Facebook : 200 millions de personnes ont visionné leur Look Back

L’opération Look Back de Facebook peut être considérée comme un succès. 200 millions de personnes ont visionné leurs Look Back, la vidéo « retour en arrière ».

Facebook - capture les Héros du web

L’information provient de Sheryl Sandberg, directrice opérationnelle chez Facebook. Ainsi, durant ces quelques jours, 200 millions de personnes ont regardé leurs Look Back et 50 % de ces derniers ont partagé cette vidéo.

Sauf si vous avez été déconnecté toute une semaine, vous avez certainement remarqué l’afflux de ces vidéos rétrospectives qui ont envahi nos fils d’actualité depuis le 4 février. A l’occasion de ses 10 ans d’existence, Facebook à fait un cadeau à ses utilisateurs. Les plus d’un milliards de personnes qui ont un compte (sauf ceux qui avaient trop peu de contenu) ont donc pu visionner une vidéo automatiquement générée de près d’une minute, qui met en avant les meilleurs moments de leurs activités sur Facebook.

Puis, Facebook a décidé d’activer une fonction d’édition qui a permis de modifier les contenus de ces vidéos Look Back. En effet, l’algorithme qui génère ces vidéos peut parfois évoquer des moments dont on ne veut pas forcément se rappeler. Ceci a conduit à une seconde vague de publications, pour en arriver à ces 200 millions de vues et donc près de 100 millions de partages. Plus d’un membre sur 10 a donc regardé cette fameuse vidéo.

Ce chiffre a été révélé par la directrice opérationnelle durant une conférence axée sur le web et les nouvelles technologies, mardi. Un chiffre qu’elle-même a trouvé incroyable.

De notre côté, nous pouvons nous demander si après 10 ans d’existence, Facebook est devenu si hasbeen que cela. Cette réflexion a déjà été évoquée à mainte reprise.

Après tout, lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels, le numéro un des réseaux sociaux a montré qu’il continuait à enregistrer beaucoup de nouveaux membres et que ses résultats financiers sont très loin d’être désastreux.

De plus, avec le succès d’Instagram chez les ados et le lancement récent de l’application Paper, Facebook semble prendre un petit coup de jeune. Néanmoins, celui-ci n’est plus ce qu’il était avant. Il ne s’agit plus de la plateforme où l’on pouvait publier tout et n’importe quoi.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook, numéro un des sites de rencontre sur les marché émergents

Dans certains pays émergents, Facebook serait le plus grand site de rencontre. C’est ce que suggère une étude.

Fermer