[Étude] Les trolls d’Internet ne sont pas des gens fréquentables

Une étude menée par des chercheurs canadiens établit des relations entre les agissements en ligne des trolls et leur caractère dans la vie réelle. Au programme : sadisme, manipulation, narcissisme…

Le troll, ce vilain personnage que l’on retrouve partout sur Internet et qui s’amuse à semer le bazar juste pour plaisir – pour le ‘lulz’ – n’est pas une personne très fréquentable dans la vie réelle. Voici les conclusions tirées par des chercheurs canadiens de l’université de Manitoba. Deux études en ligne, menées par Erin Buckels, auraient pointé des relations entre le comportement sur la toile de ces trolls et leur manière d’être dans la vie de tous les jours.

Le troll le vrai

Le premier élément qui ressort, c’est que les trolls ne sont qu’une minorité de personnes sur Internet : 5,6 % des sondés. En effet, il faut bien dissocier le vrai troll du petit farceur. Afin de déceler les plus poilus, voici le type de questions qui ont été posées (il faut répondre Oui/Non) : « J’ai déjà envoyé des gens sur des sites choquants pour m’amuser.« , « J’aime provoquer l’agacement des autres joueurs quand je joue à des jeux multi-joueurs. » ou encore « J’aime troller les gens sur les forums ou dans la section commentaires des sites.« . Grâce à ces réponses (et à bien d’autres) les chercheurs ont réussi à ‘cerner’ la personnalité du troll, du vrai.

Troll

Le troll est vilain

Et force est de constater que le résultat est plutôt triste. « L’action de troller est en corrélation avec le sadisme, la psychopathie et le machiavélisme« . Autrement dit, le troll aime faire souffrir les autres, il n’a pas de remords ni d’empathie et n’hésite pas à manipuler son monde pour arriver à ses fins. Autre caractéristique ? Le troll est narcissique, du moins, celui qui adore troller dans les sections commentaires des sites Internet. La relation entre le trolling et le sadisme est censée être la plus prononcée, rien de très surprenant finalement. Agacer tout le monde pour son propre plaisir, c’est bien une forme de sadisme, non ?

TrollVilain

Au fil des années, le terme ‘troller’ s’est banalisé et il est aujourd’hui plutôt interprété de manière positive – il y a de ‘gentils trolls’-. Cependant, il ne faut pas oublier ses véritables origines, pas vraiment très reluisantes. Le troll est donc un méchant très très méchant, que ce soit sur Internet ou dans la vie de tous les jours. J’espère d’ailleurs que cet article en attirera quelques-uns. 😉

(sources [1], [2])


Les trolls d’Internet ne sont pas des gens fréquentables"]

3 commentaires

  1. C’est ça et si tu arrêtais de troller 🙂
    Plus sérieusement, c’est certains que le défouloir via le net est facile. C’est plus rare de prendre du temps pour un message bienveillant (quoi que, celui-ci l’est )
    merci, pour ce blog que je suis depuis plusieurs années !

  2. Je viens de vivre il y a 3 semaines un enjeu avec les trolls via mon petit site web personnel.

    En effet, j’avais publié un article au sujet d’un incendie avec mort et j’ai utilisé le terme « cramé ».
    Bon, en France ça passe, mais pas au Québec (je vis maintenant à Montréal).

    Donc, on commence à m’insulter, à se passer le mot, et en 2 heures je reçois environ 40 commentaires haineux (dont 3 positifs, genre des visiteurs qui n’en revenait pas de la violence des commentaires à mon sujet).

    Lorsque j’ai eu comme commentaire « tu vas cramer toi aussi avec ta famille » j’ai fermé le site temporairement. J’hésitais à communiquer avec la police, je trouvais cette situation trop pathétique. Et j’avoue que j’étais vraiment dépassé par cette situation.

    Pour terminer ma petite histoire, le lendemain je réactive le site et je n’ai plus de troll. Aucun commentaire. Ils étaient déjà passés à autre chose.

    Donc, oui les trolls sont méchants. Oui ils sont limites des psychopathes, assurément des sadiques. Et comme l’écrit « le citronnier » ils se sentent protégés par leur anonymat.

    J’ai débuté sur le Net à l’époque de Netscape 3. L’époque où vous deviez presque compiler votre stack TCPIP pour vous connecter sur le net. L’époque où la Netiquette existait vraiment, où les utilisateurs du réseau étaient limites « membre » d’un ordre. Quelle grande époque!

    Depuis l’émergence de Facebook et de Twitter, tout un chacun se permet d’injurier, de mépriser, de détruire la vie des autres.

    Je pense entre autres à une ado qui s’est fait violer au Canada l’an dernier et dont les photos du viol ont été publiées sur son profil Facebook par les agresseurs elles-mêmes. Elle s’est suicidée quelques semaines plus tard. Les violeurs, étant ados eux aussi, s’en sortiront bien.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nancy veut acheter les images de la vidéo interdite par drone

La ville de Nancy s'apprête a acheter quelques images de la vidéo par drone.

Fermer