[Exclu] Spotify ouvre officiellement sa version web au grand public

Souvenez-vous, nous vous en parlions il y a quelques mois, Spotify dévoilait une version d’essai pour les navigateurs web. Disponible un certain temps grâce à une URL bien particulière, la firme suédoise lance officiellement aujourd’hui sa version web au grand public !

Bien que la concurrence soit rude dans ce secteur du streaming musical en ligne, Spotify arrive à se différencier de Deezer, Grooveshark, Qobuz, Rdio,… et autres, grâce à un design plutôt intuitif. L’ergonomie de l’application web nous rappelle directement les interfaces tactiles disponibles sur mobile ou tablette. De quoi faciliter son utilisation lorsque vous aurez votre iPad entre les mains.

Capture d’écran 2013 04 16 à 11.50.12 1024x570 [Exclu] Spotify ouvre officiellement sa version web au grand public

 
Bien que Spotify souhaite faire comprendre à ses membres que, pour une utilisation optimale du service, rien ne vaut son logiciel (disponible ici), il n’empêche que les suédois ne pouvaient se priver de cette audience web non négligeable. Finies les soirées chez les amis, à demander sans cesse : « Hey, t’as Spotify ? J’ai une playlist géniale ! » . Maintenant, il sera possible d’accéder à tout votre contenu via votre navigateur préféré (qui a dit Internet Explorer ? Qui ?).

Les fonctions de base de Spotify sont disponibles sur la version web accessible à l’URL suivante : http://play.spotify.com.

On y retrouve ainsi la fameuse partie « What’s New » pour découvrir les nouveautés du moment, mais aussi la Radio, qui vous guidera vers vos styles musicaux préférés, pour mieux créer vos Playlists et les partager avec vos connnaissances.

Capture d’écran 2013 04 16 à 11.48.05 1024x570 [Exclu] Spotify ouvre officiellement sa version web au grand public

Capture d’écran 2013 04 16 à 11.49.51 1024x568 [Exclu] Spotify ouvre officiellement sa version web au grand public

 
En parlant de partage, il faut savoir que cette version reste une version Beta. Ainsi, les fonctions qu’annonçaient Spotify pour « révolutionner » la musique sociale n’y sont pas encore implémentées. Cela ne devrait être qu’une question de mois voire semaines.

Néanmoins, la version Web va faciliter un certain nombre de processus, y compris l’intégration du player web dans les pages de votre blog / site. Plus besoin d’avoir l’application sur son ordinateur pour écouter un player externe provenant de Spotify.
De même, le fameux bouton « Ecouter » sur Facebook vous dirigera directement vers la version Web de Spotify et non vers une page « Open Spotify » , comme il était le cas jusqu’alors. Un gain de temps non négligeable qui en rebutait certains dans le passé.

De même, la fonction Recherche a été optimisée et sauvegarde les derniers mots clés que vous avez entrés. Pratique pour retrouver un artiste en 2 clics que vous avez découvert par hasard lors d’un apéro.

Capture d’écran 2013 04 16 à 11.51.12 1024x570 [Exclu] Spotify ouvre officiellement sa version web au grand public

 
Cette version est ouverte depuis peu au Royaume-Uni et ouvre officiellement aujourd’hui en France. Elle entre directement dans une stratégie bien déterminée du service de streaming suédois. Séduire un maximum d’internautes pour gagner du terrain dans leur coeur (et dans leurs oreilles). L’application à télécharger pouvait s’avérer être une barrière pour beaucoup d’entre eux. Qu’à cela ne tienne, la version navigateur est là !

Nous voyons déjà depuis quelques temps les prémices d’une guerre sans merci entre les différents acteurs du milieu.
Ces derniers étendent leurs services un peu de partout, toujours en quête de nouveaux marchés. On sait d’ailleurs aujourd’hui que Spotify va ainsi proposer ses offres dans 8 nouveaux pays : Mexique, Hong-Kong, Singapour, Malaisie, Estonie, Lituanie, Lettonie, Islande.

Prenez vos popcorns, installez vous bien sagement au fond de votre fauteuil, écouteurs au poing, et observez… 2013 sera sans nul doute l’année de tous les combats pour le leadership du streaming musical.

3 commentaires

  1. « depuis peu aux UK »
    Le mélange français-anglais, soit, c’est pas correct mais on a l’habitude. Mais pourquoi le pluriel ? POURQUOI ?!

  2. Toujours limité à cinq écoutes par titre ? Si oui ils sont mal barrés, pour le leadership.

Lire les articles précédents :
viadeoteam
Visite des bureaux de Viadeo : la réussite franco-française à l’américaine

Rencontre avec Olivier Fécherolle, directeur général de Viadeo qui va nous parler de l'esprit de combativité de Viadeo.

Fermer