Et hop, Path lève 40 millions de dollars

Comment lever quarante patates rapidement ? Prenez un réseau social, au hasard Facebook, cherchez les failles, faites une synthèse des fonctionnalités manquantes, ou de celles qui rebutent le public, mixez le tout et servez chaud dans une application estampillée SoLoMo.

Mise à jour du 17/04 : la somme de « plus de 30 millions » vient d’être confirmée. Je vous laisse refaire les calculs icon smile Et hop, Path lève 40 millions de dollars

Comment lever quarante patates rapidement ? Prenez un réseau social, au hasard Facebook, cherchez les failles, faites une synthèse des fonctionnalités manquantes, ou de celles qui rebutent le public, mixez le tout et servez chaud dans une application estampillée SoLoMo.

path2 Et hop, Path lève 40 millions de dollars

C’est à peu près ce arrive avec Path (vous avez le droit de prononcer « paf », on est français hein), qui, selon une indiscrétion rapportée et confirmée par AllThingsDigital, s’apprête à lever 40 millions de dollars.

Le tour de table des investisseurs, mené par Redpoint Ventures, un incubateur et fonds d’investissement californien, porte la valorisation de Path à quelque 250 millions de dollars.

Rappelons que Path est un réseau social mobile disponible exclusivement sur iPhone et Android, qui à l’inverse de Facebook, prétend permettre de se connecter avec ses « vrais » amis et proches, en tenant un Smart Journal dans le respect total de la confidentialité. Enfin, sauf quand Path récupère toutes les données de votre carnet d’adresse, hum.

Path a été lancé en novembre 2010 et indique compter 2 millions de membres à ce jour. Ce qui met le membre à 125 dollars. A titre de comparaison, Instagram, récemment racheté par Facebook pour un milliard de dollars, compte 40 millions d’utilisateurs, soit 25 dollars par « abonné ». On peut donc en déduire que Path est moins cher, mais pour le moment moins « rentable » qu’Instagram. Rentable ? On s’en fout, ces deux startups ne gagnent pour le moment pas un kopeck.

Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?

(source)

18 commentaires

  1. Dans ta recette de base « Prenez un réseau social… » tu as oublié un ingrédient je crois : mettez votre siège social dans la Silicon Valley (ou pas loin) ;-)

  2. Eric

    @Franck : exact, mais ça me paraissait tellement évident que je n’y ai même pas pensé. Et pendant ce temps en France… Pauvres de nous.

  3. A croire que Flickr vendu à 35 millions de dollars à Yahoo valait bien plus que cela.

    Les photos des utilisateurs ont elles autant de valeur que cela. facebook connait notre réseau d’amis, twitter nos humeurs et nos lectures web, spotify nos préfèrences musicales, pinterest notre wishlist,…. Pas sûr qu’il y a beaucoup à tirer des photos prises sur iphone.

  4. Ca me fait penser à un article que j’ai vu passer sur TechCrunch :
    http://techcrunch.com/2012/04/.....instagram/
    J’aime beaucoup la conclusion : « try building a company to solve a real problem with real innovation and serious intellectual property. One that attracts customers, not just users. One that will employ people, make money and maybe even pay income taxes. »

    Tout le monde se focalise sur les levées de fond, je ne lis pas beaucoup d’articles concernant des modèles économiques pertinents et/ou novateurs (sauf dans la série startup française du mois sur Presse Citron bien sur :) )

  5. Quelqu’un pourrait m’expliquer comment ces startups qui sont créees depuis plus d’un an survivent sans gagner un sous? Les employés sont ils bénévoles? La location des locaux, serveurs, frais d’entretiens, … sont-ils à crédit ou offerts? J’avais entendu que Twitter ne gagnait toujours pas d’argent avant de lancer les tweets sponsorisés, … Comment ca fonctionne? Quelqu’un pour m’éclairer?

  6. niina

    Même question que San Francesco D\’assisi.
    Je ne voie pas trop comment se modèle économique soit réellement fiable. J’ai bien compris que l’argent provient de la pub et données vendues à des tiers. Mais tout de même.

    Sinon je ne suis pas du tout convaincu par Path.

  7. godemichet

    ça doit être une histoire d’investissements avec les risques liés… Tu mises sur une société, une idée, un brevet … à la sortie tu remportes beaucoup plus que ta mise de départ ou tu perds la totalité de l’investissement.
    C’est un peu la logique des fonds d’investissements, des business angels ..etc.
    Simple déduction mais il faudrait en savoir plus sur la structure financière et juridique de ces boites.

  8. J’ai du mal à comprendre comment de nouveaux réseaux sociaux peuvent encore émerger et même ceux qui sont nichés comme Instagram… Après, c’est peut être mon côté vieux français ^^.

  9. carlcatar

    Vous ne vous etes jamais poses la question « d’ou vient l’argent »?
    Avec tout ce qui est fait contre l’argent sale une agence federale a ressament informe qu’il avait dans la main des narco mexicains plus d’argent sale que peut en contenir la fed. Alors les start up sont un excellent moyent pour ces reseaux car impossible pour le moment de verifier des comptes.
    si vous achetez une societe le fisc et tout la secte peuvent vous filer poser des questions etc. etc. Une start up n’a rien (come son nom l’indique « start up). Beaucoup pensent mais les banques sont controles, question: vous y croyez a cela?

  10. Pingback: Et hop, Path lève 40 millions de dollars | Projet professionnel | Scoop.it

  11. Pingback: Et hop, Path lève 40 millions de dollars | #VeilleDuJour | Scoop.it

  12. Eric

    @Franck : non, il faut diviser 250 millions par 2 millions, soit la valorisation totale de Path, et non pas le montant de la levée de fonds. Du coup ça fait bien 250m/2M = 125 dollars/membre, ou alors ma calculette ne sait plus compter.
    Bon c’est un peu spécieux comme approche mais ça donne une idée :-)

Lire les articles précédents :
DooMiz Afterwork : Apéritif rencontre networking à Lyon

Après 7 DooMiz Days, nos rendez-vous réseaux mensuels, nous sommes heureux de vous annoncer notre prochaine rencontre réseau, nouvelle formule....

Fermer