Facebook atteint de nouveaux sommets et dépasse les prévisions

A l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, Facebook défie toutes les prévisions avec de nouveaux records.

Dollars found on pixabay Facebook atteint de nouveaux sommets et dépasse les prévisions

Pensiez-vous que Facebook allait mal ? Les nouveaux chiffres publiés dans son rapport du quatrième trimestre prouvent le contraire et démontrent qu’il reste et restera pour assez longtemps le numéro un des réseaux sociaux.

Dire que Facebook compte un milliard d’utilisateurs n’est plus très exact. On parle maintenant de 1.23 milliards d’utilisateurs actifs par mois, ce qui correspond à une hausse 16 % par rapport aux chiffres d’il y a un an (en 2012). Et au mois de décembre 2013, le réseau social a compté 757 millions d’utilisateurs actifs par jour.

Facebook semble aussi avoir résolu son problème avec les mobiles. Comme vous le savez, les internautes tendent de plus en plus à se connecter sur les téléphones et les tablettes. Or, lors de son introduction en bourse, on se demandait si le réseau social allait réussir son adaptation vers cette nouvelle plateforme – ayant initialement été un service sur PC.

Les nouvelles données du quatrième trimestre ont de quoi rassurer les investisseurs de ce dernier. En effet, 76.8 % des utilisateurs actifs mensuels de Facebook sont maintenant des mobinautes. On peut également estimer que 73.44 % des personnes qui se connectent sur Facebook une fois par jour le font avec un mobile.

De quoi vous dire que si vous souhaitez lancer une campagne Facebook ou tout simplement avoir du trafic gratuit provenant du réseau social, il faudra penser vos publications pour les plateformes mobiles, en priorité. Car cette tendance ne devrait pas se démentir, bien au contraire.

En termes de revenus, Facebook a réalisé un chiffre d’affaires de 2.59 milliards de dollars lors du quatrième trimestre. Les analystes avaient prévu 2.34 milliards de dollars. Ceci correspond à une croissance de 63 % par rapport aux revenus du quatrième trimestre 2012. Presque la totalité de cette somme provient des annonceurs. Une petite partie a été générée grâce aux paiements en ligne de services (sur les jeux, par exemple, où Facebook prend une commission sur chaque achat).

La réussite de la tranisition vers les mobiles est également visible dans ces revenus. En effet, sur les 2.34 milliards de dollars générés grâce aux publicités sur Facebook, 1.25 milliards de dollars (soit 53 %) l’ont été grâce aux plateformes mobiles. Malheureusement, on ne saura pas quel écosystème produit le plus de cash pour Facebook.

Toutes ces informations nous indiquent clairement que malgré les spéculations négatives sur Facebook (Facebook perd les jeunes, Facebook Home est un flop, Facebook est menacé par les applications de chat, etc.), celui-ci est – pour le moment encore – en très bonne santé.

(Source)

2 commentaires

  1. Oui pour l’instant mais avec l’émergence d’autres plates formes comme instagram, Tumblr ou pinterest et d’autres encore , on pourra mieux jauger effectivement si facebook est en chute libre ou est toujours leader en cette année 2014.

Lire les articles précédents :
Android
Android au firmament en 2013

Android aura marqué l'année 2013 par son écrasante part de marché indique un rapport publié par Strategy Analytics. Mais sa...

Fermer