Les réseaux sociaux, Facebook en tête évidemment, sont en train de remodeler en profondeur nos relations sociales, mais également la perception et le sens même sue l’on attribue à la notion d’ami.

Les réseaux sociaux, Facebook en tête évidemment, sont en train de remodeler en profondeur nos relations sociales, mais également la perception et le sens même sue l’on attribue à la notion d’ami.

Le mot, et l’emploi qu’en a fait Facebook dès le départ, n’est pas anodin et la fréquentation régulière du site amène à se poser la question : un ami c’est quoi ? Bien sûr on se la posait déjà avant Facebook, dans la vraie vie, mais cela concernait un cercle de quelques personnes, voire les intimes.

Mais quand on a 130 potes sur Facebook, ce qui est le nombre moyen d’amis de chaque membre, la question se pose de façon un peu différente. Je ne parle là que des particuliers. Car quand avoir un compte Facebook est une « obligation professionnelle » et que l’on a plusieurs centaines voire milliers d’amis, il y a longtemps qu’on ne se pose plus ce genre de question, puisque le principe est d’accepter toutes les demandes afin de faire croître son réseau (quitte à recréer un compte privé à côté).

Un ami Facebook vaut-il un ami dans la vraie vie ?

L’institut Nielsen s’est penché sur la question et a mené une enquête en interrogeant en avril 2011 un échantillon représentatif de 1865 adultes (+ de 18 ans) utilisateurs de médias sociaux. Cette étude fait apparaitre quelques clés sur les comportements des utilisateurs réguliers de Facebook :

  • la raison principale d’ajout d’une personne dans ses amis est le fait de la connaître dans la vraie vie (82% des réponses)
  • le réseau professionnel lui ne compte que pour 11% des réponses
  • à noter, un petit 7% pour l’attractivité physique, ce qui confirme que l’hypocrisie face aux sondeurs est un truc universel et international icon smile Et vous, vous connaissez tous vos amis sur Facebook, vraiment ? (infographie)

Du côté des raisons qui font que l’on supprime un ami de Facebook :

  • les commentaires offensants (55%)
  • on ne connait pas très bien la personne (41%)

Autres remarques intéressantes : pour 14% des personnes interrogées, la suppression d’un ami se fait suite à des commentaires politiques, et 39% parce-qu’il essaie de vendre quelque-chose. Donc visiblement sur Facebook, la politique et le commerce ne sont pas vraiment les bienvenus.

Après il reste un autre cas, qui n’est pas vraiment décrit dans cette étude : les personnes que l’on ne connaissait pas, et qui sont devenues des relations proches, voire des amis, suite à un contact via un réseau social. J’en ai personnellement quelques-un et quelques-unes comme cela dans mon carnet d’adresse, et je pense que c’est le meilleur argument que je puisse opposer à ceux qui prétendent (sans trop savoir de quoi ils parlent) que les réseaux sociaux isolent et aliènent l’homme de la vraie relation.

nmIncite fb add remov 4083 31 Et vous, vous connaissez tous vos amis sur Facebook, vraiment ? (infographie)

(source)