Et le pays qui compte le plus de hotspots WiFi au monde est…

Vous pensiez peut-être que les USA, la Corée du Sud ou le Japon étaient l’un des pays qui comptent le plus de hotspots WiFi ? Erreur, le premier de la liste est assez inattendu…

world map wifi

Nos confrères de Forbes dévoilent un classement aussi intéressant qu’inattendu : celui des 10 pays comptant le plus de hotspots WiFi disponibles.

Bien sûr, quand on parle de ce type d’infrastructure et qu’on a affaire à un Top 10, on imagine forcément que les USA mènent la course en tête, loin devant la concurrence, de par la taille du pays, de ses villes, de sa population et de son mode de vie. On pense aussi à la Corée du Sud ou encore au Japon, entre autres.

Mais qui aurait pensé qu’un petit pays pas toujours réputé pour son avance dans l’adoption massive des technologies [1] occuperait fièrement la première place de ce classement, loin devant les USA justement ? Allez, brisons ce suspense insoutenable : ce pays, c’est la France. Avec plus de 13 millions de spots, elle se classe donc première devant les USA, qui en comptent seulement un peu moins de 10 millions au moment où j’écris ces lignes.

Si l’on rapporte ces chiffres au nombre d’habitants, le fossé est encore plus abyssal : 0,20 spot par habitant pour la France contre 0,03 spot par habitant pour les USA.

hotspots wifi monde

Des leaders étonnants

Mais la position de la France n’est pas la seule surprise : dans le Top 10 on trouve également le Brésil, la Pologne, les Pays-Bas ou encore la Belgique. Autres données intéressante pour ceux qui voyagent un peu : dans son onglet « Best countries for inflight WiFi » (meilleurs pays pour le WiFi en avion) du tableau, ce sont bien les US qui sont premiers cette fois, devant les Emirats Arabes Unis. Un classement dans lequel la France ne figure pas dans les 10 premiers, mais ou apparait encore une fois le Brésil.

C’est iPass Inc., un fournisseur d’infrastructures WiFi leader dans son domaine qui fournit ses chiffres, extraits de sa base de données actualisée en temps réel et visible sous la forme d’une carte interactive. Cependant, ne crions pas victoire trop vite : selon iPass, la France ne devrait pas garder son leadership très longtemps car les prévisions indiquent que les USA passeront devant d’ici fin 2015, avec 32 millions de hotspots. Une croissance météorique qui s’explique par l’effort des opérateurs à transformer les Box WiFi des particuliers en hotspots WiFi (comme le fait déjà Free en France depuis plusieurs années) ce qui permet d’ouvrir de nouveaux relais WiFi au rythme de un par seconde.

iPass recense aujourd’hui 89 millions de hotspots dans le monde, un chiffre en croissance de 271% depuis 2013.

(source)

[1] ce n’est pas du french-bashing hein, juste un constat qui est fréquemment fait


11 commentaires

  1. Je ne sais pas si c’est le cas en France, mais en tout cas bien en Belgique. Les FAI partagent par défaut les connexions Internet de ses clients. Donc si on est client chez un FAI, tous les clients de ce FAI sont en réalité un hotspot (sauf si on désactive l’option manuellement, ce qui est compliqué). Ca pourrait expliquer ce chiffre énorme. Aux USA, à part les grandes villes, un bonne partie de la population vit en « campagne », en tout cas loin des gros hotspots publics, cafés, musées et autres.

  2. Est ce que ceci à un impact sur la santé d’avoir plus de hotspots ! Car je doute que Allemagne n’a pas les moyens d’être aux premier rang !

  3. Pingback: Dans quel pays trouve-t-on le plus de hotspots WiFi au monde ? | pressagrun

  4. L’impact sur la santé, c’est comme pour les mobiles on se doute qu’il y a quelque chose mais le temps qu’une étude dise que c’est mauvais on sera tous mort.

  5. Petit detail qui a toute son importance et qui casse ce classement, en Corée du sud par exemple, n’importe qui peut se connecter aux hot-spots wifi, en France pour se connecter a un hotspot il faut un mot de passe et donc être chez le FAI en question… Autant dire que ça limite grandement l’usage contrairement a d’autres pays. Et comme d’habitude la France se distingue en mettant des lois toujours plus liberticides car cette obligation de mettre un identifiant suivait l’affaire hadopi.

  6. Gabriel Voiret on

    Peut-être est ce parce que nos chers Fai cocorico activent par défaut les hotpots sans réellement en informer leur clients (si pardon dans les petites lignes des CGV)?

  7. Bruno Sartène on

    Tout cela me dépasse en termes technologiques, et j’ai bien peur que cela serve à masquer les retards pris par la France en moyens de communication. En France on parle en pourcentage de population, alors que l’on devrait parler en pourcentage de couverture du territoire. Dés que vous quittez Paris, plus rien ne fonctionne, zones blanches énormes, débit internet digne des années 80 ! Visitez les Départements de province, en dehors des autoroutes (et encore je connais des exceptions !), Voyez les départements que je fréquente souvent (17, 79, 86, 53, 85, 33,40, et le pompon en retard inadmissible avec le 32 GERS, qui a eu un ministre de l’écologie durant 8 mois !!!). par contre je vais souvent dans les Congos ! En république du Congo (Brazzaville), même en pleine forêt équatoriale, dans le massif du mayombe, dans la Likouala, etc… vous avez au moins 5 barrettes pour du 4 GH+, et le developpement s’installe actuellement avec de la 5G !!! pour internet, il ne peut y avoir que des difficultés pour le rechargement des batteries! En R.D.C. on retrouve le même avantage sauf dans les trop nombreuses zones de guerres de M. KABILA !!! Arrêtons de lancer des Cocoricos et soyons réalistes, cela fait 30 ans que nous cresons le trou de notre faillite !C’est bien pour cela que de bons penseurs veulent freiner l’évolution de ces pays, en y armant et fiançant avec nos amis quataris, des bandes armées (Boko Haram, ARC, Sélékas, Djihad, E.I. etc;;;;

    • Eric

      @Bruno Sartène : il n’y a malheureusement pas que dans les campagnes que les réseaux sont mauvais. Même dans les grands centres urbains la qualité du réseau se dégrade : zones blanches en plein centre-ville (c’est le cas chez moi dans le centre de Lyon, où je n’ai jamais eu de réseau, seul Bouygues fonctionne un peu), coupures fréquentes pendant les appels, pas de réseau dès qu’on rentre dans un magasin ou un bâtiment, EDGE qui ne sert plus à rien etc…

  8. Pingback: Dans quel pays trouve-t-on le plus de hotspots ...

  9. je rebondi sur ce qui JiaJo, pour avoir voyager en Asie il est très aisé de se connecter, la plupart des réseaux wifi sont ouvert ou il suffit de demander le mot de passe et très souvent ou vous donne aussi ceux du ou des voisin ou cas ou le réseau serais instable (vrai au laos, cambodge, vietnam)…
    alors que quand on arrive à Paris CDG et que dans l’aéroport on s’arrête pour prendre un café on en profite pour montrer sa tablette et demander le mot de passe la serveuse vous regarde avec de grands yeux arrondi genre (il est fou celui-la) !!!

    alors en France beaucoup de spot wifi peut-être mais si il sont inutilisable par la majorité ?

  10. Ce graphique me semble effectivement assez étrange, il s’explique certainement par la possibilité ou non de se connecter aux différents Hotspots. Ce qui doit faire augmenter les statistiques, c’est le fait que la plupart des Box des particuliers font office d’Hotspots et s’additionne donc.
    Pour la petite histoire, à Dubaï, il n’y a aucun Hotspot, mais le peu de Hotspot disponibles que l’on peut trouver ont un débit assez colossale et sont systématiquement gratuits et accessibles pour tous

Send this to friend

Lire les articles précédents :
GALAXY_NOTE_EDGE_006
Pour concurrencer l’iPhone 6, le Galaxy S6 aura besoin d’un « Samsung Pay »

Des rumeurs évoquent un partenariat entre Samsung et la start-up LoopPay, qui permettra au géant sud-coréen d’intégrer un système de...

Fermer