… il ne fait aucun doute pour Schmidt que nous allons nous y faire.

« Notre objectif est d’apporter un monde meilleur. Nous allons écouter les critiques en chemin, mais les critiques sont inévitablement l’oeuvre de personnes qui ont peur du changement et qui n’ont pas compris qu’il y aura une adaptation à la société. »

Le produit le plus fermé de Google

Google a toujours prôné l’ouverture de ses plateformes et s’est attiré la sympathie d’une belle communauté en étant ouvert. Contrairement à Apple, il ne refusait pas d’applications de manière arbitraire.
Petit changement dans les plans pour les Google Glass : Google souhaite en effet éviter au maximum la mauvaise presse qu’apportait des applications incitant la perte de la confidentialité des citoyens de ce monde qu’ils veulent améliorer.
Ils vont donc s’octroyer un contrôle strict pour se garder le droit de refuser des applications qui seraient inappropriées.

Google Glass : un long chemin

Notre rapport à la vie privée a énormément évolué ces dernières années… avec notamment des services comme Facebook ou Twitter qui nous ont appris à partager largement des informations que nous aurions gardées secrètes quelques années plus tôt.
C’est ce même genre d’adaptation qui va devoir apparaître pour valider les Google Glass comme un appareil acceptable à porter sur son visage.

(source)

21 commentaires

  1. Pour moi c’est vraiment l’objet du futur ! a terme, les lunettes connectées remplaceront même les smartphones.
    Vous pouvez me quoter :D

  2. Donc on s’en fiche ? On repousse sans arrêt les limites de l’intrusion des sociétés privées chez nous parce que c’est le progrès ? « les critiques sont inévitablement l’oeuvre de personnes qui ont peur du changement »
    J’ai pas peur du changement, j’en ai marre qu’on me prenne pour un jambon en me faisant miroiter une soi disant amélioration du monde qui m’entoure avec leurs gadgets….
    Les Google glass ca sera aussi en dehors de chez moi
    Plus je lis ce genre d’article sans esprit critique, plus je me dis qu’on va vraiment pas améliorer le monde.

  3. Ça sera inacceptable dans plusieurs cadres : en famille ou entre amis ça peut être rigolo mais pas trop longtemps mais au travail c’est impossible. Ça serait comme demander à tous les employés de laisser tourner la webcam de l’ordinateur pour qu’elle enregistre tout ce qu’on dit pendant qu’on travaille.
    En plus des problèmes de protection de données, ça va rendre la vie impossible entre collègues.

    Je crois aux GG qu’en tant qu’écran, mais le module d’enregistrement audio/vidéo devra être détachable.

  4. C’est ça la force de Google au final, faire naître des besoins dans la société là où il n’y en n’a pas et ça à trés bien marché avec les smartphones.

  5. Ca me fait penser à l’histoire où des employés de McDonald’s ont agressés un handicapé qui avait des lunettes fait maison pour améliorer sa vue. La société va devoir vraiment s’adaptée tout comme l’arrivé des smartphones avec de bons appareil photo/vidéo il y a quelques années.

  6. rien que le titre me fait peur.
    Les utilisateurs se sont déjà adpaté au moteur de recherche Google en abaissant le niveau de langage (taper uniquement des mots clé)
    C’est connu on parle à son interlocuteur avec son niveau de compréhension .. ca vole pas haut pour Google qui n’a pas évolué sur ce point en plus de 10 ans.
    Devoir s’adapter à leur nouveau produit, les google Glass » franchement ça me fait pas réver.

  7. Etre connecté avec les gens qu’on aime, c’est pas Google qui l’a inventé. La technologie simplifie tout simplement les échanges. Google nous a jusqu’à présent beaucoup apporté dans l’accès à l’information (plus besoin de se déplacer dans une bibliotheque pour retrouver l’info).

    Est-ce que les Google Glass vont-elle réellement apporter quelque chose? Ce sera forcément limité, sauf s’ils trouvent le moyen d’étendre la durée de charge à minimum 24h. Ce n’est pas avec ses 30 minutes d’autonomie en enregistrement vidéo que les Google Glass vont révolutionner notre quotidien..

  8. Ca m’étonnerait que Google n’ait pas pensé aux éventuelles complications lors du lancement. Ils savent que l’introduction des lunettes va se faire progressivement mais surement dans la vie des internautes.

  9. Bonjour,

    Il est vrai que les Google Glass sont assez intrusive et il est normal que beaucoup de personnes ont ‘peur’ de cette avancé technologique… Il serait intéressant de trouver un bon compromis pour ce type de technologie qui… à mon avis n’est qu’à son commencement. Heureusement ou malheureusement.

  10. Je dois dire que Google va encore plus loin dans l’intrusion de la vie privée, comme si ce n’était déjà pas assez avec Facebook et Twitter. Le problème c’est que de nombreuses personnes vont commencer à les utiliser et pousser les autres à faire de même. Je rejoins le commentaire de Pierre, par contre je trouve la rédaction tout à fait normale et neutre, cela permet à chacun de se faire sa propre idée sur l’outil.

  11. Je dois dire que Google va encore plus loin dans l’intrusion de la vie privée, comme si ce n’était déjà pas assez avec Facebook et Twitter. Le problème c’est que de nombreuses personnes vont commencer à les utiliser et pousser les autres à faire de même. Je rejoins le commentaire de Pierre, par contre je trouve la rédaction tout à fait normale et neutre, cela permet à chacun de se faire sa propre idée sur l’outil.

  12. Pierre, que votre commentaire fait du bien ! Je n’aurais pas écrit autre chose. Moi aussi, je suis fatigué par ces articles écrits sans aucun esprit critique et avec l’emballement naïf d’un enfant devant un nouveau jouet.

    Demain, j’inventerai la caméra qui déshabille. Et je tiens à prévenir les personnes qui n’acceptent pas le changement, il faudra qu’elles s’y fasse ! Ce sera a elles de s’adapter, je ne vais quand même pas passer à coté de milliards d’euros à cause de quelques personnes qui refusent le progrès !

    Pffff…

  13. « Un monde meilleur » pour google, pas pour les utilisateurs vu les contraintes, leur idéal est de pister à mort nos fait et gestes, car dans la publcité ce qui rapporte leur rapporte le plus, c’est nos données.. qu’il compte pas sur moi et mon entourage pour acheter ce poison.
    Le marketing c’est rendre un produit inutile indispensable pour le pigeon lambda.

  14. Ps : au contraire table basse, plus il y aura de gogole avec ses lunettes sur le pif, moins de gens voudront s’associer à ça. Encore un smartphone c’est discret, dans une poche, on doit le sortir et le montrer pour filmer ou autres. La c’est vraiment dans une ideologie malsaine d’espionnage, avec un produit acheté et qui appartiendrais qu’a moitié à son propriétaire, allez zou

  15. Perso, moi les personnes qui sont contre ce genre d’avancés technologiques, ce sont des gens qui ont peur, d’ailleurs ce sont les mêmes personnes qui ont eu peur du smartphone et qui en ont un dans la poche en ce moment même.

    En ce qui concerne l’intrusion de la vie privée, c’est déjà fait depuis que le téléphone existe hein.
    M’fin vous êtes des arriérés, surement vieux et aigris, laissez place à la nouvelle génération, une génération qui ne crache pas sur la nouveauté. ;)

  16. C’est un sujet sensible… mais on réalise toujours tôt ou tard ce que l’on voit dans les films SF non ? J’en connais qui sont prêts à se faire ouvrir la boite cranienne si un jour on peut les relier directement au web…
    La seule erreur de google je crois que c’est la fermeture. Fermeture = défi pour les hackers = des versions complètement non-contrôlées en quelques semaines…
    On verra certainement aussi beaucoup de clones libres de ce produit apparaître dans les années à venir.
    La société doit s’adapter oui, mais pas forcément en acceptant tout de Google.

  17. Oui la société s’adaptera à cette nouveauté et c’est bien là que ça devient inquiétant. Comment allons-nous utiliser cette nouvelle technologie ? Quels détournements produits vont apparaître ? Que va faire la concurrence ? Quels effets sur notre santé ? Déjà qu’on accuse les smartphones d’influencer notre fertilité…

  18. Ces lunettes font peur parce que leur design permet de les reconnaître dans la rue.
    Mais le jour où les versions suivantes des Glass ressembleront à des lunettes banales personne ne les remarquera et on ne pourra plus les interdire nul part.

Lire les articles précédents :
samsung-galaxy-tab-3
Samsung annonce la Galaxy Tab 3 pour concurrencer l’iPad Mini & le Nexus 7

Samsung vient d'annoncer la Samsung Galaxy Tab 3, une tablette sur le format 7 pouces qui va venir se placer...

Fermer