[Exclu] : 5 jours avec Facebook Home

C’est une exclusivité Presse-Citron. Nous sommes le seul média français à pouvoir tester Facebook Home avant sa sortie ce vendredi. Premières impressions.

Nous avons donc passé les 5 derniers jours à utiliser de manière intensive cette nouvelle fonctionnalité du réseau social.

Nous allons consacrer une série d’articles pour vous dévoiler autant que possible cette première mouture de Facebook Home et répondre à cette simple question : devez-vous l’essayer ?

Facebook Home : la simplicité d’utilisation

Pour s’assurer de convertir le maximum de personnes à Facebook Home, le réseau social s’est investi à rendre son installation la plus simple possible.
Si vous avez les applications Facebook et Facebook Messenger installées sur votre téléphone, un message à l’intérieur de l’application vous invitera à télécharger Facebook Home.
Une minute plus tard, vous serez invité à choisir si vous souhaitez définir Home comme votre launcher par défaut ou si vous souhaitez l’utiliser une seule fois.
Mais le plus simple, et là où Facebook va devoir réaliser un énorme travail d’évangélisation auprès des constructeurs, c’est d’acheter un téléphone intégrant déjà cette fonctionnalité.
Il n’y a pour l’instant que le HTC First, mais des smartphones de marques Samsung ou Sony devraient suivre rapidement.

Facebook Home : un effet hypnotique

Alors je vais tout de suite tempérer ce « hypnotique » : non, Facebook n’est pas là pour vous forcer via l’hypnose à utiliser cette nouvelle fonctionnalité. Le fait est que Facebook Home ne possède pas véritablement un effet « Woaw », mais plutôt un je-ne-sais-quoi de plaisant qui vous donne envie d’y retourner régulièrement.
L’une des plus grandes composantes de Home, c’est ce fil de couverture qui va afficher les statuts de vos amis de manière visuelle dès que vous réveillez votre téléphone.
Par conséquent, il remplace votre écran verrouillé : celui là même où vous avez probablement actuellement l’heure, une photographie et de temps à autre une notification.
Force est de constater que Facebook Home va représenter une grande amélioration face à cet écran statique que vous avez aujourd’hui.
Vous maintenez appuyé votre doigt sur une photo pour qu’elle soit présentée en entier, vous glissez votre doigt et un deuxième statut apparaît.
S’il s’agit d’un contenu uniquement textuel, sa photo de couverture sera présente en arrière plan et vous apprenez très rapidement à reconnaître visuellement les couvertures de vos amis les plus proches.

Le plus intelligent, c’est peut être le fait que vous ne ressentez même pas être sur Facebook. Aucun logo ou branding d’aucune sorte n’est présent sur l’écran et vous semblez juste directement connecté à vos amis, à interagir directement avec eux de manière transparente.

Ce premier contact est intuitif, fascinant, et vous vous retrouvez de plus en plus souvent à parcourir ce fil. Alors est-ce que vous devez « au moins » essayer Facebook Home ?

Oui ! Sans aucune hésitation. Si vous êtes sur Android, ce n’est que l’histoire de 2 minutes pour l’installer et vous pouvez le désactiver ultra-simplement en 2 clics. Et… qui sait, son effet hypnotique fonctionnera aussi sur vous.


: 5 jours avec Facebook Home"]

16 commentaires

  1. « mais des smartphones de marques Samsung ou Sony devraient suivre rapidement. »
    Qu’est ce qui te fait dire ça ? tu veux dire qu’ils accepteront plutôt de faire *un* tel facebook ?

  2. 3 raisons pour lesquelles je n’essaierai même pas :
    Рquid de la vie priv̩e et de la relation de cette interface avec les autres applis ?
    – le newsfeed de Facebook est d’une incohérence totale sans aucune chronologie quand aux priorités et ses préférences
    – un jour ou l’autre l’intérêt de Facebook est de pouvoir intégrer de la pub sur cet appli. Or sauf si Facebook offre le téléphone ou l’abonnement, je ne veux pas de cette intrusion sur mon mobile !

  3. Une fausse « Exclu » en effet. Aucun test complet, et Quid de l’objectivité dès lors que c’est proposé en avant première au bloggueur ?

  4. Eric

    @Pourquoi : d’autres articles suivent
    @Nel : drôle de commentaire, on dirait un concurrent jaloux 🙂

  5. @Pascalf49 : je plussoie ! Je trouve également que ce FB Home pourrait rapidement devenir un espace publicitaire. Et au vu de la qualité des images postés par mes amis (ils ne sont pas tous amateur de photographie), je ne suis pas sûr que cela soit si beau…

  6. Nop Eric, un fidèle lecteur de blog(s) simplement 😉
    Je suis juste déçu, je m’attendais à un peu plus de contenu.

    J’aurai fait le même commentaire sur un « Korben » ou autre « Gizmodo » 😉

  7. Valentin-Pringuay on

    @Nel : En fait j’ai rédigé un premier article de 2000 mots qui était juste absolument indigeste. J’ai donc préféré le scinder en 4 pour que cela donne juste envie d’aller au-delà du deuxième paragraphe 😉

    Tu en as déjà 2 qui sont en ligne (même si le Facebook Home en image ne compte pas vraiment en terme de test).

    Et mon objectivité va très bien, merci de t’en inquiéter 😉 J’ai eu le temps de me mettre à distance… et pourtant je reste séduit par le service. Objectif ne signifie pas assassin 😉
    Et je vais donner plus de nuance à cette première impression dans la journée.

  8. Et bien merci de vos réponses réactives 🙂
    J’attends la suite avec impatience alors !

  9. « De superbes images du Facebook Home lors de son passage dans notre rédaction ! »

    Heu ? Deux images ? lol
    Un peu déçu comme d’autres de la longueur de cet article.
    Autant le scinder en deux.. mais là…

  10. Valentin-Pringuay on

    @Jus2fruit : tu t’es trompé d’article 😉 Cette phrase (que j’ai mise sur notre page Facebook) à propos de superbes images du Facebook Home liait avec un article nommé Facebook Home en images que tu trouveras en lien à la fin de cet article d’ailleurs.

  11. Ben moi j’aime bien ce genre d’exclu! 🙂
    Niveau consommation batterie & 3G ça donne quoi? Surement dans la suite de l’épisode…

  12. A mon sens, Facebook joue un jeu dangereux.
    Comme le disait Pascalf49, la pub n’est pas présente pour l’instant. Si cette Home est un succés, cela risque d’avoir un effet en terme de baisse de fréquentation sur le site en lui même et donc sur l’efficacité de la pub (que je trouve déjà discutable).
    Par contre, le jour ou la pub va arriver sur notre écran d’accueil de téléphone, c’est un réel abandon de Facebook par les utilisateurs qui risque d’arriver avec des conséquences à plus long terme.

  13. Il faut être vraiment addict pour imaginer, avoir cette appli en ouverture de smartphone.
    Perso, je n’en vois absolument pas l’intérêt, je dois également surveiller d’autres réseaux.
    Pour les non pro, peut être utile pour contrer les autres réseaux dans le vent (Pinterest, twitter), et les « sédentariser » sur FB.
    Nous verrons bien où le vent souffle dans quelques semaines.
    Je partage pour le point de vue, et l’intérêt!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Après Apple, Microsoft connait des problèmes en Chine

La Radio Nationale Chinoise a critiqué Microsoft suite à l'introduction récente de son hybride, la Surface Pro. Le problème :...

Fermer