Facebook : chiffrer ses messages privés en 5 minutes

Le saviez-vous ? Il est désormais possible de chiffrer ses messages privés sur Facebook en utilisant Cryptocat.

Clé Pixabay

Cryptocat fait partie des applications prĂ©fĂ©rĂ©es des hackers. Pour quelle raison ? Celle-ci propose un service de messagerie chiffrĂ©e. Qu’est-ce que cela signifie ? Que le message Ă©changĂ© n’est lisible que par l’expĂ©diteur et le destinataire (en principe).

Actuellement, lorsque vous envoyez un message via Facebook, le transit de celui-ci depuis votre ordinateur vers les serveurs de Facebook est protĂ©gĂ© par le protocole SSL. En revanche, une fois celui-ci stockĂ© sur les serveurs,  rien ne pourra vous garantir Ă  100% que le contenu ne sera pas consultĂ© par Facebook, la NSA, les gouvernements, des hackers ou qui sait…

Si vous souhaitez sĂ©curiser vos conversations sur Facebook ou si vous pensez que les contenus de ces conversations pourraient un jour vous compromettre, il est dĂ©sormais possible de chiffrer les conversations privĂ©es sur le rĂ©seau social, par le biais de l’extension pour navigateur de Cryptocat dans sa version 2.2.

Comment ça marche ?

Tout ce que vous avez Ă  faire, c’est d’installer l’extension sur votre navigateur et de vous connecter via Facebook. Votre interlocuteur devra Ă©galement utiliser Cryptocat pour que cela fonctionne. Autrement, vos messages ne seront pas chiffrĂ©s.

Lorsque vous discutez sur Facebook via l’application Cryptocat en mode chiffrĂ©, vos discussions se dĂ©rouleront comme sur une vieille application de chat et ne seront plus lisibles via le site de Facebook. Ils apparaĂźtront comme ceci.

Chiffrement

Et attention, les messages sont Ă©phĂ©mĂšres. Cela signifie que lorsque vous fermerez Cryptocat, vos prĂ©cĂ©dents messages n’apparaissent plus lors de la prochaine session (ou alors je n’ai pas encore trouvĂ© comment les rĂ©cupĂ©rer). Sur Facebook, vous ne verrez plus que la mention [Message chiffrĂ©] ou bien un texte incomprĂ©hensible.

GrĂące Ă  ce procĂ©dĂ©, le contenu de vos chats sur Facebook devient en principe illisible pour le rĂ©seau social. Et justement, il y a quelques mois, nous avons Ă©voquĂ© une petite expĂ©rience qui a laissĂ© penser (nous n’affirmons rien) que Facebook lit peut-ĂȘtre parfois les messages privĂ©s.

En revanche, le fait d’utiliser Cryptocat pour discuter sur Facebook ne protĂšge pas les mĂ©tadonnĂ©es. Si les contenus ne sont a priori plus accessibles (ni par Cryptocat, ni par Facebook), les mĂ©tadonnĂ©es sont encore là : identitĂ© des interlocuteurs, durĂ©e des conversations, nombre de messages Ă©changĂ©s, etc.

Si l’on ne connait pas encore la rĂ©action de Facebook, le site The Hacker News pense que le numĂ©ro un des rĂ©seaux sociaux pourrait retirer son « Chat API » d’ici l’annĂ©e prochaine, ce qui pourrait compromettre cette petite fonctionnalitĂ© de Cryptocat.

Note sur les donnĂ©es personnelles : aucun logiciel ne vous protĂšgera Ă  100 %. NĂ©anmoins, vous pouvez rĂ©duire votre exposition en utilisant des services et applications reconnus. Par exemple, en ce qui concerne les moteurs de recherche, nous recommandons DuckDuckGo. Si vous ĂȘtes tentĂ©s par Cryptocat, prenez soin de bien lire les avertissements.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
AlbysHobbies1
[La tĂ©lĂ© ? Mais qu’est-ce que c’est ?] : Alby’s Hobbies

Chaque semaine, La TĂ©lĂ© Mais Qu’est-ce Que C’est ? vous propose une chaine YouTube française originale. Le petit Ă©cran de...

Fermer