En marge de la présentation de la toute nouvelle version de sa plateforme de blogging intégralement refondue lors du BlogWorld de New York il y a quelques jours, le réseau de blogs français OverBlog vient de publier une étude menée en mai 2012, portant sur 5000 blogueurs du monde entier.

En marge de la présentation de la toute nouvelle version de sa plateforme de blogging intégralement refondue lors du BlogWorld de New York il y a quelques jours, le réseau de blogs français OverBlog vient de publier une étude menée en mai 2012, portant sur 5000 blogueurs du monde entier.

De cette étude, OverBlog a extrait une infographie mettant en parallèle les habitudes et caractéristiques les plus marquantes des blogueurs américains et européens. Quelques faits et chiffres attirent plus particulièrement l’attention, et ce sont principalement ceux qui marquent une différence notable entre blogs US et blogs européens.

Dans chaque niche, un blog

Ainsi l’on note que 94% des blogueurs américains utilisent leur véritable identité alors que 68% des européens utilisent un pseudonyme (ce qui ne signifie pas forcément qu’ils soient anonymes d’ailleurs). Tentative d’explication personnelle : les blogs européens sont plus « politiques » et expriment davantage des opinions que leurs homologues d’outre-atlantique, plus « factuels » ou orientés business. Impression qui pourrait être confirmée par le fait que les blogs américains se positionnent davantage sur des niches que les blogs européens. Ceux qui suivent ou s’intéressent un peu à la blogosphère US le savent : les blogs de niche sont légion, et pour certains extrêmement lucratifs et rentables. Qui imaginerait par ici que les mom blogs soient aussi importants, et que quelques américaines gagnent des fortunes en racontant leur vie de jeune maman et tous les trucs et astuces qui vont avec ? Un créneau encore très peu exploité en France, me semble-t-il.

D’ailleurs, d’une façon générale, si l’on parle des blogs professionnels, l’activité de blogging est beaucoup plus rémunératrice de l’autre côté de l’Atlantique : aux USA 16% des blogueurs pro gagnent plus de 3000 dollars par mois, alors qu’ils ne sont que 5% en Europe. Question de langue, de taille de marché, d’habitudes de consommation et d’attitude face à la pub aux USA, où tous les curseurs sont bien plus élevés qu’en Europe. Conséquences aussi d’une « domination culturelle » (notez les guillemets) américaine, notamment dans le domaine de l’info high-tech. Malgré la mondialisation et le fait que le web n’a pas de frontière, il n’en demeure pas moins cependant qu’il est probablement plus facile d’être anglophone et basé à proximité de la Silicon Valley pour avoir des chances de lancer un blog high-tech à succès mondial, qu’en Azerbaidjan, dans les Vosges (ou même à Lyon) icon smile (étude) Seulement 5% des blogueurs professionnels européens gagnent plus de 2300 euros par mois

infographie blogueurs du monde (étude) Seulement 5% des blogueurs professionnels européens gagnent plus de 2300 euros par mois

Autre fait à noter : aux USA les blogueurs publient davantage sur Twitter alors qu’en Europe ils préfèrent Facebook. Twitter est probablement plus populaire aux USA qu’en Europe, et donc un apporteur de trafic incontournable, outre le fait que le site de micro-blogging est vu comme un partenaire « naturel » des blogs, voire leur prolongement social.

On note enfin dans les grandes tendances que les blogueurs américains sont plus expérimentés car ils bloguent depuis plus longtemps : 37% d’entre eux publient en moyenne depuis4 à 7 ans, alors qu’ils ne sont que 26% côté Vieux Continent.

D’autres faits et chiffres sont à lire sur l’étude complète ici : http://www.over-blog.com/study/

A ce sujet, puisque nous sommes dans les études, si vous êtes blogueur-se, je vous invite à vous rendre d’urgence chez le camarade Stagueve pour répondre à son enquête annuelle sur la blogosphère française, dont il sortira une étude similaire (avec aussi une belle infographie) comme chaque année, mais ciblée sur la France.