Est-ce que le vrai chargeur sans fil est en approche ?

Un dispositif qui charge vos appareils électroniques sans contact et à distance, work in progress…

Si l’utilisation de câbles n’est plus requise pour connecter ordinateurs et smartphones à un réseau local, les appareils requièrent encore l’utilisation d’un chargeur filaire (et d’une prise) pour s’alimenter en énergie. Certes, il y a déjà les dispositifs basés sur le standard Qi qui vous permettent de charger certains smartphones en les posant sur un support, mais leur usage est encore assez limité.

Pour que l’innovation soit réellement utile, il faudrait retirer cette obligation de poser ou brancher nos appareils quelque part pour les recharger. Bien qu’aucun dispositif ne soit encore disponible sur le commerce, des chercheurs y travaillent constamment et ont déjà obtenu des résultats très convaincants.

En substance, le rechargement de la batterie d’un smartphone doit pouvoir s’effectuer un peu de la même manière que la connexion à un réseau WiFi.

Le Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) a récemment évoqué le développement d’une technologie appelée Dipole Coil Resonant System ou DCRS. Le DCRS a apporté quelques optimisations au CMRS, un autre système introduit par le MIT il y a quelques années.

Ainsi, d’après un professeur du KAIST, le DCRS peut alimenter une télévision LED ou un ventilateur de 40 W sur une distance de 5 mètres. Imaginez si, en plus des hotspots WiFi dans les gares ou les aéroports, des spots de chargement sans fils étaient disponibles. Cela résoudrait le problème de beaucoup de personnes. Un avenir avec moins de fils semble être au bout du tunnel.

KAISTUn prototype / Crédit : KAIST

Des tests ont été réalisés dans une centrale nucléaire au mois de mars. Le but était de voir si dans le cas d’une catastrophe de type Fukushima, un tel système pourrait alimenter les services essentiels à distance. Une puissance de 10 Watts a été transmise avec succès depuis une distance de 7 mètres.

Sachez par ailleurs que le Korea Advanced Institute of Science and Technology n’est pas la seule organisation à s’intéresser à la transmission d’énergie sans fils. Le physicien Hatem Zeine avait ainsi officialisé l’existence de sa start-up Ossia lors du Disrupt SF de l’année dernière (un évènement organisé par TechCrunch).

Zeine avait affirmé que le Cota by Ossia était l’unique technologie pouvant fournir une puissance d’1 watt sans liaison filaire, et cela en toute sécurité et malgré une distance de 9 mètres. Car en effet, les risques pourraient être les mêmes que ceux liés à l’utilisation d’un réseau WiFi. Il faudra donc encore patienter avant de voir cette technologie faire irruption dans votre salon.

(Sources : 1/2)


2 commentaires

  1. 3g, 4g, (5g), wifi… et bientôt des ondes capables d’envoyer de grosses quantités d’énergie… Qui n’a jamais rêvé de vivre dans un micro-onde ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nokia X
A partir de vendredi, Nokia appartiendra à Microsoft

Microsoft annonce enfin la date d'acquisition effective de la division de Nokia qui produit des smartphones.

Fermer